Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Sound of Music, The (Five Star Collection)

Critique
Synopsis/présentation
Richard Rodgers et Oscar Hammerstein II furent sans aucun doute le duo le plus prolifique impliqué dans la production de comédie musicale américaine. On leur doit parole et musique de certains des grands classiques de la comédie musicale américiane; The King and I (1956), Caroussel (1956), Oklahoma! (1955) et bien sur The Sound of Music .
Réalisé en 1965 The Sound of Music est le dernier film d'importance auquel Rodgers et Hammerstein ont participé, bien que décédé quelques années avant la sortie du film Oscar Hammerstein II avait déjà préparé une partie du matériel pour The Sound of Music.
Dès le milieu des années cinquante la comédie musicale était un genre déclinant, en perte de vitesse. The Sound of Music est peut-être l'apothéose finale, le dernier grand coup d'éclat de ce genre, dont Hollywood a profité pendant une trentaine d'années.
Oscarisé cinq fois pour la réalisation, le montage, la bande-son, la trame-sonore et le meilleur film, The Sound of Music évoque l'histoire de Maria (Julie Andrews) appelée à devenir la gouvernante des sept enfants du capitaine Von Trapp (Christopher Plummer) , un personnage sévère et morne mais qui vous le devinerez se métamorphosera. Un synopsis prétexte parfait pour confronter deux visions; l'une terne et sévère (Plummer) et l'autre respirant la vie (Andrews). L'action prend lieu en Autriche lors de la deuxième guerre mondiale. Notons que ce film est basé d'après un fait vécu mais ici fortement remanié par la machine hollywoodienne. Une machine hollywoodienne qui produit ici un film très propre , soigneusement produit, qui célèbre le bonheur. Peut-être le prototype ultime d'une comédie musicale pour toute la famille qui se laisse agréablement écouter.
La réalisation de The Sound of Music est de Robert Wise dont la carrière éclectique connait sûrement son apogée avec ce film et West Side Story. Évidemment il y a la performance de Julie Andrews qui restera encore pour longtemps un moment d'anthologie du cinéma américain. Notons la scène d'ouverture (voir boitier) ayant presque atteint ce status d'icône cinématographique.


Image
The Sound of Music fait partie du groupe sélect des films tournés en TODD-AO (65mm). Caractéristique du processus cinématographique utilisé, l'image est de format 2.20:1. Fox nous offre évidemment ce film dans son format d'image original d'après un transfert anamorphique. Considérant l'âge du film on nous offre une image de belle qualité. C'est au niveau du rendu des couleurs que l'image se démarque le plus, celleS-ci sont riches et brillantes. Auncune désaturation due à l'âge n`agace. Seulement une légère instabilité des couleurs est parfois perceptible. La densité générale ainsi que les contrastes sont impeccables, les noirs sont généralement bien détaillés malgré l'aspect un peu bloqué lors de quelques scènes . Des parasites et un certain fourmillement sont parfois visibles, des phénomènes normaux considérant l'âge de la préllicule.



Son
Fox nous propose trois bandes-son; anglaise (Dolby Digital 4.1 et 2.0) et française (Dolby Digital 2.0). La bande-son anglaise Dolby Digital 4.1 est bien sûr la plus dynamique des trois. Un petit rappel; une bande Dolby Digital 4.1 offre des canaux indépendants pour les trois enceintes avant et un son mono (du même canal) pour les enceintes ambiophoniques.
Comme pour touts les films de cette époque le son n'offre pas un plein rendu dynamique, il serait injuste de comparer cette bande à celle produite de nos jour. Toutefois nous avons été agréablement surpris par la qualité de la bande. Les dialogues sont nets et sont bien intégrés. Les effets stéréophoniques sont dynamiques et bien appuyés par un canal .1 parfois puissant. Les effets ambiophoniques sont utilisés avec parcimonie, principalement pour appuyé la trame-sonore.
Des sous-titres anglais et espagnols sont inclus.


