Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Perfect Storm, The

Critique
Synopsis/présentation
Octobre 1991, les bateaux de pêche de Gloucester reviennent au port pour la dernière fois de la saison. Pour le Andrea Gail, c’est un retour plutôt décevant, alors que les réfrigérateurs sont pratiquement vides. Le capitaine du bateau (George Clooney) est insatisfait de son résultat, il opte pour une dernière grande escapade qui lui permettra de faire un gros coup d’argent. À son bord, une recrue (Mark Walberg), trois vétérans (John C. Reilly, William Finchtner, Allen Payne) et un mécanicien (John Hawkes) s’embarquent avec lui, un peu à contrecœur.

Les premiers jours sont très fructueux, alors qu’ils sortent les poissons de la mer par dizaines. Malheureusement, la machine à glace, essentielle à la conservation des poissons, tombe en panne au point d’en être irréparable. Les pêcheurs ont donc le choix entre traverser une terrible tempête et se rendre à bon port à temps ou attendre que la tempête passe et perdre le contenu de leurs réfrigérateurs. L’appât du gain se fait trop puissant, mais ils réalisent très tôt leur erreur: La zone qu’ils doivent traverser se situe à la rencontre de trois immenses perturbations météorologiques. Pendant ce temps, leurs familles et amis attendent avec impatience de leurs nouvelles.


Image
Le film est présenté au format d’image respecté de 2.40:1 (transfert 1080p).

L’interpositif utilisé est propre et n’affiche aucun défaut majeur, comme c’était le cas avec le transfert DVD précédent. La définition générale de l’image est excellente en général, bien que quelques rares plans limitent le niveau de détails. Cependant, règle générale, toutes les textures sont reproduites avec une incroyable précision. Certains gros plans permettent même de distinguer les moindres petits poils de la barbe malpropre des personnages. Les couleurs sont tout simplement fantastiques, avec de magnifiques paysages maritimes. Le déchargement à Gloucester est un excellent exemple de l’étendu de la palette utilisée. Les tons de peaux demeurent toujours naturels. Le niveau des noirs est impeccable alors que les contrastes sont toujours bien gérés, ce qui est primordial pour un film dont l’éclairage varie fréquemment au cours d’une même scène. Lors de LA tempête par exemple, les nuages bloquent le ciel, mais des éclairs illuminent momentanément les personnages. Compte tenu de la complexité d’une telle situation, le transfert s’en tire tout de même très bien. Les dégradés sont fluides et ne bloquent jamais, atteignant des noirs profonds et purs. La pénombre dans laquelle les personnages sont plongés donne un bon aperçu du potentiel de la haute définition par rapport à la gestion des parties sombres.

Comme bien des éditions HD-DVD, les problèmes reliés à la compression sont maintenus à un minimum.


Son
La version originale anglaise est offerte aux formats Dolby True HD 5.1 et Dolby Digital Plus 5.1 EX, alors que les doublages français (doublé au Québec) et espagnols profitent respectivement de bandes sonores Dolby Digital Plus 5.1 et Dolby Digital Plus 2.0 Surround. Un grand total de trois pistes de commentaires audio est disponible: La première en compagnie du réalisateur Wolfgang Peterson, la deuxième avec l’auteur Sebastian Junger, et la dernière est comblée par deux responsables des effets visuels (Stefen Fangmeier et Helen Ostenberg Elswit).

D’entrée de jeu, le mixage de The Perfect Storm se lie parfaitement avec l’atmosphère du film. Quand les pêcheurs sont sur le quai ou partent vers la mer, le mixage demeure cohérent avec la tranquillité du moment. À l’extrême opposé, quand la tempête fait rage, le mixage atteint un dynamisme époustouflant et l’environnement sonore se développe au point de nous en donner des sueurs dans le dos. Les canaux ambiophoniques voient leurs activités ajustées en conséquence. Alors que seulement quelques goélands se font entendre au départ, la tempête amène d’innombrables effets localisés comme le vent, la pluie, les vagues et des objets qui se déplacent et se cognent. Dans cette dernière situation, l’immersion (sonore) est totale. À travers tout cela, jamais les dialogues ne semblent étouffés par tout ce vacarme et les paroles demeurent nettes et intelligibles. On ne peut évidemment pas passer sous le silence la trame sonore de James Horner, partie importante de l’émotion portée à l’écran. Dans son cas, la musique provient de tous les canaux, avec l’emphase sur les enceintes avant. Les basses supportent très bien le mixage, mais rien ne rivalise avec la puissance des extrêmes graves (Low Frequency Effects, canal .1). Celles-ci grondent pratiquement autant que la tempête elle-même.

Des sous-titres anglais, français et espagnols sont disponibles.


Suppléments/menus




Conclusion
Le réalisateur Wolfgang Peterson a certainement un profil cinématographique assez opposé. Alors qu’il a connu le succès avec Das Boot, il est également derrière le navet Air Force One; Plusieurs admirent son In the Line of Fire, mais il coule à pique avec Poseidon. Finalement, il y a une dernière catégorie, celle des bons films qui n’ont pas ce qu’il faut pour être mémorables: Enemy Mine, Outbreak et The Perfect Storm en sont des exemples. Des gens diront que les sentiments y sont manipulateurs, mais d’autres apprécieront l’aspect humain de ces histoires. À vous d’en juger.

Ce qui est indiscutable, par contre, ce sont les avantages que le HD-DVD apporte à un film comme The Perfect Storm. Déjà que l’édition DVD conventionnelle était d’excellente qualité, le passage à la haute définition augmente le potentiel du transfert. L’image offre un plus haut niveau de détails et les traces de compression sont quasi absentes. Le mixage sonore en profite également grâce à un son plus réaliste et également moins compressé. Pour les suppléments par contre, rien de nouveau, mais les trois pistes de commentaires audio sont dignes d’intérêt.


Qualité vidéo:
4,4/5

Qualité audio:
4,5/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
4,5/5

Note finale:
4,5/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2007-04-11

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur Hitachi 51F500, Récepteur Denon AVR-487, Enceintes Denon SYS-57HT, Lecteur DVD/HD-DVD XBox 360 de Microsoft

Le film

Titre original:
Perfect Storm, The

Année de sortie:
2000

Pays:

Genre:

Durée:
130 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Warner Bros.

Produit:
HD DVD

Nombre de disque:
1 HD-30

Format d'image:
2.40:1

Transfert 16:9:
-

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby TrueHD 5.1
Anglaise Dolby Digital Plus 5.1 EX
Française Dolby Digital Plus 5.1
Espagnole Dolby 2.0 stéréo

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
Trois pistes de commentaires audio, documentaire de HBO sur les coulisses du tournage, entrevues avec des témoins de la tempête de 1991, documentaire sur la trame sonore, montage photomusical et bandes-annonces

Date de parution:
2006-06-27

Si vous avez aimé...