Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Lost (The Complete Second Season - The Extended Experience)

Critique
Synopsis/présentation
La première saison de la série télévisée Lost aura couvert les 44 premiers jours des survivants du vol Oceanic 815 sur l’île. Durant cette période, certains mystères ont été résolus, mais la vingtaine d’épisodes s’est conclue avec plus d’énigmes que ne peut le comprendre une seule personne. C’est entre autres pourquoi autant de sites Internet sont maintenant dédiés à analyser chaque piste ou chaque indice pour résoudre tous les mystères de cette île. Malheureusement, la situation est beaucoup plus complexe qu’elle ne le laisse croire. En plus des mystères établis lors de la première saison, la deuxième saison apporte sa dose de situations intrigantes et de secrets qui restent encore à être dévoilés. Nous retrouvons également un bon nombre de conspirations et de complots.

Ceux qui ne sont pas familiers avec la formule de Lost sont invités à consulter la critique de la première saison, disponible sur ce site.


Image
La saison complète est offerte au format original de télédiffusion de 1.78:1 d’après un transfert 16:9 surprenant.

Comme toutes les récentes productions, aucun parasite n’est visible, qu’il s’agisse d’égratignures ou de points. La définition générale de l’image est incroyable, surtout considérant la présence de quatre épisodes de 42 minutes et de trois bandes sonores par disque. Le niveau de détails est tout aussi impressionnant. Quand la cinématographie met l’emphase sur la réaction des personnages, les gros plans offrent un rendu des textures précis et détaillé, en particulier au niveau des visages. Ceux-ci permettent de déceler chaque pore de la peau et les moindres poils. Pour les plans d’ensemble, la situation est la même et permettent de profiter du soin apporté aux décors, entre autres dans la trappe (aucun secret révélé dans cette critique). Certains plans généraux perdent un peu en détails lors des scènes en pénombre ou à éclairage faible, mais il s’agit tout simplement d’une limitation du format. Les couleurs sont également reproduites de façon impeccable, tirant plein profit de magnifiques paysages hawaïens. Certaines scènes affichent une palette stylisée, mais celles-ci n’interfèrent pas avec la reproduction des couleurs. Les tons de peau demeurent également naturels. Le niveau des noirs est bien ajusté et les contrastes sont bien gérés. Les dégradés sont fluides et ne bloquent pratiquement jamais, menant à des noirs profonds et purs, mais qui laissent entrevoir certaines traces d’effet fantôme. Ceci étant dit, considérant que de nombreuses scènes se déroulent dans la pénombre, le transfert fait de l’excellent travail.

Il est difficile de dire si l’ajout d’un doublage français y est pour quelque chose, mais l’aspect numérique de ce transfert affiche quelques petits problèmes. Le plus notable consiste en des halos causés par la suraccentuation des contours. Ceci est particulièrement visible autour des sous-titres lors des scènes qui les imposent.


Son
La version originale anglaise est offerte aux formats Dolby Digital 5.1 et 2.0 Surround. Soucieuse de la clientèle francophone du Québec, Buena Vista a inclus le doublage français au format Dolby Digital 5.1 avec cette édition. Des commentaires audio en compagnie de différents intervenants sont disponibles pour certains épisodes sélectionnés.

Avec tout le potentiel d’un mixage multicanal et des situations présentées dans cette série, on se serait attendu à ce que la bande sonore soit nettement plus immersive. Certes, le dynamisme n’est pas à prouver, mais l’usage des canaux ambiophoniques laisse à désirer. Certains sons d’ambiance et la musique tirent leurs parts du jeu, mais rares sont les effets localisés ou les transitions d’un canal à l’autre. La pluie tombant sur la végétation, les vagues qui déferlent sur la plage et les bourrasques de vent ne sont que quelques exemples de ces sons d’ambiance. Les dialogues, impératifs pour comprendre certains aspects de l’histoire, sont toujours nets et intelligibles. Jamais un effet sonore n’empiète sur les paroles de façon à les rendre incompréhensibles. Les basses offrent un excellent support pour le mixage en général. Si l’utilisation d’un mixage 5.1 ne se ressent pas beaucoup à cause de l’utilisation limitée des canaux d’ambiophonie, ce format brille par l’imposition des extrêmes graves. Celles-ci atteignent d’excellente profondeur et donnent un impact additionnel aux effets sonores.

Seuls des sous-titres anglais sont disponibles.


Suppléments/menus








Conclusion
Avec des mystères et un suspense qui laissent le spectateur toujours en haleine, le fait de devoir subir des pauses publicitaires et d’attendre une semaine complète avant l’épisode suivant peut être considéré par plusieurs comme étant une forme de cruauté. En offrant une saison complète en DVD, Buena Vista nous libère des contraintes imposées par les télédiffuseurs. Le spectateur peut donc y aller à plein rythme. Si ceci n’est pas argument assez important pour justifier l’achat, peut-être que la qualité de l’aspect technique de cette édition, ou la présence d’un doublage français et de nombreux suppléments, saura convaincre les plus hésitant. On ne peut que féliciter Buena Vista d’avoir pris en considération la clientèle québécoise et d’offrir une édition à la hauteur de la série.


Qualité vidéo:
3,8/5

Qualité audio:
3,9/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
4,2/5

Note finale:
4,0/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2007-05-23

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 16:9 Hitachi 51F500, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Panasonic SC-HT700

Le film

Titre original:
Lost

Année de sortie:
2006

Pays:

Genre:

Durée:
1056 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Buena Vista

Produit:
DVD

Nombre de disque:
7 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.78:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Anglaise Dolby 2.0 Surround
Française Dolby Digital 5.1

Sous-titres:
Anglais

Suppéments:
Pistes de commentaires audio sur certains épisodes, scènes inédites, liens Internet, documentaires sur les secrets de la trappe, les différentes théories de amateurs de la séries, le plateau de tournages et la conception d'un épisode, bêtisier et bandes-annonces

Date de parution:
2007-04-03

Si vous avez aimé...