Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Breach (WS)

Critique
Synopsis/présentation
Eric O’Neill (Ryan Phillippe), un spécialiste de l’informatique qui veut devenir agent spécial du F.B.I., se fait assigner de surveiller et noter les moindres faits et gestes du réputé et respecté agent Robert Hanssen (Chris Cooper), qui est au sein du F.B.I. depuis vingt-cinq ans. On lui fait savoir qu’il s’agit d’une enquête sur ses activités sexuelles. Mais au fil des jours et des semaines, O’Neill ne voit en Hanssen que du respect et un modèle : c’est un mari dévoué et surtout très croyant. C’est lorsqu’on lui annonce finalement que Hanssen est suspecté d’être un traître et de conspirer contre le gouvernement des Etats-Unis que O’Neill devra tenter de déjouer l’homme qu’est Hanssen pour percer ses secrets tout en essayant d’éviter de faire éclater sa vie personnelle, notamment sa relation avec sa femme Julianna (Caroline Dhavernas).


Image
Le film est offert au format d’image respecté de 1.85:1 d’après un transfert 16:9.

Un transfert problématique. L’interpositif montre un grain cinématographique (voulu?) limitant la netteté. Malgré tout, la définition générale est acceptable et le niveau de détails est suffisant. Quant au rendu des couleurs, il est irréprochable. Montrant une palette de couleurs plutôt froides, ces dernières sont précisément reproduites, pleinement saturées et ne montrent aucun problème de débordement. Du côté des contrastes, on notera qu’ils demeurent parfaitement réglés puisque aucun signe de surbrillance n’est à remarquer. Les parties sombres sont également superbement reproduites grâces à des dégradés fluides et précis laissant ainsi tout le plaisir d’admirer les plans plus sombres. Finalement, ce sont des noirs purs et profonds qui complètent ce transfert.

Du côté numérique rien de majeur n'est à signaler.



Son
Deux bandes sons sont offertes sur cette édition, toutes deux au format Dolby Digital 5.1, l’une en version originale anglaise et l’autre en version française. Bien que la différence entre les deux mixages soit minime (le doublage français masque une partie des sons d'ambiance), c’est la bande son anglaise qui a été utilisée pour cette critique.

Principalement axé sur les dialogues, la bande son se veut donc discrète, tout en supportant l'atmospère du film. Le dynamisme est correct et la présence solide. L’environnement sonore est convenablement exploité offrant une bonne ouverture frontale et latérale. Les enceintes arrières sont évidemment employées presque exclusivement à des fins d’ambiance ce qui n’empêche toutefois pas le mixage de faire preuve de spatialité et ainsi de créer une certaine immersion chez le spectateur. Bien évidemment, les dialogues demeurent constamment et totalement intelligibles alors que la trame sonore s’intègre subtilement au mixage. L’utilisation des basses se veut limitée à quelques reprises, surtout pour mieux supporter la trame sonore, mais lors de ces quelques fois, elles font preuve d’une belle profondeur. Pour ce qui est du canal d’extrêmes graves, son utilisation est complètement anecdotique.

Des sous-titres anglais, espagnols et français sont disponibles.



Suppléments/menus








Conclusion
Breach est un très bon film d’espionnage. Bien qu’inspiré par des faits véridiques au plus important manquement de la sécurité des services de renseignements aux Etats-Unis, sa principale qualité est sans aucun doute la performance de l’acteur Chris Cooper qui prouve encore une fois qu’il peut jouer presque tout. À défaut de vouloir révolutionner le genre, le réalisateur Billy Ray a préféré pour offrir un divertissement efficace et de bonne qualité qui mise davantage sur les personnages et leurs rapports entre eux, ainsi que sur la tension plutôt que sur les revirements de situation et les poursuites impossibles.

Universal nous offre ici une édition techniquement correcte. Le transfert est perfectible, mais encore légèrement au-dessus de ce qui offert actuellement sur le marché alors que le mixage sert honorablement le genre de film présenté ici. Même si quelques fois les suppléments tombent dans le piège de l’auto-congratulation, ils restent néanmoins divertissants et présentent plus que le minimum d’intérêt habituel. Si le film vous intéresse ou vous a plu, il devient difficile de fuir devant cette édition.



Qualité vidéo:
3,9/5

Qualité audio:
3,7/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,8/5

Note finale:
3,7/5
Auteur: Frédéric Bouchard

Date de publication: 2007-07-30

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur Toshiba 27A43C, Récepteur JVC TH-A30

Le film

Titre original:
Breach

Année de sortie:
2007

Pays:

Genre:

Durée:
111 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Universal

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.85:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Française Dolby Digital 5.1

Sous-titres:
Anglais (CC)
Espagnol
Français

Suppéments:
Piste de commentaires audio du réalisateur, documentaires, scènes supprimées

Date de parution:
2007-06-12

Si vous avez aimé...