Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF
 

Contrairement aux proportions bibliques que prennent les travaux routiers à Montréal et ses alentours, c’est une rentrée télévisuelle plutôt calme qui nous est offerte. Quelque soit le pays, en tout cas parmi mes pays fétiches, la récolte de série intéressantes est mince.

Après le manque d’imagination et de suspens habituel lors des Emmys, l’industrie télévisuelle américaine nous offre une nouvelle saison tout à fait rachitique. Pour le moment le seul bout de télévision présentant le moindre intérêt dans les nouveautés est Fringe, une excellente création de J.J. Abrams. L’homme derrière Lost nous propose un monde ou les règles scientifiques sont poussées dans leurs derniers retranchements par une organisation mystérieuse qui semble avoir mis en branle un plan qui ne l’est pas moins. Bien entendu, les autorités américaines ne laisseront pas faire, que ferait on sans eux ? La série présente un très net arrière goût de Lost tout en possédant une identité propre distincte. Ce que j’en ai vu pour le moment est très encourageant. Le rythme est soutenu et les scénarii d’excellente facture. J’attends de voir comment vont évoluer les personnages, un point traditionnellement faible dans les séries américaines, pour me faire un avis définitif.

La grosse déception aura été Tru Blood, une série vampirique qui sent la formule HBO à plein nez. Comme d’habitude, on y retrouve les 95% de sexe et violence extrême avec 2% de personnages loosers et un maigre 3% d’histoire insipide sans intérêt. C’est supportable trois épisodes, je n’ai pas réussi à pousser jusqu’au quatrième, qui est pourtant une règle que je me donne généralement avant de me faire un avis.

En Angleterre, la seule addition notable est Massive, un petit joyau typiquement britannique. Les aventures de deux apprentis producteurs en quête du hit musical qui les fera connaître au sein de l’industrie sont un délice dont on ne se lasse pas. Cette série est a voir, ne serait ce que pour les personnages.

Tous comme les deux dernières saisons, c’est-à-dire janvier et cet été, la créativité japonaise connaît un bas assez peu commun au niveau des série populaires. On ne peut pas dire que quoi que ce soit de bien fabuleux ait été présenté récemment. La dernière série notable à été Hanazakari no Kimitashi e et on était quand même très loin de la série mythique.  J’espère que cet automne nous apportera quelques gemmes, sinon il doit bien rester quelques séries avec Kimura que je n’ai pas encore vu, et puis il y a la sortie du DVD du dernier opus de Hana Yori Dango qui est prévu pour bientôt. Rien que cela devrait me maintenir de bonne humeur pour quelques temps.

Pascal Cauden 


Cet article a été publié le mardi 21 octobre 2008 à 16:50 et est classé dans Angleterre, Fringe, J. J. Abrams, Japon, Rentrée, US. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.



Laisser un commentaire





Archives



Étiquettes



Nos liens...



Commentaires récents



Articles récents



Auteurs



RSS Flux inconnu


Au sujet de DVDenfrancais.com

Ou nous lire