Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Moonstruck (Deluxe Edition)

Critique
Synopsis/présentation
Depuis le décès de son mari, Loretta Castorini (Cher) n’a jamais retrouvé le grand amour. Blasée, c’est sans grand enthousiasme qu’elle accepte la demande en mariage de son copain (Danny Aiello). À moins d’un mois avant le mariage, ce dernier doit se rendre en Italie pour visiter sa mère mourante. Avant de partir, il demande à sa fiancée d’inviter à leur mariage son frère Ronni (Nicolas Cage), à qui il n’a pas parlé depuis plusieurs années. Mais quand Loretta rencontre Ronni, c’est le coup de foudre instantané. Loretta doit maintenant jongler entre le fait d’être fiancée à un homme, mais d’être amoureuse du frère de ce dernier. Évidemment, pour sa famille typiquement italienne, la situation est particulièrement confondante…


Image
Le film est présenté au format d’image original de 1.85:1 d’après un transfert 16:9.

Le matériel source affiche de nombreux parasites (points blancs et noirs, égratignures, …), et ce, du début à la toute fin du film. La définition générale de l’image n’est également pas optimale, avec l’aspect générale de l’image paraissant souvent mal définie. Le niveau de détails s’en voit évidemment affecter, assez pour réduire le rendu des textures. Les couleurs semblent ternes et débordent parfois. Même les tons de peaux fluctuent d’un plan à l’autre (en particulier Cher, qui passe d’une peau correctement saturée à un blanc digne d’un fantôme). Le niveau de noirs est correctement ajusté, mais les contrastes sont en retraits. Pire encore, les dégradés bloquent trop rapidement, ce qui rend presque indiscernable les détails dans les parties sombre. Ceci est particulièrement notable dans la scène précédant l’opéra, où le manteau noir de Cher se confond avec le noir de l’arrière-plan et celui de ses cheveux. Heureusement, les noirs sont profonds et purs.

Quelques défauts numériques font également une apparition remarquée. Entre autre, l’image parait beaucoup trop retravaillé (filtrée), ce qui enlève du naturel à l’image.


Son
La version originale du film est offerte au format Dolby Digital 5.1, alors que les doublages français et espagnols se contente d’un mixage Dolby 2.0 Surround. Une piste de commentaires audio animée par Cher, le réalisateur Norman Jewison et le scénariste John Patrick Shanley est également disponible.

Les comédies romantiques font rarement usage complet des possibilités du 5.1. Ainsi, le mixage produit pour Moonstruck se concentre principalement sur les canaux avants. Certes, certains sons d’ambiance sont audibles des canaux arrières, mais rien de bien détaillés. Le champ sonore avant profite d’une bonne stéréophonie, avec quelques transitions gauche-droite (ex: déplacement d’une voiture). La plupart du temps, les dialogues sont nets et intelligibles, bien que l’accent italien de la majorité des personnages représente un handicap majeur en version originale anglaise. De plus, par moment, la captation n’est pas optimale, résultant en des répliques difficilement perceptibles. La trame sonore profite pleinement du potentiel du 5.1, ne se limitant pas à un lâche effet d’écho comme d’autres mixages. La musique est donc reproduite de tous les canaux, offrant une excellente intégration au mixage. Les basses supportent adéquatement le mixage, alors que l’usage des extrêmes graves (LFE, canal .1) est négligeable.

Des sous-titres anglais, français et espagnols sont disponibles.


Suppléments/menus








Conclusion
Gagnant de trois Oscars en 1988, incluant Cher comme meilleure actrice, Moostruck est une comédie romantique typiquement américaine, dans un contexte italien. Les clichés sont nombreux, mais le tout est supporté par une brochette d’acteurs inspirés, ce qui distingue Moonstruck des autres films du genre.

Techniquement, la qualité de cette édition est partagée. En ce qui concerne le transfert vidéo, celui-ci est particulièrement décevant, considérant la qualité de certaines restaurations. Pour le mixage sonore, bien que l’intégration de la musique soit réussie, les dialogues causent parfois problèmes. Sur une note plus positive, on note une quantité intéressante de suppléments.


Qualité vidéo:
3,3/5

Qualité audio:
3,5/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,5/5

Note finale:
3,5/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2006-05-24

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 16:9 Hitachi 51F500, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Panasonic SC-HT700

Le film

Titre original:
Moonstruck

Année de sortie:
1987

Pays:

Genre:

Durée:
102 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
MGM

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.85:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Française Dolby 2.0 Surround
Espagnole Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
Piste de commentaires, documentaires, carte intéractive, bandes-annonces et recettes (!).

Date de parution:
2006-04-18

Si vous avez aimé...