Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Constantine

Critique
Synopsis/présentation
La succession du format DVD, sous la forme de petits disques brillants comportant du contenu en haute définition, commence bien mal avec une guerre des formats. Malgré les nombreux echecs cuisants qu'ont été la plupart des formats impliqués dans une guerre, l'industrie n'a pas appris de ses erreurs et n'a pas su se mettre d'accord pour la révolution de la HD. Le seul format haute définition sur lequel il etait possible d'acheter des films préenregistrés etait jusqu'à présent le D-Theater, une evolution du D-VHS qui, étant base sur la technologie antique des bandes magnétiques et sur un codec (MPEG-2) peu approprié a l'encodage de video HD, n'a jamais trouvé de public en dehors des vidéophiles les plus maniaques de nouveauté (le prix faramineux des lecteurs et le peu de titres disponibles n'a pas aidé à l'adoption du format).
Depuis plusieurs mois donc, deux formats de disques de plastique, basés sur l'utilisation de lasers bleus et de codecs modernes sont disponibles. Le démarrage a été plus que tranquille, à cause d'une premiere generation de lecteur assez indigente (les lecteurs Blu-Ray Samsung offraient une qualite vidéo douteuse et les lecteurs HD-DVD Toshiba souffraient d'un temps de démarrage cauchemardesque). La dernière période des fêtes a vu l'arrivée de deux lecteurs bon marché (comparativement a ceux de la première generation) et offrant des caractéristiques techniques intéressantes. Dans le camp Sony, la PS3 est le lecteur Blu-Ray le moins cher du marché, tout en etant un des meilleurs. Dans le camp Toshiba-Microsoft, un lecteur externe HD-DVD pour la Xbox360 est, pour ceux qui possèdent la console, l'option la moins chère pour profiter dui format HD-DVD. Ce qui ne gâche rien, ce lecteur externe est aussi utilisable sur un PC (avec les logiciels adéquats), offrant une possibilite intéressante pour les bricoleurs fous.
Le disque dont il est question ici, l'edition HD-DVD du très oubliable Constantine, a donc été évalué sur une Xbox360 assortie du lecteur HD-DVD. Au niveau de l'image, cette solution est excellente, malgré l'absence de sortie video numérique (DVI ou HDMI) sur la console. En effet la console de microsoft contient un tres bon scaler, qui apres décodage du signal 1080p que l'on trouve generalement sur les disques, permet de le sortir dans n'importe quelle resolution (de 480i a 1080p), que ce soit sur un câble composantes ou VGA. Au niveau du son, ce n'est pas parfait, car la sortie optique de la console ne permet pas de profiter des nouveaux codecs de compression multicanaux comme le Dolby Digital Plus et le DTS-HD. Par contre, la console décode ces formats et les recompresse en Dolby Digital 5.1 haut débit (1.5 Mbps) avant de l'envoyer sur la sortie optique, ce qui donne un résultat tout de même largement supérieur à ce que l'on trouve typiquement sur un DVD (Dolby Digital 448 kbps ou DTS 768 kbps).
En ce qui concerne le film, puisqu'il faut bien en parler, il s'agit d'une tres ordinaire adaptation d'un comic, ou un damné nommé Constantine (Keanu Reeves) lutte contre une armée de démons sortie de l'enfer, qui semblent remettre en cause certaines règles établies du combat entre le bien et le mal. Un film d'action somme toute plutôt banal, qui semble plus tire d'une recette hollywoodienne (du genre Matrix rencontre L'Exorciste) que du cerveau d'un scenariste talentueux. Le film reste tout de même distrayant et comporte quelques bons moments, mais rien qui ne justifie une recommandation d'achat.


Image
L'image est proposée au format respecté de 2.40:1, d'après un transfert 1080p (comme sur tous les HD-DVD sortis jusqu'à présent).

Si la qualité d'image est bien évidemment largement supérieure à ce qu'on peut trouver sur un DVD (la définition n'ayant juste rien à voir), ce transfert n'est pas le plus beau qu'il nous ait été donné de voir sur le support. La définition est certes très bonne, mais pas aussi détaillée que ce qui nous a été permis de voir sur certains films comme King Kong. Il semblerait qu'un très léger filtre d'adoucissement ait été utilisé sur certains plans lors de l'encodage, afin de garantir un meilleur taux de compression.

