Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Die Hard Collection, The

Critique
Synopsis/présentation
La recette est simple et la même, mais elle est efficace : John McClane (Bruce Willis), un flic de New York est aux prises avec une menace terroriste (une prise d’otages, un détournement d’avion et un attentat à la bombe) et il doit souvent seul, et défient toute autorité et tout principe, réussir à résoudre le problème majeur que représente ces menaces. Tout cela, c’est sans compter sur le fait que sa femme (Bonnie Bedelia), qui semble être extrêmement malchanceuse, est souvent impliquée dans ces attentats terroristes. Bref, les deux sont toujours au mauvais endroit, au mauvais moment. Ce n’est que dans le troisième film que cette dernière laissera McClane, ce qui le laissera alcoolique et suspendu de ses fonctions de flic. Mais ce dernier devra travailler avec un nouveau partenaire (Samuel L. Jackson) à la vue d"une nouvelle menace.


Image
Les trois films sont tous offerts au format d’image respecté de 2.35:1 d’après un transfert 16:9.

Même si la qualité des transferts varie d’un film à l’autre, la définition générale demeure plutôt bonne dans les trois cas. Évidemment, l’âge des deux premiers films se fait légèrement sentir par quelques poussières (Die Hard) ou encore un grain plutôt prononcé (Die Hard 2). Mais sinon, règle générale, les interpositifs employés semblent avoir été dans un état plus qu’acceptable, car l’image affiche une très belle netteté. Le niveau de détails et de textures offert est aussi respecté et demeure en tout point irréprochable. Quant aux couleurs, elles sont impeccablement rendues. Elles sont belles, riches, pleinement saturées et ne font preuve d’aucun problème de débordement. Les contrastes sont également bien gérés et évitent ainsi tout problème de surbrillance. On notera aussi des dégradés précis et fluides dans les trois cas ainsi que des noirs purs et profonds. Disposés sur trois disques différents, les trois films offrent évidemment très peu à signaler du côté numérique, sinon des signes de compression (fourmillement) sur le troisième disque (Die Hard With a Vengeance).



Son
Pas moins de quatre bandes sons sont disponibles sur cette édition. Pour les trois films, il y a présence de trois mixages anglais (Dolby Digital 5.1, DTS et Dolby Surround 2.0) et d’une bande son française (Dolby Surround 2.0). Ce sont les mixages DTS qui ont été pris en considération pour cette critique.

Véritables démonstrations de ce qu’est un film d’action, les trois mixages offerts ne vous décevront pas. Ils font preuve d’un dynamisme souvent époustouflant et d’une solide et imposante présence. L’environnement sonore demeure convenablement exploité, mais c’est vraiment avec le troisième film, plus récent, que les effets d’ambiophonie se font sentir. Les poursuites et les fusillades feront travailler vos enceintes et ces dernières vous assureront une belle immersion. Autant les ouvertures frontale et latérale que les enceintes arrière qui heureusement ne se définissent pas uniquement à supporter les ambiances. À travers cela, les dialogues demeurent constamment et parfaitement intelligibles. Idem pour la trame sonore qui s’intègre parfaitement au mixage profitant d’un judicieux support de la part des basses. Ces dernières sont toujours utilisées avec efficacité et profondeur. Étrangement, elles font preuve de plus de profondeur pour le premier film que pour le deuxième. Finalement, le canal d’extrêmes graves gronde à plusieurs occasions et ce, de façon très efficace.

Des sous-titres anglais et espagnols sont disponibles.



Suppléments/menus








Conclusion
Dans le genre, on peut difficilement faire mieux que Die Hard. Cette série de films, réalisés par John McTiernan (et Renny Harlin pour Die Hard 2) demeurent encore aujourd’hui des incontournables pour quiconque apprécie les films d’action. Non seulement, la recette a maintes fois été reprise sans succès (preuve du statut culte du premier film de la série, réalisé par McTiernan), mais Die Hard a également fait de Bruce Willis une véritable star et lui a assuré son séjour à Hollywood. À découvrir pour les amateurs ou à revoir.

Malgré des qualités techniques indéniables, cette édition existe pour une seule et unique raison : faire la promotion de Live Free or Die Hard, le quatrième volet des aventures de John McClane. Une édition regroupant les trois films ayant déjà frôlé le marché auparavant nous oblige à la comparaison. Résultat : plus de la moitié des suppléments ont disparus au profit d’un quatrième disque offrant ici un documentaire sur la production de Live Free et la bande-annonce de ce film. Donc, un beau gros produit purement et exclusivement promotionnel.


Qualité vidéo:
3,9/5

Qualité audio:
4,0/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,2/5

Note finale:
3,3/5
Auteur: Frédéric Bouchard

Date de publication: 2007-07-25

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur Toshiba 27A43C, Récepteur JVC TH-A30

Le film

Titre original:
Die Hard / Die Hard 2: Die Harder / Die Hard with a Vengeance

Année de sortie:
1988

Pays:

Genre:

Durée:
132, 124, 131 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Twentieth Century Fox

Produit:
DVD

Nombre de disque:
4 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Oui

Bande(s)-son:
Anglaise DTS
Anglaise Dolby Digital 5.1
Anglaise Dolby 2.0 Surround
Française Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais (CC)
Espagnol

Suppéments:
Pistes de commentaires audio, documentaire, segment, bande-annonce

Date de parution:
2007-06-19

Si vous avez aimé...