Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF
 

CEDIACLASS1.png.opt372x208o0,0s372x208Si le CES (Consumer Electronic Show) concerne les produits vendus au grand public, le salon CEDIA (Custom Electronic Design & Installation Association), qui s’adresse aux intégrateurs et installateurs de solutions clés en main. Ceci permet de voir les solutions très haut de gamme qui annoncent les produits que l’on pourra voir plus tard dans le cinéma maison de tout et chacun… ou pas. L’édition 2013 de cette exposition professionnelle vient de se terminer, avec son lot de produits plus ou moins abordables, voire franchement absurdes.

Dans la catégorie abordable dès à présent par le commun des mortels, Epson a ajouté quelques nouveaux projecteurs à sa déjà vaste gamme, dont le Pro Cinema 6030, un projecteur 1080p 3D vendu au prix très raisonnable de 3500$. Ce nouveau modèle ajoute à ses prédécesseurs l’interpolation d’images en 3D, alors que cette fonctionnalité n’était offerte que pour le contenu 2D l’année dernière. Rien de révolutionnaire donc, mais une qualité d’image absolument saisissante (certifié THX en 2D comme en 3D) à un prix très correct.

Mais les vrais amateurs de technologie savent que le temps n’est plus au 1080p ni au relief, l’avenir appartient au 4K (pardon, à l’Ultra haute définition). Sony offre des solutions de projection depuis quelques années, et la nouvelle gamme de projecteurs dévoilée cette année est encore loin des prix planchers des téléviseurs UHD que l’on peut trouver chez Costco : le modèle SXRD 4K le moins cher se vend pour 15000$, prix auquel il faut ajouter 1000$ pour obtenir le lecteur 4K propriétaire de Sony, le FMP-X1. Le modèle au-dessus, qui offre une meilleure luminosité et un meilleur contraste, se vend à 28000$ et le lecteur 4K vient avec.

Si vous êtes du genre à vouloir absolument voir les films dans votre cinéma maison le jour même de leur sortie au cinéma, réjouissez-vous, votre attente est terminée. Hollywood a entendu vos prières, et il est maintenant possible d’avoir chez vous un serveur qui va télécharger légalement et automatiquement certains films dès leur sortie en salle, en haute définition (1080p/24, avec un encodage de qualité supérieure au Blu-ray). Vous ne payez que pour les films que vous décidez de regarder, le serveur ayant une capacité de 50 films… Vous en voulez un ? Le lecteur cinéma PRIMA se vend pour la modique somme 35 000$, vient avec un lecteur d’empreintes digitales pour s’assurer que seul l’utilisateur enregistré a le droit de débloquer les précieux pixels que Hollywood daigne mettre sur son disque dur, et ce au prix de 500$ pour une fenêtre de 24h de visionnement (600$ pour un film en relief). Ah, et l’offre n’est valable que pour les cinémas maison d’une capacité inférieure à 25 places, et le lecteur doit être relié à une adresse IP fixe. Le privilège de bénéficier de cette offre exceptionnelle n’est offert qu’après une enquête, il ne faudrait pas qu’un de ces précieux lecteurs tombe entre les mains de pirates mal intentionnés.

Sources (en anglais) : Engadget, Projector Central, Secrets of Home Theater and High Fidelity

François Schneider

Tags: , , ,


Cet article a été publié le lundi 30 septembre 2013 à 17:23 et est classé dans 3D, 4K, Cinéma maison, Epson, Les absurdités, Projecteurs, Technologie. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.



Laisser un commentaire





Archives



Étiquettes



Nos liens...



Commentaires récents



Articles récents



Auteurs



RSS Flux inconnu


Au sujet de DVDenfrancais.com

Ou nous lire