Les couleurs sont impeccables, riches et très saturées. L'encodage vidéo HD montre ici sa supériorité évidente sur les anciens standards vidéo, le gamut (ensemble des couleurs représentables) n'étant pas limité par des compromis d'encodage dus à un besoin de compatibilité avec les téléviseurs noir et blanc. Les niveaux vidéo sont impeccablement réglés, offrant des noirs profonds et une excellente échelle de contraste, sant que rien ne soit bouché aussi bien dans les parties sombres que dans les hautes lumières.

Aucun artefact de compression visible ne vient gêner le visionnement à aucun moment. Làbsence de surdéfinition des contours et autres filtres destinés à réduire les défauts dus à l'entrelacement ne viennent gâcher la qualité d'image. Contrairement à ce qu'on a pu observer sur le support DVD, les encodages sur HD-DVD ne semblent pas entachés par de mauvaises habitudes répandues dans l'industrie.


Son
Les bandes-son proposées sont: Anglais (Dolby TrueHD 5.1, Dolby Digital Plus 5.1), Français (doublé au Québec, Dolby Digital Plus 5.1) et Espagnol (Dolby Digital Plus 2.0). Des soust-titres en Anglais (normaux et pour malentendants), Français et Espagnol sont aussi proposés. On ne peut que se réjouir d'un choix aussi vaste soit proposé. Les cinéphiles audiphiles qui ne jurent que par la version originale, tout comme les maniaques de doublages Québécois sont servis. C'est la bande-son originale en TrueHD (mais réencodée en Dolby Digital haut-débit par la Xbox360, voir plus haut) qui sert de base à cette critique.

La présence est impressionnante, et la dynamique, comme on peut s'y attendre, massive. Le champ sonore est très immersif, gràce à une utilisation extensive des canaux d'ambiophonie, qui bénéficient d'une séparation absolument impeccable. Les effets de transition en bénéficient grandement et sont particulièrement impressionnants.

Les différents éléments composant cette bande-son sont très bien intégrés. Les dialogues sont réalistes et toujours intelligibles. La trame sonore fait preuve de profondeur et d'une haute fidélité. Quand aux effets sonores, explosifs à souhait, ils profitent pleinement de l'excellente dynamique offerte par le format. Les basses sont évidemment très présentes, et l'utilisation du canal d'infra-graves (LFE) est particulièrement intense, et soumettra votre caisson à une séance d'exercice assez complète.


Suppléments/menus




Conclusion
Si le film en lui-même est assez quelconque, cette édition prouve l'apport que le nouveau format peut faire aux films d'action. La qualité d'image est très bonne, et la bande-son explosive bénéficie de l'excellente qualité que peuvent apporter les nouveaux codecs sonores proposés sur les disques HD DVD. S'il ne s'agit pas d'un disque à posséder absolument, il s'agit d'un film pas très bon mais somme toute distrayant dans une édition très honnête.


Qualité vidéo:
4,0/5

Qualité audio:
4,6/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
4,2/5

Note finale:
4,0/5
Auteur: François Schneider

Date de publication: 2007-01-19

Système utilisé pour cette critique: Xbox 360 avec lecteur HD-DVD, recepteur Denon-AVR-1602, enceintes Wharfedale modus cube et caisson PC-8, cables Acoustic Research.

Le film

Titre original:
Constantine

Année de sortie:
2005

Pays:

Genre:

Durée:
121 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Warner Bros.

Produit:
HD DVD

Nombre de disque:
1 HD-30

Format d'image:
2.40:1

Transfert 16:9:
-

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital Plus 5.1
Anglaise Dolby Digital 5.1
Française Dolby Digital 5.1

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
Deux commentaires, 18 minutes de scènes coupées, nombreux petits segments documentaires, bandes-annonces

Date de parution:
2006-11-28

Si vous avez aimé...