Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Replacement Killers, The (Extended Cut)

Critique
Synopsis/présentation
The Replacement Killers marquait, en 2000, les débuts nord-américains au cinéma pour la superstar asiatique Chow Yun-Fat. Or, s’il est difficile de concevoir comment l’acteur a pu laisser de côté une carrière aussi prolifique à Hong-Kong pour un rôle dans un film aussi mineur, il faut admettre que son rôle dans The Replacement Killers est taillé sur mesure pour lui. En fait, on croirait presque que son personnage dans The Replacement Killers est le même que celui de The Killer (de John Woo), le film le plus célèbre du comédien de par le monde. Le sujet du film est pratiquement le même, comme si les producteurs de Replacement Killers avaient tenté de reproduire une formule gagnante.

Or, si la formule est gagnante, le film lui, l’est un peu moins. Il s’agit ni plus ni moins qu’un remâchage d’éléments maintes fois exploités dans les films asiatiques du même genre. Même Chow Yun-Fat semble s’ennuyer ferme dans le film. Heureusement, malgré un manque flagrant d’originalité, la mise en scène s’avère assez efficace et procure au long-métrage quelques moments plutôt intenses. Et même si la star asiatique s’ennuis, il n’empêche que son charisme naturel traverse l’écran.

Cette version longue du film, allongée d’une dizaine de minutes, n’est pas meilleure ni pire que la version présentée en salles. Les scènes sont plus ou moins pertinentes, mais à tout le moins apportent-elles un peu plus de chair à la psychologie des personnages. Il est à noter que l’essentiel des scènes rajoutées ont déjà été offertes à titre de suppléments sur l’édition spéciale du film, offerte depuis mars 2002. Cette nouvelle édition n’offre rien d’inédit.


Image
Le film est présenté dans le format respecté de 2.40:1 et d’après un transfert 16:9. À quelques différences près, ce transfert est très similaire à ceux produits pour les deux précédentes éditions du film.

La seule véritable différence se situe au niveau de la définition. Celle-ci apparaît nettement supérieure à ce que nous avons vu sur les deux précédentes éditions. L’image est toujours très nette et précise, les détails et textures sont représentés avec toute la subtilité voulue. Les couleurs sont très stylisées dans le film, et leur rendu est de haut niveau. La restitution est au point et le cercle chromatique ne révèle aucun débordement, ce malgré l’utilisation évidente de filtres. Les gains tout comme les noirs sont purs et exempts de tout coloris. Les couleurs sont pleinement saturées, parfois un peu excessivement d’ailleurs, mais on ne remarque aucun fourmillement (chroma noise). Le contraste est bien ajusté et ne trahi aucune fluctuation. Seule véritable fausse note, le niveau des noirs descends un peu trop bas à l’occasion, c’est à dire sous la barre des 7,5 IRE. Il en résulte des noirs un peu trop écrasés qui ont tendances à bloquer légèrement les parties sombres. Les dégradés y manquent donc de finesse et de précision par moments.

La partie numérique du transfert est irréprochable. Nul défaut de compression n’est à déplorer, et la numérisation est parfaitement au point.


Son
Cette édition nous offre un choix de deux bandes-son : anglaise (Dolby Digital 5.1) et française (Dolby 2.0 Surround). Des sous-titres dans les deux mêmes langues sont également disponibles.

Pour les besoins de cette critique, nous avons analysé uniquement la bande-son multicanal anglaise. Avant toute chose, il est à noter que cette bande-son est en tout point identique à celles qui nous ont été offertes sur les précédentes éditions du film, ce qui ne constitue pas nécessairement une bonne nouvelle.

Cette bande-son tente de nous faire croire, par l’entremise d’effets tapageurs, qu’elle est spectaculaire, mais il n’en est rien. Il s’agit ni plus ni moins que de fla fla. Ce mixage, en outre, manque cruellement de finesse et de subtilité. La dynamique est tout au plus moyenne et s’avère très limitée sur le spectre sonore. La profondeur fait défaut. Ce mixage est franchement hermétique et ce malgré un déploiement qui ne manque pourtant pas de présence et qui profite de tous les canaux disponibles. Le hic, c’est que la spatialité est carrément négligée. Le son retentit avec une certaine vigueur à travers le champ sonore, mais le positionnement des éléments laisse à désirer. Non pas qu’il y ait un réel manque de précision à déplorer, mais le positionnement lui-même est agressif et incohérent. Remarquez comment les canaux d’ambiophonies sont étourdissants et ce tout à fait gratuitement. Le bruit des balles y sifflent sans aucun égard à ce qui se passe à l’écran. Vraiment dérangeant.

L’intégration de la trame-sonore est heureusement parfaitement réussie. La présence ne fait aucun doute, ainsi que la fidélité. Les dialogues sont toujours parfaitement nets et intelligibles. Chose étrange, les basses sont profondes mais fort mal gérées. Les coups de feu, entre autre, manquent de mordant une fois sur deux. L’utilisation du canal .1 (LFE) est heureusement plus compétente, donc très efficace.



Suppléments/menus








Conclusion
Si vous possédez déjà la précédente édition de ce film, à savoir l’édition spéciale, on ne saurait trop vous recommandez l’achat de cette nouvelle version longue puisque cette dernière ne vous offre rien de plus que vous ne possédiez déjà. Sinon, cette nouvelle édition se révèle d’un rapport qualité/prix plutôt moyen, sans plus. La qualité d’image est presque irréprochable, mais le mixage sonore est déficient. Quant aux suppléments, ils se limitent à deux brefs documentaires sans grand intérêt. À acheter si vous êtes un inconditionnel du film ou de son acteur.


Qualité vidéo:
4,2/5

Qualité audio:
2,8/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,2/5

Note finale:
3,2/5
Auteur: Yannick Savard

Date de publication: 2006-05-19

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur ACL 16:9 Sharp Aquos LC37DB5U, Lecteur DVD OPPO OPDV971H (Sortie DVI à HDMI avec conversion HD à 720p), Récepteur Sony STR- K75OP, enceintes Bose, câbles Monster Cable

Le film

Titre original:
Replacement Killers, The

Année de sortie:
1998

Pays:

Genre:

Durée:
96 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Sony Pictures Home Entertainment

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.40:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Française Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais
Français

Suppéments:
Deux documentaires, Dix minutes de scènes ré-intégrées dans le film

Date de parution:
2006-04-25

Si vous avez aimé...