Suppléments/menus
Fox nous offre une autre fois un édition incluant deux disques. Philosophie que nous approuvons car les éléments films/suppléments sont nettement séparés.
Outre le film en lui-même vous trouverez sur le premier disque une piste de commentaires audio du réalisateur, Robert Wise. Une piste dont l'écoute , pour un cinéphile, sera passionnante. Visiblement le réalisateur est quelqu'un de passioné qui n'hésite pas à fournir quantité de détails sur The Sound of Music.
Le deuxième disque, regroupe l'ensemble des suppléments. Ceux-ci sont divisés en cinq sections; Documentaries, Broadcast promotions ans Interviews, Audio suppléments, Gallery et DVD-ROM. La majorité des suppléments proviennent de l'édition Laserdisc produite à l'occasion du trentième anniversaire du disque.
La partie Documentaries offre deux documents; le premier (Salzburg Sight and sound) date de 1965 est est d'une durée de 14 minutes. Réalisé dans un cadre promotionel lors du tournage du film ce document est très typé, pour ne pas dire cliché. Cela n'est pas sans rappeler le même type de document offert sur The Canon of Navarone. Le deuxième documentaire est par contraste, passionant. Ce supplément constitue l'attrait principal de ce DVD; Entrevue avec Julie Andrews, Christopher Plummer et des membres de la famille Von Trapp, historique de la famille Von Trapp, extraits et notes sur le film. D'une durée de 87 minutes ce documentaire de grande qualité vaut la peine d'être vu dans son intégralité.
La deuxième section des suppléments se compose des bandes-annonces du film (7), de bande-annonces radio et d'une entrevue donnée par Julie Andrews/Robert Wise à la radio à l'occasion d'une resortie du film en 1973.
La troisième section propose; une série d'entrevues réalisées avec Julie Andrews, Christopher Plummer et Peggy Wood. La lecture d'un télégramme de Daniel Truhitte (un des acteurs du film) et une entrevue de près de trente-cinq minutes avec un des scénaristes du film (Ernest Lehman).
Avant-dernière section des suppléments la galerie d'image devrait satisfaire les plus ardents passionés de ce film. Judicieusement Fox a divisé cette galerie en chapîtres.
Finalement il y a une partie ROM offrant le site Internet du film, des jeux, etc.




Conclusion
Il y a des éditions que nous appelons de références, finales, qui nous semblent être celles à posséder. The Sound of Music est un de ces rares DVD.
Ce grand classique du cinéma américain méritait que Fox y déploie les efforts nécessaires, chose faite puisque ce titre tant sur le plan technique que pour les suppléments est à la hauteur. Et à un prix raisonnable (- 28$ CA).
Seul maigre reproche, l'absence de sous-titres français, il est dommage de devoir sacrifier la bande anglaise Dolby Digital 4.1 au profit d'une bande française quelconque si l'on n'est pas familier avec l'anglais.



Qualité vidéo:
4,0/5

Qualité audio:
3,7/5

Suppléments:
4,5/5

Rapport qualité/prix:
4,5/5

Note finale:
4,4/5
Auteur: Mathieu Daoust

Date de publication: 2000-08-09

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC Widescreen 16:9 Toshiba TheaterWide TW40X81, Récepteur Pioneer Elite VSX-07 TX, Lecteur DVD Pioneer Elite DV-37, enceintes Paradigm, câbles Monster Cable.

Le film

Titre original:
Sound of Music, The

Année de sortie:
1965

Pays:

Genre:

Durée:
175 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Twentieth Century Fox

Produit:
DVD

Nombre de disque:
2 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.20:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Oui

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 4.0
Anglaise Dolby 2.0 Surround
Française Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais (CC)
Espagnol

Suppéments:
Bande-annonce, interviews, scénarimage, piste de commentaire audio, doumentaires, karaoke, galerie d'images, DVD-Rom, jeux

Date de parution:
2000-08-29

Si vous avez aimé...