Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Stargate: Atlantis (The Complete Second Season)

Critique
Synopsis/présentation
Sans surprise, c’est probablement le meilleur qualificatif utilisable pour la deuxième saison de la très prévisible seconde saison de Stargate Atlantis. Ce qu’on devrait plutôt maintenant appeler le « Rodney Mc Kay » show tellement l’ensemble de la série tourne quasi exclusivement autour de ce personnage, n’a toujours pas décollé à la fin de sa deuxième année d’existence. Les Wraiths sont passés de menace pan-galactique insurmontable à une vague menace un peu ennuyante et le seul personnage digne de ce nom qui reste et dont on peut percevoir un petit peu de développement est « Rodnay Mc Kay », le génie scientifique monomaniaque, mégalomane et totalement inadapté socialement.

Il est clair que la série ne soutient aucune comparaison avec ce qu’il se fait de mieux en ce moment dans le genre, les Battlestar Galactica, Heroes ou encore Eureka sont à des années lumières de l’anémique spin-off de Stargate SG-1.

Malgré tout quelques épisodes notables, on pensera à « Michael », à l’amusant « Duet » et à l’intéressant « Instinct » sont parcimonieusement saupoudrés tout au long de la saison rendant le visionnement plutôt agréable. Disons qu’Atlantis est une série sans prétention qui se laisse regarder histoire de reposer un cerveau fatigué après une bonne journée de travail, un divertissement banal, un de plus sur les ondes d’une télévision qui en foisonnent déjà passablement.




Image
La série nous est offerte au format originel 1.78 dans un transfert 16 :9.

Le transfert est assez moyen avec une définition qui tire plutôt vers ce qu’il se fait de moins bien au niveau DVD. En effet, les 21 épisodes qui forment la deuxième saison présente un manque de détails flagrant, lequel en ces temps d’avènement de la haute-définition rend le visionnement de la série particulièrement décevant d’autant plus que la première présentait une image tout à fait correcte. Les couleurs sont par contre honnêtes et les niveaux plutôt bien réglés. Les dégradés sont fluides et ne présentent pas de cassures. Les noirs sont corrects, sans plus, avec peu de détails dans les parties sombres de l’image.

Un seul mot s’impose : décevant.



Son
Les bandes son disponibles sont l’anglais en Dolby Digital 5.1 et le, miracle s’il en est, oui, le Français en Dolby surround ‼‼ Vous avez bien lu, du Français, du vrai, avec des mots qu’ils sont en Français et que les non anglophones ils peuvent les comprendre. L’univers selon Stargate est peut-être peuplé d’êtres qui parlent tous parfaitement l’anglais mais au moins les DVD sont doublés, c’est assez exceptionnel du coffret d’une série américaine pour être noté avec emphase. Merci, merci Monsieur MGM. Au niveau des sous-titres ce n’est pas encore ça par contre, on les a en Anglais et en Espagnol mais pas en Français. Mais bon, au moins on a le doublage.

La bande originale, Anglaise donc, est globalement du même niveau que la précédente, globalement très bonne mais avec un étrange problème de présence qui agace, le son se tient un peu bizarrement en retrait alors que la musique, elle, s’impose un peu trop férocement. Ce sont des défauts qui étaient déjà présent dans le coffret précédent et qui franchement existe aussi pour les diffusions télévisé en haute-définition, donc rien de particulier au transfert sur DVD. Une chose qui est particulière par contre est l’absence totale de signaux dans le canal d’extrême grave, le .1 du 5.1 n’est juste pas là, du tout… Étonnant, d’autant plus que la bande son ne manque pas de basses. C’est peut-être cette absence qui donne cette impression de manque de définition et de retrait du son. Quoi qu’il en soit c’est très moyen, comme le reste. Dommage, pour une fois qu’on avait du Français.



Suppléments/menus








Conclusion
Même la somme impressionnante de suppléments n’arrivera pas à rendre cette édition passionnante. Stargate Atlantis est décidemment une série bien moyenne et le coffret ici présenté l’est tout autant. Seule sa valeur de divertissement décérébré et son prix attractif rendra l’achat de ces DVD potentiellement intéressant. Note globale : Bof.


Qualité vidéo:
3,0/5

Qualité audio:
3,5/5

Suppléments:
4,7/5

Rapport qualité/prix:
4,0/5

Note finale:
3,8/5
Auteur: Pascal Cauden

Date de publication: 2007-10-31

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur Toshiba 50HX70, Amplificateur Denon 3801, Enceintes Energy XL-26(x2), XL-C, XL-R (x4), Caisson d'extrêmes graves Klipsch KSW 12, HTPC (composantes 1080i. Lecteur: Media Portal/decodeur mpeg2 et audio : Dscaler 5

Le film

Titre original:
Stargate: Atlantis

Année de sortie:
2005

Pays:

Genre:

Durée:
872 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
MGM

Produit:
DVD

Nombre de disque:
5 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.78:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Française Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais
Espagnol

Suppéments:
Commentaires audio sur tous les épisodes, documentaires, 5 galeries de photos, bandes annonces et autres promotions

Date de parution:
2007-03-06

Si vous avez aimé...