Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF
 

dolby_atmosEn matière de diffusion cinématographique, on assiste depuis des décennies à une course. Celle, technologique, que se livrent les salles de cinéma et les fabricants d’électronique grand public. Après le 4K, dont l’équivalent grand public a pris la forme de téléviseurs et projecteurs Ultra HD disponibles dans tous les bons magasins, c’est au tour du Dolby Atmos de rejoindre le marché grand public sous forme de récepteurs haut de gamme qui seront disponibles à l’automne.

Le Dolby Atmos est une des technologies, avec le DTS MDA, qui permet de dépasser les limites du « surround » traditionnel tel qu’incarné par les systèmes 5.1 et 7.1 qui sont maintenant monnaie courante, en ajoutant des canaux (et les haut-parleurs nécessaires pour les restituer) au plafond et sur le sol, afin de permettre une localisation du son vraiment tridimensionnelle. Comme bien d’autres technologies auparavant, un des objectifs était de proposer quelque chose de nouveau dans des salles de cinéma afin de les différentier de l’expérience disponible chez soi.

Ces technologies, se basant sur un nombre arbitraire de canaux virtuels comportant l’information de position, sont prévues pour redistribuer ces canaux virtuels selon le positionnement des canaux réels disponibles. Ceci permet d’utiliser le même encodage quel que soit le nombre et la position des canaux installés dans une salle de cinéma, moyennant un étalonnage préliminaire. Cet aspect de la technologie la rend intéressante pour les cinémas maison, avec leurs placements de canaux toujours inégaux et souvent pas idéaux. Il était donc naturel que celle-ci trouve son chemin, petit à petit, vers l’électronique grand public, ce qui sera fait cet automne avec la sortie de premiers modèles chez Denon et Onkyo. Les premiers Blu-ray comportant des pistes sonores sont quant à eux prévus pour le début de l’année 2015.

Françcois Schneider

Sources (en anglais) : Dolby, Engadget, Onkyo

Tags: , , , , ,


Cet article a été publié le mercredi 13 août 2014 à 20:04 et est classé dans Blu Ray, Cinéma maison, cinéma numérique, Technologie. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.



3 commentaires



    Stev

    dit (14 août 2014 à 9:20):

    Après l’échec de la télévision 3D, l’industrie tente de nous pousser à nouveau vers la surconsommation électronique. Au plafond? Vraiment? Au départ, je ne connais personne qui possède un système en 7.1. J’imagine encore moins arriver chez des amis qui ont installé des hauts-parleurs au plafond de leur appart… Vendez-nous des écrans OLED UHD à un prix abordable et je vais changer le mien. Là se trouve l’envie, enfin… le mien 😉

    jeff

    dit (16 août 2014 à 3:29):

    Stev tu parle pour toi mais d’autres personnes sont peut etre un peu « plus » passionnés que toi et sont déjà équipés depuis longtemps en 5.1 / 7.1 ou en 9.1 comme moi et rajouter ou changer 2 ou 4 enceintes ne devrais pas étre insurmontable pour profiter de ce nouveau format audio .

    Stev

    dit (21 août 2014 à 11:00):

    je respecte ton opinion, mais pour moi cela rime trop avec surconsommation.

Laisser un commentaire





Archives



Étiquettes



Nos liens...



Commentaires récents



Articles récents



Auteurs



RSS Flux inconnu


Au sujet de DVDenfrancais.com

Ou nous lire