Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Mission Impossible (Special Collector’s Edition)

Critique
Synopsis/présentation
Jim Phelps (Jon Voight) doit superviser une mission visant à récupérer la liste de tous les agents secrets au monde qui est menacée d’être vendue par un traître. Le tout se déroule comme prévu, Jack (Emilio Estevez) s’occupe des systèmes de sécurité, Hannah (Ingeborga Dapkunaite) de la surveillance, Claire (Emmanuelle Béart) du transport, et Sarah (Kristin Scott Thomas) et Ethan Hunt (Tom Cruise) sont envoyés récupérés la liste. À la toute dernière minute, leur fugitif est tué ainsi que tous les membres de l’équipe. Seul, Hunt réussit à survivre. C’est alors que ce dernier entre en contact avec son directeur, Eugene Kittridge (Henry Czerny), et découvrira que la mission avait un autre but que celui de récupérer la fameuse liste. Hunt, piégé, fera alors équipe avec Claire, la femme de Jim et autre survivante, Luther Stickell (Ving Rhames), un spécialiste de l’informatique et Krieger (Jean Reno) pour découvrir toute la vérité.

Réalisé par le cinéaste Brian DePalma, « Mission :Impossible » est l’adaptation cinématographique de la série du même nom. Ce film a engendré un succès considérable au box-office (180 millions $), ce qui a évidemment donné le feu vert à une suite (M :I 2) paru en 2000 et à un troisième opus prévu pour le 5 mai 2006.



Image
Le film est offert au format d’image respectée de 2.35:1 d’après un transfert 16:9.

Même s’il s’agit d’une production qui date déjà d’une dizaine d’années, le transfert présenté ici est fort surprenant. D’abord, l’interpositif employé était dans un état plus qu’acceptable même si plusieurs traces d’égratignures sont perceptibles dans les plans plus lumineux. Ce qui nous permet donc d’apprécier une définition générale de l’image très convaincante en plus de profiter d’un excellent niveau de détails et de textures. Pour ce qui est du rendu des couleurs, le tout est absolument superbe. De la robe rouge d’Emmanuelle Béart jusqu’à l’épais brouillard sur le port de Prague, toutes les couleurs sont pleinement saturées et ne souffrent d’aucun débordement. Les tons de peaux sont donc, eux aussi, naturels et constants. On ne note aucun problème avec les contrastes non plus. Cependant, il peut arriver que l’on dénote une légère perte de détails dans les plans plus sombres (qui sont assez nombreux), mais le tout est certainement dû à un choix stylistique plutôt qu’à un problème avec les différents dégradés. Sinon, les noirs demeurent profonds et intenses.



Son
Trois bandes sons sont offertes sur cette édition. Nous retrouvons une bande son anglaise au format Dolby Digital 5.1 en plus de deux bandes sons au format Dolby Surround 2.0, l’une en anglais et l’autre en français. C’est évidemment la Dolby Digital 5.1 qui a servi à cette critique.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, « Mission : Impossible » n’est pas un film où l’action joue un rôle primordial. Certes, elle est très présente, mais pas nécessairement autant qu’on aimerait le croire. Ce qui ne nous empêche pas d’avoir droit à un mixage digne de ce nom profitant d’un excellent dynamisme et d’une présence très convaincante. Très axées sur les dialogues et sur l’excitante trame sonore de Danny Elfman (qui a oublié ce classique thème de l’émission ?), le déploiement du champ sonore s’effectue surtout sur les canaux avant tout en profitant quand même d’un support très efficace de la part des enceintes arrière. En ce qui concerne les effets d’ambiophonie, c’est surtout lors de cette scène finale sur le train que plusieurs effets de canaux à canaux sont perceptibles et parfaitement réussis. Mais malgré cela, c’est ironiquement lors de cette scène culte où Cruise est suspendu dans les airs que la bande son se veut la plus efficace. Profitant d’un silence exemplaire où seuls les sons ambiants de la pièce où notre héros effectue sa prouesse sont perceptibles, le mixage assure ainsi une intense immersion chez le spectateur. Sinon, les dialogues demeurent parfaitement nets et audibles et la trame sonore d’Elfman s’intègre avec subtilité au mixage. L’utilisation des basses est judicieuse et assez fréquente de même que pour les extrêmes-graves (canal LFE.1).

Des sous-titres anglais et espagnols sont disponibles.



Suppléments/menus








Conclusion
Le cinéaste Brian DePalma, en restant fidèle à son style et à sa signature (la notion d’image de composite, entre autres), a réalisé une adaptation plutôt fidèle au grand écran de cette série télévisée, ce qui a permis à « Mission :Impossible » le film, de devenir un classique dans son genre. Même si l’intrigue n’est pas aussi complexe qu’elle peut le laisser paraître, il n’en demeure pas moins qu’elle sert parfaitement de fil conducteur à ce film d’espionnage. Le tout est interprété de façon convaincante par une solide distribution d’ensemble.

Même si cette édition a surtout été produite pour mousser la campagne de promotion de « Mission : Impossible 3 », attendu le 5 mai prochain, nous devons tout de même avouer que le produit ici offert en est un de très bonne qualité. Le transfert vidéo démontre peu de failles et le mixage sonore est très efficace. Quant aux suppléments, ils sont assez intéressants, même s’ils servent un peu trop l’irritant égocentrisme de M. Tom Cruise. Se vendant autour de 15 $, cette édition vaut décidément la peine.




Qualité vidéo:
3,9/5

Qualité audio:
3,8/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
4,2/5

Note finale:
3,9/5
Auteur: Frédéric Bouchard

Date de publication: 2006-05-18

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur Toshiba 27A43C, Récepteur JVC TH-A30

Le film

Titre original:
Mission Impossible

Année de sortie:
1996

Pays:

Genre:

Durée:
110 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Paramount

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Anglaise Dolby 2.0 Surround
Française Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais
Espagnol

Suppéments:
Documentaires, bandes-annonces, galerie de photos

Date de parution:
2006-04-11

Si vous avez aimé...