Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Commander In Chief (The Inaugural Edition - Part 2)

Critique
Synopsis/présentation
« Commander in Chief 2-disc Inaugural Edition» propose les épisodes de 11 à 18 de la première saison d'une série, dont le sujet est une femme à la tête des États-Unis. Si le premier DVD présente chacun des premiers pas de Mackenzie Allen (Geena Davis), indépendante de tous partis politiques, les épisodes du présent DVD explorent les différentes situations de crise, le questionnement de Mackenzie sur une éventuelle candidature aux élections et les débuts de la campagne électorale.

Au cours de cette période électorale, elle devra solliciter l'aide de son adversaire Nathan Templeton (Donald Sutherland), chef républicain à la tête du congrès : c'est lui qui négociera avec les chinois dans l'épisode « Sub Enchanted Evening » et remplacera quelques jours Mackenzie lors de sa crise d'appendicite «The Elephant in the Room » où celui-ci fera face à une attaque aérienne qu'il résoudra à sa manière.
Les divers thèmes politiques abordés sont : une prise d'otage d'Air Force One, la préparation du Discours sur l'état de l'Union (événement annuel au cours duquel la présidente propose son programme pour l'année en cours), disparition d'un avion de cargaison au Pakistan portant des armes militaires, gestion d'un malaise urbain important dans la ville d'origine du chef du personnel Jim Gardner, prise d'otages d'américains en Turquie, et le dernier épisode qui traite du ERA (Equal Rights Amendment) soit l'égalité des droits entre les hommes et les femmes. Et au travers de tous ces thèmes, les alliances politiques et rapports entre les divers parties et personnes qui y sont associées, sont explorées. Aussi, la « secrétaire » sera écartée puis réintégrée au côté de Templeton, grâce à une conversation secrète entre la secrétaire et la femme de ce dernier. Pendant la prise d'otage Air Force One, Kelly Ludlow (Ever Carradine), la rédactrice des discours de la présidente et Dickies, conseiller en image publique, s'envoient en l'air.

Tout comme dans les premiers épisodes, les actions et réactions des différents membres de la famille seront aussi dépeints. Dans l'épisode «Wind Beneath My Wing », Rebecca et Horace profiteront de l'absence de leur parent pour organiser une soirée entre amis, à la Maison Blanche, qui ne se déroulera pas sans heurt. Le conjoint de Mac, se retrouve en première page des journaux et salit la réputation de sa femme. Et quand Mackensie se questionnera sur son éventuelle candidature à la présidence, elle consultera sa famille. Toutefois, ces traitements sont moins convainquant que dans les précédents épisodes.

Beaucoup penseront à un essoufflement de la part de l'équipe. Réel essoufflement ou mauvais traitement et jugement de la part de ABC ? Sans doute un peu des deux. En effet, après la diffusion du 2ième épisode, la chaîne décide de remplacer le producteur exécutif Rod Lurie (Detterence & Contender) par Steven Boccho (NYPB Blue), changement effectif au 10ième épisode. C'est à cette même époque, qu'une baisse très notable des côtes d'écoute est constatée. Outre, le changement de producteur exécutif, c'est à cette période au 11ième épisode que la présente série se retrouve opposé au très suivi Reality Show « American Idol ». De plus dès le 13ème épisode Boccho est lui aussi remplacé par Dee Johnson (ER & Melrose Place). Ces changements, trop nombreux et trop rapprochés font perdre beaucoup de saveurs à la série et énormément de téléspectateurs. Les côtes d'écoute ne cesse de diminuer et un changement d'horaire à la série sonnera le coup fatal. La série prendra fin au 18ème épisode, même si 23 épisodes ont été tournés.
Malheureusement, ces cinq épisodes inédits resteront un mystère puisque le présent DVD ne les contient pas et qu'aucune autre sortie DVD n'est prévue. Si l'arrêt de diffusion de la série par la chaîne ABC peut éventuellement s'expliquer, il est vraiment déplorable que le téléspectateur ne puisse visionner sur DVD les cinq derniers épisodes qui devaient très certainement aborder la campagne électorale opposant Mac et Templeton.

Des rumeurs circulent que tous ses changements auraient été influencés par la candidature D'Hillary Clinton pour les présidentielles 2008. Certains voyaient dans cette série une campagne en faveur et d'autres au contraire en défaveur de Mme Clinton. Toutefois, que ce soient les militants, les opposants ou tout simplement une fois de plus l'incompétence des directeurs de chaîne avec leur vision à très court terme, l'arrêt de la série est regrettable.
Une série qui plaira aux idéalistes qui voudraient un peu plus d'humanité dans les décisions politiques et qui ne s'offusque pas outre mesure de visionné une série inachevée.


Image
Les 8 derniers épisodes de la saison 1 disponibles dans le présent DVD, de « Commander in Chief » se présentent au format respecté de 1.78:1 dans un transfert 16:9.

La série, étant récente, bénéficie d'une bonne qualité d'image. Rien à redire sur la définition qui est correcte avec une bonne précision dans les détails et les textures. Les couleurs sont bien rendues. Aucun débordement ni blocage n'a été constaté. La luminosité est bien réglée, le contraste est bien ajusté. On constate des dégradés corrects et un noir pur. Comme dans les premiers épisodes de cette même saison, l'image est gâchée à l'occasion par l'apparition d'un certain grain.

En résumé, le présent DVD offre une image très acceptable sans toutefois être exceptionnelle.


