Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Twilight Zone, The (The Definitive Edition Season 5)

Critique
Synopsis/présentation
Pour cette cinquiéme saison Rod Serling choisit donc de revenir vers un format plus court après l’échec très relatif du passage au format d’une heure lors de l’année précédente.
Ce retour à une durée plus ramassée combinée à l’inventivité sidérante des scénaristes qui semble ne jamais se tarir ainsi qu’à la présence grandissante d’acteurs de renoms, force est de reconnaître que cette cinquième saison est absolument formidable, malgré quelques épisodes clairement en dessous du niveau global.
La série voit donc son niveau de qualité exceptionnel perpétué et ce coffret met également en avant la personnalité attachante de son concepteur et créateur de génie Rod Serling, et ce pour le plus grand plaisir des spectateurs.





Image
L’image est proposée au format respecté de 1.33:1 d’aprés un transfert 4:3 sur tous les épisodes ainsi que sur le documentaire.

La définition générale est comme sur les précédents de très haut niveau pour un programme télévisuel des années 60. L’interpositif est très propre même si inévitablement de légères traces de poussières, traits et points sont décelables de temps à autre, sans que cela ne vienne jamais perturber le plaisir du visionnage. Cependant nous ne pouvons que déplorer le fait que curieusement beaucoup de ces scories soient plus visibles sur le coffret de cette cinquième saison que lors des précédents. Il en va de même pour le grain qui nous a paru régulièrement plus important sans pour autant devenir problématique.
Le contraste est bien géré avec toutefois des fluctuations importantes dues à l’age du programme mais aussi a un travail moindre dans ce domaine par rapport aux précédentes éditions.
De même, le rendu des scènes sombres est plus qu’acceptable mais les noirs manquent à plusieurs reprise de profondeur et de pureté.
Fort heureusement la partie numérique est toujours impeccable, ne générant aucun défaut artificiel digne d’être mentionné ici.

Une cinquiéme saison dont l’image déçoit lorsque l’on cherche à la comparer à celles des coffrets des précédentes saisons. Et ce principalement au niveau de la remasterisation de l’image qui semble moins poussée. Cependant le résultat est nettement meilleur que sur les prédécentes incarnations vidéos de la série. Il est juste regrettable pour les amateurs que le niveau de qualité exceptionnel n’ait pas été le même sur les cinq saisons.




Son
La seule bande-son offerte sur cette édition et concernant tous les épisodes est en Anglais (Dolby 1.0 mono).

La dynamique générale est conforme à ce que l’on est en droit d’attendre d’enregistrement télévisuel monophoniques des années 60. Il est de même pour la présence et la spatialité, donc limités mais agréables une fois ces éléments pris en compte.
La musique est correctement rendue malgré des limitations clairement audibles et ce aussi bien dans le haut que le bas du spectre. Elle est par ailleurs parfaitement intégrée au reste de la bande-son.
Les dialogues sont en permanence parfaitement intelligibles et les traces de parasites et distortions restent limitées a un niveau acceptable pour peu que l’on ne cherche à pousser le volume au dela du raisonnable.
Les basses fréquences sont logiquement absentes mais ne font jamais défaut du fait qu’elles n’ont jamais été inclues dans le mixage original qui nous est présenté ici.

A nouveau et malheureusement aucune option de sous-titrage n’est offerte au spectateur et il s’agit bien du défaut le plus handicapant de ces coffrets.

Des bandes-son de qualité donc appréciable et qui rendent en tout point honneur au matériau d’origine. Les possibilités de remixage à partir de bandes-son monophoniques d’époque étant beaucoup plus limitées que celle de remasterisation de l’image, nous considérons que le travail offert par Image est de bonne qualité.





