Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Led Zeppelin: The Origin of the Species

Critique
Synopsis/présentation
Avant de faire parti de Led Zeppelin, le guitariste Jimmy Page a collaboré aux albums des nombreuses légendes de la musique: Tom Jones, Joe Cocker, The Rolling Stones, The Yardbirds, et The Who, pour ne nommer que ceux-là. Avec une expérience acquise auprès des grands de ce monde, pas surprenant qu’il soit maintenant considéré par plusieurs comme étant le meilleure guitariste de tous les temps. Mais la carrière de Jimmy Page avant Led Zeppelin ne se limite pas à ces quelques collaborations et le chemin menant à la formation du groupe que nous connaissons maintenant a été parsemé d’embûches et de déceptions. Le documentaire The Origin of the Species: Led Zeppelin suit le parcours tumultueux des membres du groupe avant la formation de celui-ci et jusqu’à la parution de leurs deux premiers albums. Par l’entremise d’entrevues avec des personnes qui ont vécu cette évolution et d’une narration plutôt formelle, on nous présente les membres du groupe, des anecdotes et leurs influences (et les accusations de plagiat qui suiverent).


Image
Le documentaire est présenté au format de 1.78:1 d’après un transfert qui, malheureusement, se contente d’être 4:3.

Le rendu visuel de cette édition ressemble énormément aux autres productions de la même série, incluant Rolling Stones - Under Review: 1962-1966, critiqué précédemment sur ce site. Ainsi, le matériel source n’affiche aucun parasite ou problème du même genre. La définition générale de l’image est très bonne pour ce genre de production télévisuelle, avec un niveau de détails relativement élevé. Les textures sont également bien reproduites. La palette ne cause aucun problème, sauf pour les fluctuations évidentes et normales lors des segments d’archives. Le niveau des noirs est correct, alors que les contrastes sont bien gérés. Les noirs n’ont pas la profondeur des meilleur transfert, mais ceci est compensé par leur pureté.

La surdéfinition des contours ne cause aucun problème, tout comme les effets fantômes ou le miroitement. Le seul problème numérique consiste d’un léger fourmillement.


Son
Tout comme l’image, la bande sonore offerte n’est pas sensationnelle. Avec des séquences montrant Led Zeppelin en spectacle, on s’attendait à mieux. Malheureusement, on doit se contenter d’un mixage stéréophonique.

Lors des entrevues, le mixage est fonctionnel et permet d’entendre les différents intervenants de façon nette et parfaitement intelligible. Même quand la musique partage la bande sonore avec ces derniers, le mixage permet aux propos de demeurer audibles. La narration n’est pas enterrée non plus et n’empiète jamais sur les entrevues. C’est plutôt au niveau des séquences de spectacles que ce mixage déçoit. Bien que les séquences d’archives souffrent d’un format sonore très limité et qu’un remixage n’aurait pas amélioré de beaucoup, il y aurait au moins eu une différence. Le mixage rend les prestations musicales plates et sans vie. Même la musique d’accompagnement au documentaire est beaucoup trop en retrait pour être véritablement profitable. Pour les basses, on oublie ça.

Considérant l’accent britannique de la narration et des gens interviewés, il aurait été profitable d’avoir l’option des sous-titres, au moins en Anglais. Malheureusement, aucun sous-titre n’est inclus.


Suppléments/menus







Conclusion
Considérés par plusieurs comme les précurseurs de la musique Métal, Led Zeppelin a son lot de DVD sur le marché. Qu’il s’agisse de prestations en spectacle ou de documentaire, chaque édition offre une approche et un point de vue différents. Dans le cas de cette édition-ci, l’emphase est beaucoup plus mise sur la formation du groupe et leurs débuts, plutôt que sur leurs accomplissements. De façon aussi critique que pour l’édition sur les Rolling Stones, les intervenants semblent neutre, présentant les faits, mais ont évidement une certaine admiration pour le groupe.

Ceci étant dit, l’édition offerte se contente d’être fonctionnelle, dans les normes de ce qui est produit pour une diffusion télévisuelle. L’image n’a rien d’exceptionnelle et on aurait souhaité un mixage sonore plus efficace pour la musique. Les suppléments sont peu nombreux et sans véritable intérêt.



Qualité vidéo:
3,5/5

Qualité audio:
3,5/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,5/5

Note finale:
3,5/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2006-09-08

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 16:9 Hitachi 51F500, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Panasonic SC-HT700

Le film

Titre original:
Led Zeppelin: The Origin of the Species

Année de sortie:
2005

Pays:

Genre:

Durée:
70 minutes

Réalisateur (s):
-

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
MVD Music Video

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-5 (simple face, simple couche)

Format d'image:
1.78:1

Transfert 16:9:
Non

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby 2.0 stéréo

Sous-titres:

Suppéments:
Histoire des Yardbirds, Quiz et biographies.

Date de parution:
2006-08-08

Si vous avez aimé...