Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF
 

17jutra_nominations

Ce que j’aurai appris, ce que j’aurai compris, seront avec l’amour mes possessions les plus précieuses et comme l’amour ce qu’il y a de meilleur à recevoir et à offrir. C’est avec des précautions religieuses que cet après-midi je viens poser cela dans un rayon de soleil.

(CLaude Jutra)

Hier soir se déroulait la 12e édition des prix Jutra, qui remettait ses prix à l’industrie ainsi qu’aux créateurs de la cinématographie d’ici. Un gala, en direct de la Tohu, sans tambour ni trompette, animé, sans grand éclat (et avec un humour plutôt douteux) par un Patrice L’écuyer qui aurait sans doute préféré être dans son salon. 3 heures interminables, où l’on a rendu hommage à René Malo, et consacré sans grande surprise, les films Polytechnique de Denis Villeneuve ainsi que J’ai tué ma mère de Xavier Dolan.

Sur une note plus positive, je suis heureuse qu’on ait reconnu le travail formidable de Sébastien Ricard, qui a livré une performance d’une sensibilité touchante et discrète en ne jouant pas le rôle de Dédé, mais en devenant Dédé sans jamais tomber ni dans la caricature ni dans l’imitation. Je ne peux que saluer le fait, que même dans son petit mot de remerciement, en direct de Québec, il a profité de l’occasion, fidèle à lui même (et à ses convictions) pour nous livrer un petit mot politique, colorant du coup, cette petite parcelle de gala. Dédé aurait fait de même.

L’idée d’introduire les chansons du répertoire d’ici qui ont trouvé leurs origines via le cinéma était très intéressante, mais hélas tombée à plat  par un choix trop simpliste (et récent) de chansons. Il faut tellement pousser cette idée plus loin l’an prochain, il y aurait eu là du matériel pour faire un numéro tellement génial!

Bref, entre des Anne Dorval et des Sandrine Bisson d’une intensité désarmante  dans leurs remerciements respectifs et quelques moments touchants lors de discrets et réussi clin d’œil aux regrettés réalisateurs Falardeau et Carles, ont été remis les prix suivants :

Meilleure actrice : Anne Dorval (J’ai tué ma mère)

Meilleur film d’animation :Robe de guerre de Michèle Cournoyer,

Meilleur documentaire : Last Train Home de Lixin Fan.

Meilleur acteur de soutien :Maxim Gaudette (Polytechnique)

Meilleure actrice de soutien :Sandrine Bisson (1981)

Meilleur acteur :Sébastien Ricard (Dédé à travers les brumes)

Meilleur court/moyen métrage : Danse macabre de Pedro Pirès

Meilleur scénario :J’ai tué ma mère de Xavier Dolan.

Meilleure réalisation : Polytechnique de Denis Villeneuve

Meilleur film :J’ai tué ma mère, Xavier Dolan

Prix Jutra-Billet d’or : De père en flic d’Émile Gaudreault.

Jutra-hommage : René Malo.

Meilleur montage : Richard Comeau, Polytechnique

Meilleure musique : Dédé Fortin, les Colocs et Éloi Painchaud, Dédé à travers les brumes.

Meilleure direction photo : Pierre Gil, Polytechnique Meilleur

maquillage : Colleen Quinton (Cadavres.)

Meilleure coiffure : Linda Gordon (1981)

Meilleurs costumes : Judy Jonker, (Dédé à travers les brumes)

Meilleure direction artistique : David Pelletier, (Dédé à travers les brumes)

Meilleur son : Pierre Blain, Claude Beaugrand et Stéphane Bergeron, (Polytechnique)

Film s’étant le plus illustré à l’étranger : J’ai tué ma mère de Xavier Dolan.

Et vous, quels ont été vos coups de coeur du cinéma québécois cette année???

Marie-France Latreille

Tags: , , , , , , , ,


Cet article a été publié le lundi 29 mars 2010 à 17:41 et est classé dans Cinéma Québécois, Mon Grain De Sel, Non classé. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.



Laisser un commentaire





Archives



Étiquettes



Nos liens...



Commentaires récents



Articles récents



Auteurs



RSS Flux inconnu


Au sujet de DVDenfrancais.com

Ou nous lire