Suppléments/menus
Une section plus complête que sur les précédentes éditions mais qui souffre à nouveau de l’absence d’un documentaire complet sur la saison en question voire même la série.
Fort heureusement un segment de choix et de qualité est offert sur un disque séparé avec la présence de l’excellent documentaire « Submitted for your approval » (82 minutes). Cette biographie de Serling permet d’en savoir sur le mystérieux et audacieux créatif qui se cache derrière la série. Absolument indispensable pour les amateurs de la série.
Comme sur les autres coffrets sont également offerts pas moins de 7 commentaires audio sur différents épisodes, des interviews vidéo sur d’autres épisodes, des pistes musicales isolées sur 9 autres puis enfin 10 versions radio de divers épisodes.
Une nouveaute sur ce coffret avec la présence conversations avec Rod Serling ainsi que deux de ses interventions en université. Si Serling se montre certes intéressant, il est de façon évidente assez peu à l’aise et offre interventions et commentaires moins passionnants et passionnés que ce à quoi on aurait pu s’attendre.
A nouveau, la qualité est très inégale et dans l’ensemble se révèle souvent très légère, mais parfois de vrais informations et anecdotes passionnantes sont disponibles. Il est cependant dommage que la quantité ait primé sur la qualité ou pour être plus exact qu’une opération de filtrage qualitative plus important n’ait pas été effectuée.
Nous ne pouvons une fois de plus que regretter que la décision de regrouper et remonter ces divers éléments en un ou deux documentaires aurait rendu l’ensemble plus accessible, cohérent et pertinent.
Sont enfin offerts divers matériels promotionnels sans autre réel intérêt que celui de la nostalgie amusée.

Un ensemble donc assez complet mais qui à nouveau souffre d’une répartition trop morcelée qui ne pourra que rebuter le simple amateur. Un travail de regroupement et une plus grande concision aurait sans aucun doute permis de tirer meilleur du grand nombre d’informations contenues dans cet ensemble.









Conclusion
Une édition aux qualités audio et vidéo curieusement inférieures à celles des précédentes éditions mais qui reste néanmoins largement au dessus du tout venant. Les suppléments souffrent des même défauts que sur les précédentes éditions mais la présence d’un excellent documentaire sur la carrière de Serling en reléve le niveau .

Cette cinquiéme saison ne conclut pas la série aussi magistralement que ce qu’elle à commencée mais nous offre dans l’ensemble d’excellents épisodes (dont les thèmes sont à nouveau devenus de vrais classiques par la suite) et seulement quelques un clairement en dessous du niveau habituel de la série. Fort heureusement la série à su s’arrêter avant que le déclin (inévitable avec un tel niveau de qualité et une telle cadence de production) et Rod Serling comme tous ses collaborateurs peuvent être vraiment fiers de leur « bébé » qui a marqué une étape décisive dans l’histoire de la télévision et marqué les inconscients collectifs des différents pays dans lesquels il a été diffusé de façon bien plus durable que de nombreuses œuvres bien plus prestigieuses.
A notre époque de « produits » calibrés et marketés à outrance (même si il faut bien reconnaître que d’excellentes séries télévisées voient dans ce systéme), il est toujours rafraichissant de voir qu’a une certaine époque un créateur aussi original et différent que Rod Serling à pu se voir confier les rennes d’une telle série.
Sur cinq saisons sont donc disponibles de grands moments de télévision de culture populaire et de créations artistiques qui de façon certaine font à tout jamais partie de l’histoire artistique du 20 éme siècle (et qui ont notamment contribués à former le gout et les vocations de nombreux cinéastes marquants des années qui suivirent).



Qualité vidéo:
3,3/5

Qualité audio:
3,2/5

Suppléments:
3,0/5

Rapport qualité/prix:
3,5/5

Note finale:
3,1/5
Auteur: Stefan Rousseau

Date de publication: 2006-12-06

Système utilisé pour cette critique: Projecteur Sharp XV Z9000, Lecteur de DVD Toshiba SD500, Recepteur Denon, Enceintes Triangle, Câbles Banbridge et Real Cable.

Le film

Titre original:
Twilight Zone, The

Année de sortie:
1964

Pays:

Genre:

Durée:
1080 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Image Entertainment

Produit:
DVD

Nombre de disque:
6 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.33:1

Transfert 16:9:
Non

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby mono

Sous-titres:
-

Suppéments:
Documentaire, piste de commentaires audio, pistes musicales isolées, entrevues video, galeries de photos

Date de parution:
2005-12-27

Si vous avez aimé...