Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Chronicles of Narnia, The: The Lion, the Witch and the Wardrobe (Special 2-Disc Collector's Edition )

Critique
Synopsis/présentation
Il est souvent reproché à la télévision et au cinéma de détourner les enfants du plaisir de lire. Pourtant des films comme Harry Potter et plus récemment Narnia prouvent le contraire. En effet, après la vision du film « The Chronicles of Narnia: The Lion, The Witch and the Wardrobe » beaucoup de téléspectateurs et cinéphiles se lancent dans la lecture effrénée de la série du monde de Narnia D'ailleurs les éditeurs ne s'y sont pas trompé en rééditant un nouveau coffret comprenant les 7 livres au moment de la sortie du film.

En effet ,ce film est adapté d’un roman écrit par C.S. Lewis (ne pas confondre avec Lewis Caroll auteur d'Alice aux pays des merveilles) destiné à un jeune public. Quatre frères et soeurs, Lucy Pevensie (Georgie Henley), Edmund Pevensie (Skandar Keynes), Susan Pevensie ( Anna Popplewell ) et Peter Pevensie (William Moseley) qui sont envoyés chez un professeur dans un château retiré, loin des bombardements qui sévissent sur Londres durant la deuxième guerre mondiale. Au cours d'une partie de cache-cache, la soeur cadette Lucy se cache dans une garde-robes mais en s'enfonçant quelques peu, ce n'est plus à des vêtements qu'elle se heurte mais à des flocons de neige. C'est ainsi qu'elle découvre le monde magique de Narnia, peuplé d’animaux parlants, de nains, de faunes, de centaures, de géants et de créatures diverses. Elle se fait un premier ami, Monsieur Tumnus, un faune qui tout comme les animaux de ce monde est très volubile. Ses frères et soeurs ne croient pas le récit de Lucy jusqu'au moment où Edmond le plus jeune de ses frères en voulant lui faire peur se voit confronter à la réalité. Ce dernier se laisse amadouer par Jadis, la malfaisante Sorcière Blanche (Tilda Swinton), qui a lancé un sort sur Narnia : une unique saison, un éternel hiver. Afin de sauver leur frère, Lucy, Susan et Peter vont rejoindre les troupes d'Aslan le lion.

Le réalisateur Andrew Adamson (Shrek) a choisi de faire un premier film avec le premier volume de la saga du monde de Narnia de C.S. Lewis Caroll en étant le plus fidèle possible à la trame du roman. De nombreux détails provenant du livre sont présents à l’écran incluant les personnages secondaires. Andrew Adamson n'a ni changé certains éléments, ni n'en a omis, il a plutôt complété ce récit fantastique, il a donné encore plus de caractères et de précisions au monde de Narnia. Il est actuellement en pré-production sur The Chronicles of Narnia: Prince Caspian, le deuxième livre de l'auteur laissant présumé ainsi continuer la saga. Actuellement, les livres sont édités suivant la chronologie du monde de Narnia différente de l’ordre des premières parutions.
Les acteurs-enfants sont, eux aussi, traités avec ce même respect, le metteur en scène a fait en sorte qu'ils s'amusent sur le tournage et qu'ils soient considérés comme des enfants et non comme des stars. Ce qui se ressent énormément sur le jeux des acteurs, qui est excellent et qui par conséquent contribue largement au succès du film. La plus jeune Georgie Henley (9 ans), choisie pour son empathie naturelle, a remporté le prix de la meilleure performance au « Young Artist Award (E.U.)» pour sa prestation dans « The Chronicles of Narnia: The Lion, The Witch and the Wardrobe » qu'elle mérite très amplement. Les enfants par leur prestation contribuent à la magie du film.

Ce film est souvent comparé à « Harry Potter » et aux « Seigneurs des anneaux » bien qu'il n'y ait que très peu d'éléments communs. Le rapprochement à la sage d' « Harry Potter » s'explique par le fait que ce sont à la base des livres destinés aux enfants véhiculant des thèmes basés sur des valeurs morales respectables avec l'obligatoire lutte entre le bien et le mal. Pour comparaison aux « Seigneurs des Anneaux », c'est très certainement parce que les auteurs des livres étaient des contemporains et amis, et ont écrit une histoire fantastique où, là aussi, le bien s'opposent au mal. Toutefois, le public visé n'est pas le même et la symbolique est très différente. En effet, même si cela ne se ressent que très peu dans le livre et dans le film « The Chronicles of Narnia: The Lion, The Witch and the Wardrobe » a une symbolique religieuse visible essentiellement au public averti (ici, c'est la résurrection du Christ). Ce qui rapproche aussi ces deux films, ce sont aussi le lieu de tournage, la Nouvelle-Zélande et l'équipe qui s'occupe des effets spéciaux et des maquillages « WETA Workshop » ce qui leur vaut d'ailleurs un OSCAR pour leur réalisation de maquillages « Best Achievement in Makeup ». Il faut avouer que la Nouvelle-Zélande est un lieu de tournage rêvé : le paysage, une équipe technique hors pair et l'éloignement des studios de productions avec leur vision souvent restrictive. Andrew Adamson, toujours aussi respectueux, en arrivant à West Auckland, lieu de tournage, a salué les habitants de manière traditionnelle en Maori.

