Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

40-Year-Old Virgin, The (WS - Unrated)

Critique
Synopsis/présentation
Rares sont les titres qui résument aussi bien l’histoire d’un film. Dans The 40-Year-Old Virgin, Andy Stitzer (Steve Carell) se voit confronter aux moqueries de ses collègues de travail après qu’il ait révélé ne jamais avoir eu de relations sexuelles, et ce, malgré ses quarante ans. Décidés à lui faire perdre sa virginité, ses amis y vont de nombreuses suggestions ou conseils qui, inévitablement, se retournent contre Andy. Mais voilà que tout change pour le mieux quand il rencontre une jeune femme très séduisante (Catherine Keener), qui lui réserve également de nombreuses surprises.

Notez que le montage offert avec cette édition diffère de la version originale présentée en salle. Cependant, contrairement à d’autres films qualifiés de «non-censurés» parce qu’ils ajoutent quelques secondes de nudité, The 40-Year-Old Virgin se voit prolonger d’environ 17 minutes.

Bien qu’il s’agisse d’une première réalisation au grand écran pour Judd Apatow, ce dernier est mieux connu en tant que scénariste pour de nombreuses séries télévisée: Undeclared, Freeks & Geeks, The Critic, The Ben Stiller Show et The Larry Sanders Show.


Image
Le film est présenté au format d’image respecté de 1.85:1 d’après un transfert 16:9.

Voilà un transfert étrangement problématique, surtout considérant l’âge du film. L’interpositif utilisé affiche quelques parasites ça et là, ce qui est surprenant venant d’un matériel source qui n’a pas un an. Sur une note plus positive, notons que la définition générale de l’image est généralement excellente, à quelques exceptions près. On peut donc compter sur un niveau de détails élevé et sur des textures fidèlement rendues. Malheureusement, certains plans semblent légèrement plus flous que d’autres. Le rendu des couleurs ne pose aucun problème. La palette est reproduite sans sursaturation ou débordement. Bizarrement les couleurs manquent parfois de saturation; un choix stylistique? Les contrastes sont bien gérés, alors que le niveau des noirs est correctement ajusté. Les dégradés tendent à bloquer rapidement par moments, ce qui limite le niveau de détails dans les parties sombres. Les noirs sont profonds et purs.

La compression n'est pas sans faille avec un peu de foumillement par moment. Des halos sont régulièrement observables, causé par une suraccentuation des contours trop poussée.


Son
La version originale anglaise est offerte au format Dolby Digital 5.1, alors que les doublages français (québécois) et espagnols se contentent d’un mixage Dolby 2.0 Surround. Il s’agit ici d’un doublage intégral, c’est-à-dire que toutes les scènes, incluant les ajouts, sont doublées. Une piste de commentaire audio est également disponible pour toute la durée du film.

On peut définir se mixage en un seul mot: fonctionnel. Les comédies exploitent rarement tout l'espace sonore, nous retrouvons souvent des mixages c'est le cas ici ou le son émane essentiellement des canaux avants. Les enceintes d'ambiophonies servent uniquement à la reproduction de quelques effets sonores, rien de plus. Heureusement, le champ sonore avant offre une bonne stéréophonie et on note quelques transitions canaux à canaux. Les dialogues sont superbement reproduits, toujours naturels et nets. La trame sonore est intégrée au mixage sans grande subtilité, ce qui ici représentatif du film. Les basses sont à peine perceptibles; on aurait souhaité un meilleur appui. Les extrêmes graves sont à peine audibles. Bref, il aurait pu s’agir d’un mixage Dolby 2.0 Surround et on aurait difficilement constaté pratiquement aucune différence.

Des sous-titres anglais, français et espagnols sont disponibles.


Suppléments/menus








Conclusion
Sans être à la hauteur de Wedding Crashers, The 40-Year-Old Virgin et ses 100 Millions au guichet nord-américain confirment qu’il existe un marché important pour ce genre de comédies. Tous ceux qui ont grandis avec les comédies pour adolescents de John Hughes (Weird Science, Ferris Bueller’s Day Off, …) ont également vu évoluer leurs style de film.

Bien que The 40-Year-Old Virgin soit une surprise au guichet, Universal nous offre une édition dont la qualité est moyenne. Le transfert vidéo est décevant, alors que le mixage sonore se contente d’être fonctionnel. Pour corriger la situation, un bon lot de suppléments est inclus, en grande partie des scènes inédites, allongées ou improvisées.


Qualité vidéo:
3,4/5

Qualité audio:
3,5/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,7/5

Note finale:
3,6/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2006-01-13

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 16:9 Hitachi 51F500, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Panasonic SC-HT700

Le film

Titre original:
40-Year-Old Virgin, The

Année de sortie:
2005

Pays:

Genre:

Durée:
133 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Universal

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.85:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Française Dolby 2.0 Surround
Espagnole Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
Piste de commentaires audio, scènes inédites, allongées et improvisées, entrevues, bêtisier et bandes-annonces.

Date de parution:
2005-12-13

Si vous avez aimé...