Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

In The Line Of Fire

Critique
Synopsis/présentation
Le réalisateur allemand Wolfgang Peterson est depuis longtemps réputé habile dans l'art de mettre en scène des thrillers solides et efficaces. Malgré des débuts cinématographiques impressionants (Das Boat) , le réalisateur n'a cessé de décliné, jusqu'à tourner des thrillers décevants et conventionnels comme Air Force One ou The Perfect Storm. In The Line of Fire fut réalisé par un Wolfgang Peterson qui savait encore manipuler les conventions du thriller avec maîtrise. En fait, In The Line of Fire est peut-être le dernier grand film du réalisateur...

L'histoire est celle du vétéran des services secrets Frank Horrigan (un Clint Eastwood convaincant) hanté depuis trente ans par la mort du président John F. Kennedy dont il aurait peut-être pu sauver la vie. Une nouvelle chance s'offre à lui alors qu'un dangeureux psychopathe (un subtil John Malkovitch) menace de tuer le président des États-Unis. S'engage alors entre les deux hommes un passionnant jeu du chat et de la sourie, agrémenté d'échanges verbaux mordants. In the Line of Fire est certes un thriller aux apparences conventionnelles, mais la grande solidité du scénario et des dialogues ainsi que l'efficacité de la mise en scène élèvent facilement le film au-dessus de la moyenne. Ajoutez à cela un duel d'acteur convaincant entre deux poids lourds du cinéma américain, le résultat est sûr de plaire aux amateurs du genre.


Image
Il semble que l'ont ait utilisé le même transfert (anamorphique) que pour l'édition offerte par le même studio en 1997. Cela n'est toutefois pas un défaut puisque l'image présentée affiche de très belles qualités. Profitant de tout l'espace que procure un DVD double-couche, l'image ne présente aucun défaut de compression. L'image est nette, détaillée et ne souffre d'aucun manque de définition. Les couleurs sont bien rendues, quoique parfois un peu éclatées. La luminosité et le contraste générale sont constant. Les parties sombres sont bien dégradées, les noirs sont profonds sans pour autant bloquer. Le seul véritable défaut visuel survient quelques minutes avant la fin du film, alors qu'un ligne horizontale apparaît pendant quelques secondes au bas de l'écran. Mis à part ce détail, il s'agit d'un transfert de très bonne qualité.


Son
À l'instar du transfert vidéo, la bande son anglaise Dolby Digital 5.1 est de qualité. Sans offrir un dynamisme époustouflant (après tout les scènes d'actions du film sont en nombre limité), la bande-son affiche une spatialité remarquable, appuyée par des effets d'ambiophonies justement utilisés. Les nombreux dialogues restent toujours nets et intelligibles. A remarquer certains effets .1 (LFE) partuculièrement bien exploité, notamment lors du passage du cortège présidentiel. Une bande-son bien mixée et balancée.

Des bande-sons française, anglaise, espagnole et portugaise sont offertes en format Dolby Digital 2.0. Bien entendu, la spatialité et le dynamisme sont réduit toutefois ces bandes sonores demeurent satisfaisantes.


Suppléments/menus
In the Line of Fire s'inscrit dans la lignée des nombreux titres que Columbia/Tristar réoffre maintenant dans de nouvelle édition enrichi de nouveaux suppléments.

Les résultats sont très satisfaisants, quoique moins impressionnants que leur réédition de Glory. Les suppléments les plus captivant se présentent sous la forme de quatre documentaires traitant chacun d'un des aspect du récit. Ils ont tous la qualité de ne pas être des segments promotionels déguisé en documentaire... Le ton est factuel et précis. Le premier documentaire, nommé The Ultimate sacrifice est d'une durée de 22 minutes, on s'attarde à des facettes du métier d'agents des services secrets américains. Vous retrouverez ensuite un étrange documentaire intitulé Catching the counterfeiters. Ce curieux documentaire traite pendant 5 minutes des moyens de distinguer la fausse monnaie (!). Son seul lien direct avec le film est une courte scène où Clint Eastwood observe un faux billet de banque. La présence de ce documentaire paraît donc quelque peu injustifiée... How'd they do that ? (5 minutes) s'attarde sur la création des effets spéciaux dans le film. D'un intérêt plutôt moyen, on ne nous apprends rien de plus ici que ce que nous ayons déjà à d'autres occasions. Le dernier documentaire, le plus intéressant, s'intitule Behind the scenes with the secret service. En 22 minutes, on dissèque le métier d'agent des services secrets et qu'elle furent leur collaboration au film.

Parmi les suppléments; une piste de commentaires audio du réalisateur Wolfgang Peterson. On compense ici pour le peu d'informations fournit sur la réalisation dans les documentaires, le réalisateur aborde plusieurs aspects entourant la création et production de ce long métrage. On a eu la bonne idée de faire participer le producteur du DVD à cette piste de commentaires audio. On remarque un ton beaucoup plus animé que d'habitude, et de l'aveu même de Wolfgang Peterson, être assis seul et discuter pendant deux heures devient vite ennuyeux. Une excellente alternative.

Suivent ensuite une série de courtes scènes retranchées au montage, tous d'un intérêt plutôt moyen. Leur qualité vidéo et audio est acceptable sans plus. Pour compléter, on retrouve les habituelles bande-annonces (dont celles de Das Boot et Air Force One) et filmographies.



Conclusion
Un autre vainqueur dans la cours de Columbia/Tristar. Fidèle à leurs habitudes, ils nous offrent un transfert vidéo et audio de grande qualité. La sortie de cette nouvelle édition nous permet d'appécier une série de documentaires de qualités (quoi qu'un peu courts) et une pistes de commentaires audio fort bien faite, deux éléments cruellement absents de la première édition.
Les fans du film ne seront certainement pas déçus, et ceux possédant déjà la précédente version ont des raisons de se laisser tenter par cette nouvelle édition.


Qualité vidéo:
4,0/5

Qualité audio:
4,0/5

Suppléments:
3,8/5

Rapport qualité/prix:
4,0/5

Note finale:
4,0/5
Auteur: Yannick Savard

Date de publication: 2001-03-01

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 4:3 Sony Trinitron Wega KV-32S42, Récepteur Pioneer VSX-D509, Lecteur DVD Pioneer DVL-909, enceintes Bose, câbles Monster Cable.

Le film

Titre original:
In The Line Of Fire

Année de sortie:
1993

Pays:

Genre:

Durée:
127 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Columbia Tristar

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Anglaise Dolby 2.0 Surround
Française Dolby 2.0 Surround
Espagnole Dolby 2.0 Surround
Portugaise Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol
Portugais
Chinois
Thailandais

Suppéments:
4 Documentaires, piste de commentaires audio, scènes retranchées au montage, bandes-annonces

Date de parution:
2001-02-27

Si vous avez aimé...