Son
À l'instar du premier coffret DVD, qui comprend les dix premiers épisodes de la première saison, le présent DVD offre seulement la bande son originale anglaise Dolby Digital 5.1 accompagnée d'un sous-titrage anglais destiné aux sourds et malentendants. Il est fort dommage et une fois de plus déplorable que les francophones nord-américains ne puissent écouter dans leur langue usuelle la présente série. Et contrairement à d'autres séries, souvent plus basée sur l'action, dans la présente série les dialogues sont primordiaux et constituent toute la trame de l'histoire. Il est vraiment difficile de s'appuyer sur l'image pour comprendre l'action.

La bande son est correcte mais aurait pu être beaucoup mieux exploitée. Le potentiel du Dolby Digital 5.1 n'est que très peu utilisé ce qui fait que la majorité des lecteurs pourront penser à une bande son stéréo classique. Certes, on est loin d'une série d'actions où ça bouge dans tous les sens et où les effets d'ambiance augmenteront l'immersion du téléspectateur mais exploiter un minimum les potentiels d'une bande son multi-canaux aurait été apprécié. Les dialogues sont clairs. Quant à la musique, lorsque présente, elle s'intègre bien au tout sans causer de nuisance aux dialogues. Le dynamisme et la spatialité ne sont pas vraiment utilisé. Les basses et les extrêmes graves sont réduits au minimum.

En résumé, tout comme dans le premier coffret DVD, la bande son est réduite à l'essentiel et ne profite aucunement des fonctionnalités qu'offre le format Dolby Digital 5.1.


Suppléments/menus
Le présent coffret comprend les 8 derniers épisodes diffusés à l'écran de la première et unique saison de Commander in Chief. Dans le présent coffret on retrouve deux disques regroupés dans un boîtier à loquet. Les présents disques sont numérotés 3 et 4, laissant supposer que le premier « coffret » DVD et le deuxième ne font qu'un. Malheureusement, on a deux boîtiers de couleur différentes, le premier était rouge, cette fois-ci bleu le tout avec un esthétisme très simpliste, des photos extraite du film sur un fond de drapeau américain.
Sur le premier disque on retrouve 5 épisodes. Sur le deuxième disque se trouvent trois épisodes et les suppléments comprenant deux commentaires audio, un documentaire, des scènes coupées et un bêtisier. Les suppléments compris dans le présent DVD ne concernent pas seulement les épisodes du présent « coffret » mais aussi des épisodes 1-10 du premier «coffret ».

Commentaire de l'épisode 1 du « pilot » par Rod Lurie, le créateur de la série, auteur et directeur du présent épisode : Un commentaire intéressant sur la création de la série et les choix effectués par le celui-ci. On ne comprend pas pourquoi il figure sur ce DVD puisque le pilot bien entendu était sur le premier boîtier sorti. Du coup, on retrouve cet épisode dans deux « coffrets » différents.
Commentaire de l'épisode 16 « The Elephant in the Room » par Dee Johnson, celle qui a repris la série après le retrait de Rod Lurie et John Boccho. Celui-ci est assez insipide et ne fait que nous raconter l'épisode et la série, c'est un peu prendre le téléspectateur pour un imbécile.
Les deux commentaires manquent d'interaction ce qui rend l'écoute un peu ennuyeuse : un deuxième commentateur aurait sans doute aidé à rendre le tout plus intéressant.

Un documentaire : « A Conversation With Madam President » (6:00) : rassemblent des entrevues avec Geena Davis qui révèlent quelques faits intéressants sur le ressenti de l'actrice face à la série. Définitivement trop court.

Scènes coupées (20:00) : elles sont au nombre de 20 et concernent tout autant les épisodes du présent DVD que du précédent ce qui empêchent totalement l'option d'intégration de la scène coupée dans l'épisode dont elle est extraite.

Scènes ratées (3:17) : comme à l'accoutumée, elles feront rire les téléspectateurs bon public.

En résumé quelques suppléments accompagnent ce DVD mais ces derniers se rapportent autant au DVD « part-1 » qu'au présent DVD « part-2 », ce qui rend le tout vraiment déplorable et gâche une grande partie du plaisir qui pourrait en être tiré. L'impression qui en ressort : tous les moyens ont été mis en oeuvre pour que le téléspectateur en vienne à détester la série.







Conclusion
Avoir découpé une saison en deux parties et inclure les suppléments relatifs aux différents épisodes de la partie 1 et de la partie 2 seulement dans la deuxième partie voici un nouveau concept sur le marché!!! Celui qui en a eu l'idée semble très loin des idéaux recherchés par le téléspectateur. L'achat n'est donc recommandé qu'à ceux qui ont visionnés la première partie et aimerait continuer même si les 8 derniers épisodes sont un peu moins bons que les dix premiers et qu'il y a pas réellement de fin. On aurait largement préféré un coffret comprenant la première saison dans son intégralité avec les commentaires et documentaire du présent DVD, coffret qui existe tel quel en France.


Qualité vidéo:
3,0/5

Qualité audio:
2,8/5

Suppléments:
3,0/5

Rapport qualité/prix:
2,9/5

Note finale:
3,0/5
Auteur: Marie-Pierre Delaunay

Date de publication: 2007-08-26

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur Toshiba 50HX70, Amplificateur Denon 3801, Enceintes Energy XL-26(x2), XL-C, XL-R (x4), Caisson d'extrêmes graves Klipsch KSW 12, HTPC (composantes 1080i. Lecteur: Media Portal/decodeur mpeg2 et audio : Dscaler 5

Le film

Titre original:
Commander In Chief

Année de sortie:
2006

Pays:

Genre:

Durée:
390 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Buena Vista

Produit:
DVD

Nombre de disque:
2 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.78:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1

Sous-titres:
Anglais (CC)

Suppéments:
Commentaires audio pour certains des épisodes, documentaire, prises ratées et scènes coupées

Date de parution:
2006-09-05

Si vous avez aimé...