Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Beerfest (Unrated - WS)

Critique
Synopsis/présentation
Après seulement deux longs métrages, la plupart des gens connaissent la réputation de Broken Lizard. Dans le film indépendant Super Troopers, les stéréotypes et clichés des patrouilleurs routiers étaient ridiculisés, au grand plaisir de tous ceux qui ont déjà eu une contravention. Ensuite, vint Club Dread, une parodie peu subtile des « slashers » pour ados, particulièrement I Still Know What You Did Last Summer. Cette année, Broken Lizard revient avec une histoire complètement originale et tout aussi ridicule: Beerfest.

Dans cette histoire, deux frères américains doivent se rendre en Allemagne durant l’Oktoberfest pour répandre les cendres d’un proche parent. Sur place, ils prennent part à une compétition secrète de beuverie, le Beerfest. Mais après avoir été humilié par l’équipe allemande, ils jurent de mettre sur pied la meilleure équipe au monde d’ici la compétition de l’année suivante. Les deux frères partent donc à la recherche de leurs vieux amis de collège et commencent un entraînement sérieux et intense.


Image
Le film est présenté au format d’image respecté de 2.35:1 d’après un transfert 16:9.

Le matériel source n’affiche aucun défaut apparent, mis à part ce qui concerne les séquences d’archives, avec un grain inévitable. La définition générale de l’image est relativement bonne, mais l’image manque parfois de précision. Certaines séquences affiches une image légèrement floue. Le niveau de détails demeure bon, avec des textures bien rendues. La palette est variée et particulièrement vive, un peu trop même par moment. Les couleurs semblent éclater, ce qui est probablement voulu considérant l’aspect festif de certaines scènes. Malgré quelques traces de sursaturation, l’image demeure naturelle et seulement quelques rares débordements sont notables. Le niveau des noirs est adéquat et le contraste est généralement bien géré. Les dégradés demeurent fluides et ne bloquent qu’à quelques occasions. Les noirs sont profonds et purs.

L’aspect numérique du transfert n’a rien de bien exceptionnel, mais n’est pas mauvais pour autant. Quelques traces mineures de compression sont visibles, mais rien de bien problématique.


Son
Disponible uniquement en version originale anglaise, la seule bande sonore consiste en un mixage Dolby Digital 5.1. Deux pistes de commentaires audio séparent les membres de Broken Lizard : Steve Lemme et Jay Chandrasekhar sur la première, Kevin Heffernan, Paul Soter et Erik Stolhanske sur la seconde.

L’esprit festif de l’histoire est respecté à travers ce mixage, mettant en valeur la présence de foules, de la musique et d’autres effets sonores localisés à travers l’environnement sonore. Les canaux arrières sont particulièrement mis à contribution tout au long du film, à des moments qui le justifie. Le champ sonore avant est également bien rendu, avec une stéréophonie marquée et de bonnes transitions. Les dialogues demeurent nets et intelligibles, sans défauts de captation ou de numérisation. L’accent raté et exagéré de certains personnages demeure tout aussi compréhensible. La trame sonore n’est pas le point fort du mixage, mais occupe quand même bien le champ sonore. Les basses supportent adéquatement le mixage en général, alors que les extrêmes graves (LFE, canal .1) entrent en action lorsque les effets sonores l’exigent.

Des sous-titres anglais, français et espagnols sont offerts.


Suppléments/menus








Conclusion
Beerfest n’est pas la meilleure comédie de l’année, ni même le meilleur film de Broken Lizard. Cependant, les amateurs du genre seront comblés par l’absurdité et les vulgarités mises en valeur dans cette production. Les stéréotypes abondent, et ce, face à toutes les nationalités. Bref, le politiquement correct est définitivement laissé de côté !

Du point de vue technique, l’image n’est peut-être pas à la hauteur d'autres transferts. Les limitations du format DVD sont ici évidentes. D’un autre côté, le mixage sonore est intéressant et respect l’orientation de l’histoire. Au point de vue des suppléments, mis à part une séquence informative sur la masturbation batracienne, les segments additionnels se veulent uniquement divertissants.


Qualité vidéo:
3,5/5

Qualité audio:
3,9/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,9/5

Note finale:
3,8/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2007-02-02

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 16:9 Hitachi 51F500, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Panasonic SC-HT700

Le film

Titre original:
Beerfest

Année de sortie:
2006

Pays:

Genre:

Durée:
116 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Warner Bros.

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
Deux pistes de commentaires audio, scènes inédites, anecdotes, histoire de la bière, documentaires et bandes-annonces

Date de parution:
2006-12-05

Si vous avez aimé...