L'immense respect d'Andrew Adamson face au livre, aux enfants, à son équipe et au lieu de tournage, le jeu des acteurs et les performances techniques font de ce film un très bon divertissement tant pour adultes que pour enfants. Une histoire simple basée sur le combat entre le bien et le mal avec des thèmes tout à fait respectables et très compréhensibles par les jeunes enfants : honnêteté, esprit de famille et courage. La violence existe mais n'est pas gratuite et a pour fin la liberté des habitants de Narnia. Les personnes de Narnia prennent vie de façon sublime et font honneur à l'oeuvre de C.S. Lewis Caroll. Un film très fortement recommandé.


Image
L'image est proposée au format respecté de 2.35:1 d'après un excellent transfert 16:9.

La définition est excellente, l'image est parfaitement détaillée et les textures sont bien rendues. Bien entendu, comme dans la majorité des films récents, il y a une absence absolue de parasites comme par exemple des points blancs. Contrairement à de nombreux DVD distribués par Disney, il n'y a aucune sur-définition de contours ce qui prouve qu'ils sont capables d'offrir une image de qualité quand ils le désirent. Quant aux couleurs, elles sont rendues avec justesse et sont bien stables. Les couleurs de peau sont naturelles. La brillance (niveau des noirs) et le contraste (écart entre les noirs et les blancs) sont bien réglés. L'intégration des scènes numériques et notamment des différentes créatures et animaux est vraiment réussie. Les marmottes ont l'air belles et bien réelles et se déplacent avec un naturel étonnant. À moins d'y faire vraiment très attention, le passage de loups réels aux loups numériques passe inaperçu. La seule ombre au tableau des scènes numériques est l'introduction d'Aslan, et cette ombre ne sera visible que par les puristes.

En résumé, Disney offre ici une image d'une excellente qualité.



Son
Cette édition de « « The Chronicles of Narnia: The Lion, The Witch and the Wardrobe » offre la version originale anglaise au format DTS 5.1 Digital Surround et au format 5.1 Home Theater Mix, une bande audio française et une bande audio espagnole. C'est la bande son au format 5.1 Home Theater Mix qui est analysée.

C'est une bande son très dynamique avec une excellente spatialité et une très bonne séparation des canaux. Le champ sonore est très immersif du à une bonne utilisation des canaux d'ambiophonies. Et, ce que ce soit durant les scènes d'actions ou les scènes plus calmes où on entend la neige craquée sous les pas des personnages ou encore les flammes du feux crépiter. Les dialogues sont très intelligibles et impeccablement intégrés à la trame sonore. Les basses sont bien définies et puissantes. Les extrêmes graves sont utilisés à bon escient.
La trame-sonore est dynamique et correctement intégré au mixage.

Des sous-titres français et espagnols sont disponibles et une transcription anglaise pour les sourds et malentendants.


Suppléments/menus
Le boîtier du coffret DVD « collector edition » est vraiment magnifique. Il est cartonné aux teintes rouges sombres de la garde robe, il s'ouvre comme on ouvrirait une porte, c'est un petit velcro qui le tient scellé. Une fois ouvert, c'est une garde robe qui apparaît à nos yeux. On y trouve un boîtier de type amaray, son retrait fait apparaître le lampadaire de l'entrée de Narnia. Un vrai régal pour les yeux. À l'intérieur du boîtier, deux lithographies de Narnia, un livret comprenant l'arborescence des dvd et un résumé du contenu et deux dvd.
Sur le premier DVD : le film, les deux commentaires, « Discover Narnia Fun Fact's» et les prises ratées et sur le deuxième dvd les différents suppléments.

