Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Wedding Singer,The (Special Edition)

Critique
Synopsis/présentation
Après s’être fait largué le jour même de son mariage, Robbie Hart (Adam Sandler) sombre dans une profonde dépression, ce qui affecte gravement son emploi de chanteur de noces. Heureusement, son moral remonte lorsqu’il fait la rencontre d’une serveuse du nom de Julia (Drew Barrymore). Ensemble, ils planifieront le mariage de cette dernière, pour finalement réaliser que les sentiments qu’ils éprouvent l’un pour l’autre ne se limitent pas à l’amitié…

Se déroulant en 1985, le film est truffé de références à cette période. Dans le domaine musical: Billy Idol, Michael Jackson, Van Halen, Culture Club, Madonna, David Bowie, The Police, ... Dans l’univers télévisuel et du grand écran: Happy Days, Dallas, A Nightmare on Elm Street, Back to the Future et surtout Miami Vice.

Bien que la publicité entourant cette réédition mette l’emphase sur le nouveau montage allongé, les amateurs du film noteront qu’une seule scène (durée d’environ 4 minutes) a été ajoutée. Celle-ci, entre Rosie et Robbie, donne plus de profondeur à leur relation. Cette même scène dévoile également une Julia plutôt froide à l’idée de voir Robbie sortir avec Hollie. Le tout se déroule au chapitre 14 du film.


Image
Contrairement à l’édition précédente, le transfert recadré au format 1.33:1 a été abandonné. Nous retrouvons donc uniquement le film au format d’image respectée de 1.85:1 d’après un transfert 16:9.

À titre comparatif, le taux de transfert moyen pour l’édition précédente était d’environ 4,60 Mbps, par rapport à 7.93 Mbps pour cette réédition. Quelques comparaisons de captures d’écran nous permettent également de remarquer que le cadrage a été sensiblement modifié et les couleurs réétalonnées.

Basé sur un nouveau transfert, cette réédition corrige les quelques défauts qui existaient avec l’édition précédente. Le matériel source n’affiche strictement aucun parasite et la définition générale de l’image demeure bonne tout au long du film. Le niveau de détail est constant lors des plans d’ensemble, mais beaucoup plus élevé lors des gros plans (le «baiser d’église» entre Julia et Robbie en est un bon exemple). Les textures sont également bien rendues, permettant de distinguer notamment les nuances des velours. Les couleurs commettent également un sans faute, la palette (très vive) étant bien reproduite. La scène à la discothèque, sous un éclairage de fluorescents multicolores, ne présente aucun débordement ou problème quelconque. Idem pour la veste de cuire rouge (à la Michael Jackson) de l’ami à Robbie. Le niveau des noirs est bien ajusté et les contrastes sont bien gérés, à l’exception de quelques scènes isolées où les éléments sous faible éclairage semblent se confondre. Les dégradés sont fluides et ne bloquent pratiquement jamais. Ceux-ci mènent à des noirs profonds et purs.

L’aspect numérique de ce transfert est pratiquement sans faute, bien quelques défauts mineurs soient occasionellement visibles. Le plus notable consiste en un léger effet fantôme sur certaines textures rougeâtres.

Le changement de couche semble survenir après environ 55 minutes et 55 secondes, soit entre le treizième et quatorzième chapitre. Ce dernier correspond également à l’emplacement de la scène ajoutée.


Son
Le film peut être accompagné de sa version originale anglaise au format Dolby Digital 5.1 et DTS ou de son doublage francophone au format Dolby Digital 5.1. Notez que la scène ajoutée a été entièrement traduite et que le mixage ne semble guère différent.

Le mixage de l’édition précédente étant déjà de très bon niveau, l’ajout d’une piste DTS y donne de la profondeur et une meilleure définition. L’environnement sonore est pleinement exploité et la bande-son conserve un excellent dynamisme. De nombreux sons d’ambiance sont notables, ainsi que la présence d’effets localisés. Cette comédie se distingue également par l’imposante trame sonore et ce mixage le rend bien. Outre la reproduction stéréophonique de certaines pièces, on note que la trame sonore provient souvent de tous les canaux, avec certains instruments isolés dans une ou plusieurs enceintes. Bien que la musique soit mise à l’avant-plan, les dialogues n’en sont pas négligés pour autant. Ceux-ci sont nets et intelligibles, sans problème de captation ou de reproduction. Comme mentionné précédemment, les basses se tirent gagnantes de l’ajout d’une bande-son DTS et le mixage le rend bien. La trame sonore en profite beaucoup. Les extrêmes graves (LFE, canal .1) se font ressentir par moments, principalement pour certains extraits musicaux.

Des sous-titres anglais et espagnols sont disponibles.


Suppléments/menus








Conclusion
Pourquoi mettre sur le marché une nouvelle édition d’un film qui n’a certainement pas brillé par sa popularité ? Est-ce pour la sortie en salle de Click, le nouveau film avec Adam Sandler ? Peut-être, mais la véritable raison repose dans le seul supplément de cette édition: La présentation, sur Broadway, d’une comédie musicale inspirée du film. Le bref documentaire (à peine plus de dix minutes) fait un survol des préparatifs entourant cette nouvelle production qui emprunte uniquement l’histoire du film.

Donc, outre une seule scène additionnelle et la présence d’un mixage DTS, cette réédition n’est qu’un vulgaire engin promotionnel pour la comédie musicale. Certes, le transfert vidéo est nettement meilleur, mais cette édition est loin d’être «Totally Awesome», comme indiqué sur la pochette.


Qualité vidéo:
3,8/5

Qualité audio:
3,9/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,7/5

Note finale:
3,8/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2006-07-21

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 16:9 Hitachi 51F500, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Panasonic SC-HT700

Le film

Titre original:
Wedding Singer,The

Année de sortie:
1998

Pays:

Genre:

Durée:
140 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Alliance Atlantis

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.85:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Anglaise DTS
Française Dolby Digital 5.1

Sous-titres:
Anglais
Espagnol

Suppéments:
Scène inédite ajoutée au montage, lien vers les chansons du film, documentaire sur la comédie musicale et bandes-annonces

Date de parution:
2006-04-25

Si vous avez aimé...