Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Skeleton Key, The (WS)

Critique
Synopsis/présentation
Une préposée aux bénéficiaires, Caroline Ellis (Kate Hudson), travaillant dans une résidence pour personnes âgées de la Louisiane en a ras-le-bol de voir ses supérieurs traiter les patients comme des personnes sans importance. À ses yeux, ces personnes méritent le respect et des soins personnalisés. C’est pourquoi elle accepte une offre d’emploi comme infirmière privée auprès d’un couple de personnes âgées, dont l’homme est paralysé. Un bon salaire, logée et nourrie, ceci semble être l’emploi de rêve pour Caroline, jusqu’à ce que la propriétaire de la maison lui interdise l’accès à une pièce du grenier. Sa curiosité ayant le dessus, elle découvre dans ce recoin un lieu de culte Hoodoo, une pratique de sorcellerie s’apparentant au Voodoo...


Image
Le film est présenté au format d’image respecté de 2.35:1 d’après un transfert 16:9. Une édition recadrée est vendue séparément.

Il est difficile de juger du rendu visuel de The Skeleton Key puisque l’image a été stylisée et retravaillée, mais de nombreux constats sont tout de même possibles. Premièrement, l’interpositif n’affiche aucun défaut ou parasite visible. L’image demeure nette et aucun défaut majeur ne se présente. La définition générale de l’image est excellente, offrant un niveau de détails élevé et des textures fidèlement reproduites. Tout l’aspect lugubre des décors, en particulier l’aménagement du grenier de la maison, paraissent inquiétants et rend les scènes s’y déroulant particulièrement crédible. Les couleurs sont également bien rendues, sans débordement ou sur saturation.
Le niveau de noir est excellent, ce qui est ici primordial considérant le genre. Le contraste semble légèrement trop élevé, mais il peut s’agir d’un choix artistique. Les noirs sont profonds et ne bloquent que très rarement.

Numériquement, très peu de défauts sont notables. Certes, un léger halo produit par une suraccentuation des contours est visible, mais très peu dérangeante. On ne note aucun parasite numérique ou fourmillement.


Son
Trois bandes sonores Dolby Digital 5.1 sont offertes: La version originale anglaise ainsi que des doublages français et espagnols.

Bien que les suspenses comme celui-ci reposent une partie de leurs effets sur le mixage sonore, on déplore le fait que celui-ci ne soit pas suffisamment dynamique. Quelques sons d’ambiance sont audibles, mais ceux-ci se limitent au bruit de la pluie lors de certaines scènes. Des effets localisés auraient ajouté à la tension de certaines situations, mais ces occasions sont malheureusement ratées. Sur une note plus positive, notons que les dialogues demeurent nets et intelligibles. Notons que l'accent du Sud des États-Unis est parfois assez prononcé. La trame-sonore est intégré avec subtilité, ce qui ajoute à l’ambiance de ce film. Les basses supportent agréablement bien le mixage, en particulier pour certains sons d’ambiance. Les extrêmes graves (LFE, canal .1) se fait ressentir lors de quelques moments-clés, comme pour reproduire des bruits de foudre.

Des sous-titres anglais, français et espagnols sont disponibles.


Suppléments/menus








Conclusion
À mi-chemin entre The Sixth Sense et The Others, The Skeleton Key est une variante du genre ici à la sauce Voodoo et Hoodoo. A l’instar d'autres films du même acabit, c'est au cours des toutes dernières minutes que l'enjeux se révèle pleinement.

L’aspect technique de cette édition DVD est un peu à l'image de ce film, c’est-à-dire loin d’être exceptionnel, mais en offre assez pour notre argent. Le transfert vidéo n’affiche que quelques problèmes mineurs, que certains pourraient attribuer à des choix artistiques. Le mixage sonore est fonctionnel, avec quelques bons sons d’ambiance, mais on aurait pu le rendre plus immersif. La plupart des suppléments sont indirectement reliés au film et consistent d’histoires racontées par les acteurs. Nous retrouvons aussi des scènes inédites et quelques bandes-annonces.


Qualité vidéo:
3,7/5

Qualité audio:
3,6/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,7/5

Note finale:
3,7/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2005-12-23

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 16:9 Hitachi 51F500, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Panasonic SC-HT700

Le film

Titre original:
Skeleton Key, The

Année de sortie:
2005

Pays:

Genre:

Durée:
104 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Universal

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Française Dolby Digital 5.1
Espagnole Dolby Digital 5.1

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
Piste de commentaires audio en comapgnie du réalisateur, entrevues, histoires d'horreur racontées par les acteurs, scènes inédites et bandes-annonces.

Date de parution:
2005-11-15

Si vous avez aimé...