Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Dave Chappelle's Block Party (WS - Uncut)

Critique
Synopsis/présentation
Après son exile non annoncé en Afrique du Sud, ce qui a amené l’annulation instantanée de la troisième saison de son émission de télévision, le comédien Dave Chappelle est revenue en Amérique sans tambours ni trompettes. Mais avant cette décente aux enfers pour Chappelle, il avait organisé un immense «Block Party» dans le Brooklyn de New York. Parmi les invités, quelques-uns de ses artistes préférés: Mos Def, Talib Kweli, Dead Prez, Kanye West, Common, Erykah Badu, Jill Scott, Cody Chesnutt, John Legend, The Roots et The Fugees (Wyclef Jean, Pras, Lauryn Hill). Pour la foule, Chappelle a sélectionné des gens de différentes façons. Premièrement, par des indices sur Internet qui les menaient au Chinatown, où un autobus les attendait. Deuxièmement, en choisissant lui-même les gens, trois jours avant le spectacle, dans son village natal en Ohio.

En ce qui concerne le film en tant que tel, il est important de noter qu’il ne s’agit pas d’une présentation intégrale du spectacle. Dans les faits, on alterne des séquences du recrutement de la foule (voyage en Ohio), avec les préparatifs du spectacle, puis des prestations avec des séquences tournées en coulisses. Ainsi, le tout a plus une allure de documentaire sur Dave Chappelle et sa relation avec les différents participants.


Image
Le film est présenté au format d’image respecté de 1.85:1 d’après un transfert 16:9 provenant d’une source 35 mm.

Bien que le matériel source utilisé n’affiche que très peu de parasites, les conditions de tournages rendent l’image quelque peu inconsistante. Filmé dans un Ohio ensoleillé, dans un Brooklyn pluvieux et dans des coulisses sombres ou éclairées avec des fluorescents, le rendu visuel tant à fluctuer. Mais en bout de ligne, ces inconsistances ne sont évidemment pas imputables au transfert lui-même. Par contre, d’autres problèmes y sont directement reliés. En premier lieu les couleurs: elles sont bien reproduites, mais manquent parfois de nuances, trop plaquées. Un exemple serait le ciel grisâtre, celui-ci parait uniforme et sans variation. On y voit également un certains grain. Il va sans dire que le niveau des noirs varie quelque peu. Pour les dégradés, un peu comme pour le rendu des couleurs, ceux-ci bloquent prématurément. Point positif: Les noirs sont profonds et purs.

Numériquement, de nombreux problèmes apparaissent et sont particulièrement visibles. La principal d’entre eux consiste en un halo autour des titres et même autour de certains artistes lors de leurs performances.

Le changement de couche survient après 78 minutes et 35 secondes.


Son
Un seul mixage sonore est offert, celui-ci en version originale anglaise au format Dolby Digital 5.1.

Pour les séquences montrant les préparatifs du spectacle et l’escapade de Chappelle en Ohio, les sons environnant sont reproduits de façon réaliste de toutes les enceintes. Par exemple, les gazouillis des oiseaux et le bruit des insectes sont parfaitement audibles quand Chappelle va voir l’orchestre. Malheureusement, ceci a pour effet de rendre certains dialogues ou paroles difficilement intelligibles. La même situation se produit pour les séquences filmées en coulisses, alors que beaucoup de sons ambiants sont audibles. La situation change pour le mieux lors de la prestations d’artistes. Aucun problème de captation n’est à déplorer, alors autant les instruments que les voix sont très bien reproduits. La pluie et le vent n’interfèrent pratiquement pas non plus. Les basses sont bien rendues, mais un appui plus prononcé des extrêmes graves aurait été profitable.

Des sous-titres anglais, français et espagnols sont disponibles.


Suppléments/menus








Conclusion
En regardant Dave Chappelle’s Block Party, il ne faut pas s’attendre à des segments humoristiques comme ceux de son émission. Il ne faut pas non plus s’attendre à des stand-ups comment ceux qui ont lancé sa carrière. De plus, ce film n’est pas exclusivement à propos de la musique. Alors comment peut-on qualifier ce film ? La solution est simple: Documentaire. Ce film nous permet de connaître le vrai David Chappelle, celui qui est demeuré terre-à-terre malgré son statut de célébrité.

Mais techniquement, le résultat est décevant. L’aspect vidéo de ce titre superpose problèmes dus au tournage avec les problèmes relatifs au transfert. Au niveau sonore, les prestations sont impeccables, mais on aurait souhaité le même traitement pour les entrevues. Sur une note plus positive, les suppléments, bien que peu nombreux, valent définitivement la peine d’être visionnés.


Qualité vidéo:
3,3/5

Qualité audio:
3,6/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,5/5

Note finale:
3,5/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2006-07-19

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 16:9 Hitachi 51F500, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Panasonic SC-HT700

Le film

Titre original:
Dave Chappelle's Block Party

Année de sortie:
2006

Pays:

Genre:

Durée:
110 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Alliance Atlantis

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.85:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
Prestations musicales intégrales, courts documentaires et bandes-annonces

Date de parution:
2006-06-13

Si vous avez aimé...