Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF
 

Stu Maschwitz, auteur du livre DV Rebel’s Guide, fondateur du défunt studio d’effets visuels The Orphanage , réalisateur atypique, et directeur créatif chez l’éditeur de logiciels Red Giant Software, est un des blogueurs les plus respectés de l’industrie. Son site, Prolost, est lu aussi bien par les spécialistes en effets visuels que les vidéastes amateurs. Dans un de ses récents articles, il parle d’une des aberrations de l’industrie : les versions dégradées de Blu-ray (dénuées de tout supplément, et garnies de bandes-annonces et autres publicités sur lesquelles on peut juste faire avance rapide) destinées au marché de la location. L’article (en anglais) est disponible ici.

L’exemple qu’il donne confine au délire. La première publicité que le Blu-ray de location inflige à ce passionné de cinéma et grand consommateur de produits culturels devant l’Eternel est pour… le format Blu-ray. À la fin de l’article, l’auteur propose un lien sur un schéma classique, qui compare l’expérience produit d’un pirate et d’un acheteur honnête de DVD (ici pour ceux qui ne souhaitent pas lire l’article).

Hélas, cette obsession délirante à vouloir rendre le plus désagréable possible la vie de leurs clients n’est qu’un des symptômes d’une industrie dont les exécutifs, semblent plus intéressés par le contrôle de leur contenu que par la qualité de l’expérience qu’ils offrent à leurs clients. Ce n’est certainement pas en consternant leurs clients les plus assidus que les studios les inciteront à acheter leurs produits.

Heureusement, certains semblent l’avoir compris, comme les présidents de Miramax et Neflix, qui admettent que les gens ont tendance à payer plutôt que pirater lorsqu’on leur fournit légalement ce qu’ils veulent (voir cet article en anglais), qui indique aussi que la plus grande peur des studios n’est pas le piratage, mais l’émergence d’un monopole de distribution numérique comme l’est Apple pour la musique).

Tags: , , , ,


Cet article a été publié le mercredi 19 octobre 2011 à 16:01 et est classé dans Blu Ray, Cinéma maison, Humeur, Les absurdités. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.



Laisser un commentaire





Archives



Étiquettes



Nos liens...



Commentaires récents



Articles récents



Auteurs



RSS Flux inconnu


Au sujet de DVDenfrancais.com

Ou nous lire