Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Ferris Bueller’s Day Off (Bueller…Bueller…Edition)

Critique
Synopsis/présentation
Le secondaire tire à sa fin et par une magnifique journée ensoleillée, vous devez vous rendre à l’école pour passer cinq heures interminables dans un local sans fenêtres avec un enseignant ennuyeux à apprendre des choses qui ne vous intéressent même pas… Ça semble familier ? Ferris Bueller (Matthew Broderick) n’entend pas se laisser faire. À l’aide de sa copine Sloane (Mia Sara) et de son ami Cameron (Alan Ruck), Ferris simule d’être malade afin de rater l’école et passer une folle journée au centre-ville de Chicago. Malheureusement pour eux, les obstacles sont nombreux: La mère inquiète, la sœur jalouse, le père consciencieux et surtout, le directeur d’école déterminé à mettre la main au collet de Ferris.


Image
Le film est présenté au format d’image respecté de 2.35:1 d’après un tout nouveau transfert 16:9. Notons que l’édition précédente offrait un transfert 4:3.

Notons avant toute chose que ce tout nouveau transfert offre des améliorations considérables relativement à l’édition précédente. Si on parle au niveau de la qualité du matériel source, celui-ci a été complètement nettoyé. Alors que le vieux transfert affichait bon nombre de parasites, le transfert de l’édition Bueller… Bueller… corrige la situation. Certes, quelques petits points blancs sont visibles, mais rien de majeur. La définition générale de l’image a également gagné en précision, principalement grâce au nouveau transfert 16:9. Le niveau de détails et les textures sont rendus avec beaucoup plus de précision. Les couleurs ont aussi profité de cette cure de rajeunissement, affichant maintenant des couleurs riches et pures, pleinement saturées. Les tons de peaux paraissent toujours naturels, plus justes lorsque comparé au précédent transfert. Le niveau de noir est correctement ajusté, bien que certaines scènes laissent croire à un niveau un peu trop élevé. Les contrastes sont bien gérés. Les dégradés sont fluides, sauf lors de quelques scènes où ils semblent bloquer prématurément. Les noirs sont profonds et purs.

Numériquement, rien de bien majeur à déclarer. Aucun halo n’est visible, ni autres traces de compression.


Son
La version originale anglaise du film est offerte aux formats Dolby Digital 5.1 et Dolby 2.0 Surround, alors que le doublage français se contente d’une bande son Dolby 2.0 Surround. Notez qu’il est décevant de constater l’absence de l’excellente piste de commentaires audio animée par John Hughes. Celle-ci était disponible sur l’édition précédente, mais a été retirée de celle-ci.

Non seulement les comédies ont rarement l’habitude de nous surprendre avec des mixages dynamiques, ce film a maintenant plus de 20 ans. Il ne faut donc pas s’attendre à un environnement sonore très développé. Dans les faits, le mixage est principalement axé sur le champ sonore avant, avec une bonne stéréophonie. Les dialogues sont nets et intelligibles, avec aucun problème de captation. Les canaux d’ambiophonie servent principalement à quelques rares sons d’ambiance et à la reproduction de la musique. Celle-ci est intégrée au mixage en fonction de l’importance qu’on veut lui apporter. Par exemple, la musique prend le dessus lors de la célèbre scène du Twist & Shout, mais tombe en retrait lors des scènes plus calmes. Les basses sont présentes, mais supportent à peine le mixage. Le canal .1 (LFE, Low Frequency Effects) ne se fait pratiquement jamais ressentir.

Des sous-titres anglais et espagnols sont disponibles.


Suppléments/menus








Conclusion
Sans être la plus drôle, ni même la plus intelligente, des comédies de John Hughes, il n’en demeure pas moins que Ferris Bueller’s Day Off représente un rêve pour de nombreux jeunes.

Il ne fait aucun doute qu’au niveau de l’image, c’est un pas dans la bonne direction pour cette ré-édition. Pour le mixage sonore, tout semble indiquer qu’il s’agit du même. Les nouveaux suppléments sont particulièrement intéressants et juxtaposent des entrevues de 1985/1986, avec d’autres tournées dernièrement. Malheureusement, on déplore le retrait de l’excellente piste de commentaires audio en compagnie du réalisateur John Hughes.


Qualité vidéo:
3,8/5

Qualité audio:
3,6/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,7/5

Note finale:
3,7/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2006-03-18

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 16:9 Hitachi 51F500, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Panasonic SC-HT700

Le film

Titre original:
Ferris Bueller’s Day Off

Année de sortie:
1986

Pays:

Genre:

Durée:
102 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Paramount

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Anglaise Dolby 2.0 Surround
Française Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais
Espagnol

Suppéments:
Retouvailles, entrevues, segments tournées en coulisses et bandes-annonces.

Date de parution:
2006-01-10

Si vous avez aimé...