Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Japan - The Very Best Of

Critique
Synopsis/présentation
Une chose qu'on ne peut retirer à l'Angleterre est sa participation active au paysage musical moderne. Le groupe Japan en un des fleurons du début des années 80 dont le présent DVD essaie de capturer l'essence.

En 1973 monsieur et madame Bratt, un couple londonien, offre une batterie à leur plus jeune fils Steve et une guitare à leur aîné David. Un an plus tard les deux frère créaient Japan, un groupe de Glam Rock fortement influencé par David Bowie et les New York Dolls. Composé des deux frères, sous les pseudonymes de Steve Jansen à la batterie et de David Sylvian au chant, le groupe comprenait aussi le phénoménal bassiste Mike Karn, le talentueux Richard Barbieri aux claviers et le guitariste Rob Dean. C'est après avoir gagné en concours de talent que les cinq musiciens feront leur début professionnel en signant pour le label allemand Hariola-Hansa. En 1978 le succès les attendra non pas en Angleterre ni aux États-Unis, où leurs premiers enregistrements Adolescent Sex et Obscure Alternatives furent très largement ignorés, mais en Hollande et surtout au Japon ou ils entrèrent dans le top 30. Le vrai succès n'arrivera qu'avec le troisième album Quiet Life et la chanson éponyme qui entra au Top 20 en 1981. Cet album marquera un changement de style significatif pour le groupe qui passera d'une musique très axée sur une guitare prépondérante à quelque chose de beaucoup électronique et ensembliste. Les comparaisons à Roxy Music s'éteindront rapidement d'autant plus que David Sylvian changera sa manière un peu forcée de chanter, qui lui valait d'être considéré presque comme un plagiat de Brian Ferry, pour une texture plus riche, un rythme plus mélancolique et surtout un positionnement de voix plus relaxé. 1980 verra la sortie de Gentlemen Takes Polaroids et l'année suivante Tin Drum qui sera l'apothéose stylistique du groupe ainsi que le dernier album studio. En effet le raffinement constant de leur son et l'ensemble de musiciens extraordinairement talentueux ne suffira pas à contrer les problèmes internes du groupe, notamment entre Mike Karn et David Sylvian. En novembre 1982, la rupture sera consommée lorsque Sylvian emménage avec la compagne de l'époque de Karn... Les membres de Japan enregistreront un dernier album, en concert Oil On Canvas en 1983 suite a une tournée qui vu le dernier concert du groupe le 16 décembre 1982 à Nagoya au Japon. Ce dernier album n'aura de « en concert » que le nom tellement la performance est aseptisée et précise, il laisse autant l'impression d'un enregistrement live que l'album Arena de Duran Duran. Mis à part Rob Dean qui disparaîtra relativement rapidement de la scène musicale, les membres de Japan sont toujours très actifs et même si aucun ne peut se pâmer d'un succès foudroyant ils jouissent d'un très grand respect dans le milieu et sont des musiciens recherchés. David Sylvian a collaboré avec des monstres sacrés comme Holger Czukai du légendaire groupe Can, le prodige japonais Ryuichi Sakamoto ou encore l'étrange Robert Fripp de King Crimson et débuta en 1984 une carrière solo qui a produit plus d'une quinzaine d'albums à ce jour. Mike Karn enregistrera son premier album en 1982 et sa carrière compte maintenant sept albums et il prêtera son incroyable talent de bassiste et de compositeur à une multitudes de projets et collaborations, notamment avec Peter Murphy dans le cadre de l'éphémère mais puissant Dalis Car. Steve Jansen et Richard Barbieri ont collaboré à la confection de la plupart des albums de Karn et Sylvian et formèrent en 1985 le Dolphin Brothers qui produisit six albums. En 1993 ils créent le label Medium Production afin de distribuer eux même leur propre musique ainsi qu'aider quelques autres musiciens à faire connaître la leur. Richard Barbieri est certainement le membre de Japan qui connaît le plus de succès depuis la création du groupe Neo-progressif Porcupine Tree (dont nous conseillons vivement les versions DTS des deux derniers albums).

