Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Deuce Bigalow: Male Gigolo (The Little Black Book Edition)

Critique
Synopsis/présentation
Loin d’être un succès auprès des dames, Deuce Bigalow (Rob Schneider) a un emploi sans avenir en tant que laveur de vitres d’aquariums. Renvoyé de plusieurs contrats, il reçoit l’appel d’un riche client qui a un poisson malade, mais qui doit partir en Suisse pour trois semaines. Alors que Deuce prend soins du poisson et surveille la maison, il commet l’irréparable: il détruit un aquarium d’une valeur inestimable. Comment Deuce fera-t-il pour rembourser tout cela ? En changeant d’emploi évidemment ! C’est à ce moment qu’intervient TJ (Eddie Griffin), un «pimp» des temps modernes qui offre à Deuce la chance de toute une vie; celle de devenir un gigolo. Malheureusement, TJ réserve une clientèle assez particulière à Deuce, ce qu’il découvre à ses dépends…


Image
Le film est présenté au format d’image respectée de 1.85:1 d’après un transfert 16:9. Tout semble indiquer qu’il s’agit d’un transfert identique à l’édition précédente, avec seulement de légères différences au niveau de la compression.

L’interpositif utilisé n’affiche pratiquement aucun problème, mais la définition générale de l’image laisse parfois à désirer. Les gros plans sont bien rendus, mais le niveau de détails parait limité lors des plans d’ensemble. La palette est correctement reproduite, mais semble manqué de saturation. Heureusement, aucun débordement n’est à déplorer. Les tons de peaux conservent tout leur naturel. Les noirs sont correctement ajustés, alors que les contrastes sont adéquatement gérés. Les parties sombres affichent des dégradés fluides, mais qui tendent à bloquer un tantinet trop rapidement. Les noirs sont profonds et purs, sauf lorsque des effets fantômes sont notables (voir l’arrivée de Deuce dans la chambre de sa première cliente).

Numériquement, quelques problèmes de compression font leurs apparitions. Par moments, un effet fantôme nuit à certaines parties sombres. De plus, un léger halo, causé par une suraccentuation des contours, est parfois visible dans les zones de hauts contrastes.


Son
Deux mixages Dolby Digital 5.1 sont disponibles, soit la version originale anglaise et le doublage français d’origine européenne.

Typique des comédies, ce mixage n’exploite pratiquement pas les possibilités du 5.1. La dynamique est relativement limitée. Le champ sonore se concentre dans les canaux avant, avec une bonne séparation stéréophonique. Les canaux arrières sont peu exploités, émettant uniquement un effet d’écho pour accompagner la musique. En fait, on dirait qu’il s’agit d’un mixage Dolby Surround tellement les canaux arrières sont peu utilisés. Les dialogues sont nets et intelligibles, sans problèmes de captation ou autres. Les basses supportent bien la bande sonore, même si celle-ci n’est pas très exigeante à ce niveau. Bien que le mixage inclue un canal dédié aux extrêmes graves (LFE, canal .1), ceux-ci se font entendre uniquement lors de deux scènes, incluant celle de l’explosion de l’aquarium.

Des sous-titres anglais et français sont disponibles.


Suppléments/menus








Conclusion
Habituellement, ces rééditions ont l’habitude de précéder la sortie de la suite en DVD ou en salle. Étrangement, pour Deuce Bigalow : Male Gigalo, cette nouvelle édition parait trois mois après l’édition DVD de la suite. Peut-être est-ce tout simplement pour remettre le nom Bigalow (et Touchstone) sur les tablettes… ou est-ce une façon peut subtile de faire dépenser les cinéphiles ?

D’une façon ou d’une autre, l’achat de cette édition repose sur une seule question: Avez-vous l’édition précédente ? Si oui, cette réédition ne vaut pas la peine, car le transfert vidéo est identique et le mixage sonore représente tout ce qu’il y a de plus banal. Quelques suppléments sont ajoutés, mais rien qui ne justifie une telle dépense. Pour ceux et celles qui ne possèdent pas déjà ce film, vous apprécierez cet humour dans la mesure où vous êtes déjà familiers avec Adam Sandler et sa clique.


Qualité vidéo:
3,5/5

Qualité audio:
3,6/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,6/5

Note finale:
3,6/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2006-03-31

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 16:9 Hitachi 51F500, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Panasonic SC-HT700

Le film

Titre original:
Deuce Bigalow: Male Gigolo

Année de sortie:
1999

Pays:

Genre:

Durée:
88 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Buena Vista

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.85:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Française Dolby Digital 5.1

Sous-titres:
Anglais
Français

Suppéments:
Documentaire, segments tournées en coulisse, sept scènes inédites et bandes-annonces.

Date de parution:
2006-03-14

Si vous avez aimé...