Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Dark Blue

Critique
Synopsis/présentation
En 1991, les tensions raciales sont à leur comble à Los Angeles pendant que les membres d'un jury décide du sort réservé aux quatres policiers blancs accusés d'avoir sauvagement battu Rodney King. Pendant ce temps, un policier agressif et corrompu (Kurt Russell) enseigne les réalités du métier à une jeune recrue idéaliste.


Image
Cette édition de Dark Blue nous propose le film dans deux formats d'image. La face A de ce DVD-18 (double face, double couche) nous offre l'image au format respecté de 2.35:1 et d'après un transfert 16:9 (dit anamorphosé). La face B, quant à elle, offre un transfert recadré (1.33:1/pan & scan). Pour cette critique, nous avons évalué le transfert au format respecté (16:9).

Dans l'ensemble, ce transfert en est un de très bonne qualité, et ce malgré quelques petits défauts sommes toutes mineurs. La définition générale est généralement bonne. L'image, nette et précise, laisse voir les moindres détails et textures. La reproduction de fumée/brouillard est souvent problématique en format DVD; on notera ici un léger manque de précision vers la fin du film lors d'une séquence enfumée. L'étalonnement des couleurs respecte en tout point la photographie parfois très stylisé du film. Les couleurs sont toujours pleinement saturées, qu'il s'agisse des teintes chaudes et orangées des scènes de jour ou pour les séquences nocturnes, où les couleurs sont évidemment plus sombres et bleutées. On ne remarque aucun débalancement ou débordement incontrôlé des couleurs. Les contrastes sont correctement gérés évitant tout excès dans les hautes lumières. Les parties sombres offrent des dégradés fluides mais qui tendent parfois à bloquer. Des traces de fourmillement dans les régions les plus denses sont observables.

L'interpositif employé pour le transfert était dans un état irréprochable, aucune anomalie n'est à déplorer. Si une sur-accentuation des contours est perceptible à l'occasion, elle demeure mineure et jamais distrayante. Il n'y a pratiquement aucun défaut de compression à déplorer.


Son
Trois bandes-son différentes sont offertes : l'une anglaise (Dolby Digital 5.1), l'autre française (Dolby Surround 2.0) et finalement une espagnole (Dolby Surround 2.0). Des sous-titres sont également disponibles dans les mêmes langues.

Le mixage anglais Dolby Digital 5.1 en est un de très bonne qualité qui à bien des égards joue son rôle à merveille. Tous les canaux sont mis à contribution pour créer un espace sonore ouvert et pleinement immersif. Le positionnement des différents éléments sonores est précis et sans bavure. La trame-sonore est magnifiquement intégrée au mixage et profite d'une utilisation (intelligente) de tous les canaux pour mieux appuyer les ambiances du film.
Les effets d'ambiophonies sont judicieusement employés, et ce, sans excès, pour à la fois favoriser l'immersion ou pour en mettre plein les oreilles avec des effets localisés. À cet effet, les fusillades du film sont très convaincantes, bénéficiant de transitions de canaux à canaux très réussies. Petit défaut à noter, les dialogues ne sont pas toujours parfaitement intelligibles. Pour les séquences durant lesquelles le mixage est particulièrement actif (scènes d'action ou musique omniprésente), les dialogues sont souvent étouffés. Les basses sont intenses et bien rendues, tandis que le canal .1 (LFE) se manifeste souvent avec une intensité surprenante, particulièrement vers la fin du film.


Suppléments/menus








Conclusion
Malheureusement, Dark Blue n'est pas toujours à la hauteur de ses ambitions. Le climat social et les tensions raciales soulevées par l'affaire Rodney King en 1991 ne sont malheureusement pas exploités à leurs justes valeurs. Par contre, le parallèle dressé entre cette affaire et la corruption policière, quoique grossier, se révèle tout de même fascinant et percutant. Quant aux aspects techniques de cette édition, ils sont certainement à la hauteur. Malgré quelques défauts mineurs, le transfert et le mixage anglais sont de très bonne qualité, tandis que les suppléments offrent plus que le minimum.


Qualité vidéo:
3,8/5

Qualité audio:
4,0/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,8/5

Note finale:
3,8/5
Auteur: Yannick Savard

Date de publication: 2003-07-01

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 4:3 Sony Trinitron Wega KV-32S42, Récepteur Pioneer VSX-D509, Lecteur DVD Pioneer DVL-909, enceintes Bose, câbles Monster Cable.

Le film

Titre original:
Dark Blue

Année de sortie:
2003

Pays:

Genre:

Durée:
118 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
MGM

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.35:1 et 1.33:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Française Dolby 2.0 Surround
Espagnole Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
Piste de commentaires audio, trois documentaires, galerie d'images et bande-annonce

Date de parution:
2003-06-24

Si vous avez aimé...