Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF
 

Certains films ont plus de veine que d’autres. Je parle ici du box-office. Car voyez-vous, il y a plus que le marketing ou les têtes d’affiche qui font le succès ou l’échec d’un film. La date de sortie influence aussi beaucoup…

Le Banquet, le prochain film de Sébastien Rose, joue le rôle d’ovni parmi les sorties québécoises: il est dans la période creuse de la fin août, au moment où les gens préfèrent profiter du soleil pour une dernière fois plutôt que d’aller au cinéma. Tristement, c’est aussi un alignement des astres magnifique pour ce film. Un long-métrage qui traite de la grève étudiante, des coupures en éducation et des relations profs-élèves qui parait en salle au moment de la rentrée scolaire, c’est là un fichu bon timing. Cependant, il serait dommage qu’une oeuvre d’une telle ampleur sociale ne soit regardée que par les gens fréquentant le millieu scolaire.

Le nouveau film de Sébastien Rose en est un coup de poingt. Une droite bien dirigée sur notre société, son gouvernement comme sa population. Un film réfléchi qui fait réfléchir. Un film qui vaut peut-être plus que les systèmes d’éducation qu’il dénonce…

Mais le film est victime d’un autre système et risque de passer inaperçu. La machine Hollywoodienne a fait tourner Batman à fond de train pendant les payantes semaines de juillet. Peut-on en vouloir au dernier film de Christopher Nolan d’être si populaire? Certainement pas…


Cet article a été publié le lundi 1 septembre 2008 à 14:13 et est classé dans Cinéma Québécois. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.



Laisser un commentaire





Archives



Étiquettes



Nos liens...



Commentaires récents



Articles récents



Auteurs



RSS Flux inconnu


Au sujet de DVDenfrancais.com

Ou nous lire