Les membre de Japan se sont cependant retrouvé en 1991 sous le nom de Rain Tree Crow pour l'enregistrement de l'album du même nom. Cet album minimaliste, très doux et à la limite de l'expérimental connaîtra un succès commercial inespéré. Cependant, au grand désespoir du label Virgin, la reformation sera de courte durée, essentiellement à cause de l'insistance de David Sylvian à changer le nom du groupe pour Rain Tree Crow, et aussitôt l'album fini chaque membre repartira de son coté.
The Very Best Of Japan, le DVD présenté ici, n'est en fait qu'une bête resucée d'une cassette vidéo disponible depuis plus de dix ans en Europe, le seul ajout étant les menus dynamiques. On y retrouve les sept, très moyennes, vidéos promotionnelles des succès Life In Tokyo, Quiet Life, I Second That Emotion, Gentlemen Take Polaroids, Swing, Vision Of China et Nightporter et un peu mois de 57 min. d'un montage d'images de la tournée Oil On Canvas entrecoupées d'images d'archives de scènes issues de chine. Ces dernières sont particulièrement intrusives et inutiles, elles gâchent complètement le visionnement du concert. Pour être totalement franc le seul intérêt du DVD est d'être une des rares sources d'images vidéos du groupe en Amérique du nord, rien de plus.


Image
The Very Best Of Japan nous est présenté au format 1.33 dans un transfert 4:3.

L'image n'est absolument pas digne du média et provient certainement des originaux de la cassette VHS citée plus haut. La présentation est très floue, les textures n'ont ni détail ni profondeur, un halo lumineux accompagne tous les objets visibles sur scène et l'enregistrement présente un très fort grain. On ne parlera pas des couleurs qui sont tous sauf fidèles et stables et on fermera les yeux sur des dégradés plus que pathétiques. Évidemment le marquage de trame est défectueux, ce qui n'arrange rien.

L'image de ce DVD n'est pas vraiment meilleure que celle offerte par notre cassette vidéo vieille de dix ans...


Son
La seule bande sonore disponible est une bande LPCM stéréo très moyenne qui elle aussi semble provenir de la meme vieille source analogique. Il suffira de dire que l'enregistrement ne possède que peu de profondeur et que la performance est tellement clinique que l'intérêt de celle-ci en est très restreint. Le son est tellement compressé qu'il ne présente presque que des fréquences médianes, les aigus manquent de définition et les basses sont quasiment absentes. La musique très travaillée de Japan n'est pas mise en valeur du tout par cette bande sonore très décevante.


Suppléments/menus
Cette section va être des plus succinctes car aucun supplément d'aucune sorte n'est offert sur ce DVD qui nous est proposé dans un coffret Amaray des plus classiques. L'illustration est plus ou moins une réplication de celle, plutôt quelconque, de la cassette vidéo et il faudra sortir la jaquette du boîtier plastique pour lire les crédits des différentes chansons qui sont imprimés au dos de celle-ci, c'est pour le moins pas pratique. Là encore ce DVD déçoit énormément.



Conclusion
Une image d'une qualité digne des films super 8 de nos grand-parents, un son issu des tréfonds du studio-maison à 150$ de votre petit voisin de huit ans, aucun supplément offert, le tout pour un prix qui dépasse 3.25$, c'est maigre, très maigre. Ce DVD ne présentera un intérêt que pour les fans nord-américains les plus passionnés de ce groupe légendaire des années 80, les autres feront aussi bien d'acheter les albums ou peut-être tout simplement Oil On Canvas.


Qualité vidéo:
2,5/5

Qualité audio:
2,5/5

Suppléments:
0,0/5

Rapport qualité/prix:
2,5/5

Note finale:
2,0/5
Auteur: Pascal Cauden

Date de publication: 2006-08-25

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur Toshiba 50HX70, Amplificateur Denon 3801, Enceintes Energy XL-26(x2), XL-C, XL-R (x4), Caisson d'extrêmes graves Klipsch KSW 12, HTPC (composantes 1080i. Lecteur: Media Portal/decodeur mpeg2 et audio : Dscaler 5

Le film

Titre original:
Japan - The Very Best Of

Année de sortie:
2006

Pays:

Genre:

Durée:
84 minutes

Réalisateur (s):
-

Acteur (s):
-

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Virgin Music

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.33:1

Transfert 16:9:
Non

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
PCM

Sous-titres:
-

Suppéments:
-

Date de parution:
2006-05-09

Si vous avez aimé...