Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Agent Cody Banks

Critique
Synopsis/présentation
Un adolescent de 15 ans est engagé par la CIA afin d'approcher la fille d'un scientifique travaillant pour des terroristes. Cascades, effets spéciaux, voitures, ... le film aurait bien pu s'intituler James Bond Junior, sans grandes différences.


Image
Le film est présenté au format d'image respecté de 2.35:1 d'après un transfert 16:9. Les suppléments, ainsi que la version plein écran (Pan & Scan), se retrouvent sur l'autre face du disque.

La définition générale de l'image est bonne mais pas aussi précise que nous l'aurions cru à prime abord. Le niveau de détail est adéquat, quoique les subtilités de l'image se perdent un peu. Les textures sont correctement reproduites, mais sans avoir la finesse des meilleurs transferts. L'étalonnement est sans problème, offrant une palette de couleur juste et pleinement saturée. Le niveau des noirs est bien ajusté. Du coup, les dégradés sont correctement détaillés. Le contraste est adéquatement gèré, évitant les sur-brillance.

Quelques traces de fourmillement sont visibles dans les parties plus denses. Il n'y a pas de sur-accentuation des contours.


Son
Trois bandes sonores sont présentes avec cette édition: Anglaise (Dolby Digital 5.1), française (Dolby 2.0 Surround) et espagnole (Dolby 2.0 Surround). Le film peut aussi être accompagné d'une piste de commentaires audio animée par le réalisateur Harald Zwart et les acteurs Frankie Muniz et Angie Harmon.

Le mixage principal est inégal. Même si par moment l'activité sonore est intense, trop souvent ce mixage est discret et en retrait. Pour quelques scènes d'action, la dynamique est tout à fait dans les normes pour une production du genre; tous les canaux sont mis à contribution pour créer un champ sonore actif. De plus, pour ces moments, les canaux d'ambiophonies sont correctement employés pour mieux appuyer l'action.
Mis à part ces moment, ce mixage est relativement peu actif et reste confiné aux canaux avants. Parlé d'un mixage élaboré et travaillé serait ici une erreur. Les dialogues sont bien reproduits et le timbre des voix naturel. Les basses, sans réellement être puissantes et fortes, appuient néanmoins adéquatement les séquences d'actions. L'utilisation du canal .1 est sporadique.

Des sous-titres anglais, français et espagnols sont disponibles.


Suppléments/menus








Conclusion
Les films de la série Spy Kids prouvent bien qu'un film d'action destiné aux enfants peut avoir énormément de succès. La MGM voulant sa part de marché, le studio a donc produit un jeune James Bond... la suite est déjà en tournage. Pour ce qui est de cette édition, elle est dans la moyenne, sans plus.


Qualité vidéo:
3,7/5

Qualité audio:
3,6/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,8/5

Note finale:
3,7/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2003-08-12

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 4:3 JVC AV-36330, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Pioneer HTD-510-B.

Le film

Titre original:
Agent Cody Banks

Année de sortie:
2003

Pays:

Genre:

Durée:
102 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
MGM

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-14 (double face, simple couche/double couche)

Format d'image:
2.35:1 et 1.33:1 (p&s)

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Française Dolby 2.0 Surround
Espagnole Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
Scènes inédites, bêtisier, documentaires, séquences multi-angles, piste de commentaires audio et bandes-annonces

Date de parution:
2003-08-05

Si vous avez aimé...