Disque 1 :
• The Bloopers of Narnia (les prises ratées - 4:30) : il est toujours agréable de regarder les prises ratées surtout quand elles sont authentiques.
• Discover Narnia Fun Facts (Découvrez les divers faits au sujet de Narnia) : il est possible de visionner le film ou l'un ou l'autre des commentaires en activant cette option qui affiche des encarts remplis d'information instructive sur la vie de C.S. Lewis Caroll et sur le monde de Narnia. Ces encarts sont courts et s'affichent dans les moments les plus calmes du film, ne perturbant pas ainsi le suivi de l'histoire principale. L'activation de cette option est sans doute la plus appropriée pendant le commentaire technique. Ces encarts contiennent de nombreuses informations dignes d'intérêt.
• Commentaires des producteurs Andrew Adamson et Mark Johnson (beau de C.S. Lewis Caroll) et Roger Ford, le designer, ce dernier donne ses commentaires par téléphone d'Australie. Un commentaire plutôt technique pour les amateurs du genre.
• Director & Kids’ Commentary (Commentaires des enfants et du directeur de production) : Andrew Adamson et les 4 enfants partagent leurs bons et mauvais moments vécus durant le tournage. On y découvre le réel plaisir qu'ils ont partagés ensemble, les taquineries fusent tout au long du commentaire entre les enfants et même le réalisateur. La sincérité et la bonne humeur règne dans ce commentaire, faisant ainsi ressortir l'esprit de famille qui s'est installé entre eux. Georgie, la plus jeune, brille par son intelligence et sa joie de vivre. Son empathie naturelle y ressort puisqu'on y découvre que les larmes ont eu énorméement de mal à sortir pour la mort d'Aslan parce que simple personnage numérique alors qu'elles furent immédiate en voyant Monsieur Tumnus immobilisé par le froid. Ce commentaire est un vrai régal.
DISC 2
• Chronicles of a Director (Les chroniques du directeur : 38 min.) : un mélange d'interviews, de prises de vue du tournage et de casting dont le but est de montrer comment travaille Adamson. C'est un homme à découvrir.
• The Children’s Magical Journey (Le séjour magique des enfants des 26 minutes) : le documentaire est en fait un montage d'interviews des enfants, d'extraits du tournage et des moments passés sur le plateau et en coulisse allant des extraits de leur casting jusqu'au la soirée finale. L'impression générale qui ressort : quatre enfants qui se sont follement amusés pendant 6 mois, l'instigateur de ce plaisir se révèle être bien entendu Adamson. Un documentaire très rafraîchissant et attachant.
• Evolution of an Epic
“C.S. Lewis: From One Man’s Mind” (4 minutes) : Une biographie sommaire de l'auteur du roman. C.S. Lewis. Instructif.
“Cinematic Storytellers” (55 minutes) est décomposé en 8 chapitres et permet de faire connaissance avec différents membres de l'équipe de tournage. Des prises de vue en action et des interviews avec Richard Taylor de WETA Workshop, Howard Berger de KNB Creature Shop, Isis Mussenden la dessinatrice des costumes, Roger Ford le concepteur graphique de la production, Don McAlpine le directeur de la photographie, Sim Evan-Jones l'éditeur, Harry Gregson-Williams et le deuxième producteur Mark Johnson. Le documentaire permet de réaliser le travail effectué pour parvenir à un film splendide.
“Creating Creatures” (53 min.) comprend 11 parties et permet de découvrir les secrets de la conceptions de chacune des créatures du monde de Narnia soit la sorcière blanche, Aslan, Monsieur Tumnus, les loups, les centaures, les minotaures, les « ankle slicers », les « Ginarrbrik », les marmottes, les « satyrs » et les goblins. 1 à 10 min par créatures. Intéressant.
“Anatomy of a Scene: The Melting River” (11:30) : un documentaire qui fait découvrir tous les détails de la scène où Lucy, Susan et Peter accompagnés des marmottes se retrouve devant un glacier qui s'effondre alors qu'ils sont poursuivis par des loups. Cette scène est inexistante dans le livre mais contribue très largement au plaisir du film. On y apprend que cette scène a été tournés dans 5 lieux différents dont 3 pays différents (États-Unis, Nouvelle-Zélande et Tchécoslovaquie). Un mélange d'interviews et de prises de vue du tournage. Passionnant.
• Creatures of the World (14 minutes) : chacune des créatures est décrite par une voix féminine en reprenant des extraits du livre. Cela permet de se replonger dans la féerie du conte.
• Explore Narnia : une carte interactive du monde de Narnia qui permet de découvrir 5 des endroits phares de Narnia. Permet la clarification la géographie des lieux.
• Legends in Time : permet de comparer le temps écoulé dans le monde réel versus le monde de Narnia où tout passe beaucoup plus rapidement.

La seule ombre à ce titre, la multitude de publicités de films Disney qui est imposée au départ.
Le graphisme est réussi, la navigation est simplifiée par le livret compris dans le dvd, les commentaires et documentaires sont, dans leur ensemble, très captivants : ce qui donne une section suppléments très réussie.



Conclusion
C'est un coffret DVD de qualité qui nous est offert : un film familial avec des personnages attachants et avec une histoire fantastique où l'honnêteté, l'esprit de famille et le courage sont valorisées, des commentaires rafraîchissants et un matériel supplémentaire complet, très intéressant et didactique; ce qui donne un tout très réussi. C'est une édition spéciale qui mérite son nom. Ce coffret est vendu à un prix très abordable. L'achat est fortement recommandé aux familles et aux amateurs de films fantastiques.


Qualité vidéo:
4,6/5

Qualité audio:
4,6/5

Suppléments:
4,7/5

Rapport qualité/prix:
4,7/5

Note finale:
4,7/5
Auteur: Marie-Pierre Delaunay

Date de publication: 2006-06-02

Système utilisé pour cette critique:

Le film

Titre original:
Chronicles of Narnia, The: The Lion, the Witch and the Wardrobe

Année de sortie:
2006

Pays:

Genre:

Durée:
135 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Buena Vista

Produit:
DVD

Nombre de disque:
2 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Française Dolby 2.0 Surround
Espagnole Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais (CC)
Français
Espagnol

Suppéments:
Piste de commentaire saudio, segments, prises ratées et bandes-annonces

Date de parution:
2006-04-04

Si vous avez aimé...