Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF
 

A partir de quand la multiplication des éditions vidéo d’un titre devient-elle abusive?  Nous nous sommes amusés à comptabiliser le nombre de parutions en vidéo du film Independence Day.

Cette méga production hollywoodienne date de 1996 et est signé Roland Emmerich, un réalisateur qui ne verse dans aucune subtilité.   L’objet de ce texte n’est pas de discuter des intentions de ce film. Toutefois, on ne peut ignorer les enjeux politiques et sociaux d’Independence Day. Il s’agit ici d’un film de la droite américaine ; une œuvre qui véhicule un message politique puissant.   Il est assez certain que l’administration de George Bush et les ténors de la droite conservatrice américaine voient ce film d’un bon œil…

Independence DayLa première sortie sur support vidéo d’Independence Day date de la fin 1996, au moment ou le DVD n’était pas encore commercialisé en Amérique du Nord.  C’est ainsi donc, que le 22 novembre 1996, Independence Day était offert en VHS.  Dans les faits il faut compter deux sorties VHS. A cette époque  la 20th Century Fox, distributeur de ce film, offrait également une collection VHS nommé la Widescreen Series ou les films étaient offerts au format d’image respecté. Peu de titres sont parus sous cette bannière rapidement devenu inutile avec l’avènement du DVD.

Ont suivi trois éditions en Laserdisc. La première est parue le 22 janvier 1997. Ce premier Laserdisc était le montage original du film avec bande-son Dolby Digital 5.1.  A suivi le 1 juillet 1998 Independence Day: Special Edition: ID4. Ce Laserdisc offrait un montage quelque peu différent du film, ajoutant 9 minutes de métrage.  Une semaine plus tard paraissait un troisième Laserdisc d’Independence Day cette fois-ci offrant le montage original du film (145 minutes) mais avec une bande-son DTS.
Ont suivi les éditions DVD, et elles sont nombreuses…La toute première édition date du 27 juin 2000. Ont suivi toutes une série de rééditions, nous en comptons pas moins de huit!

Ajoutons à cela les éditions D-Theater (D-VHS) et UMD…

Format Bannière/Note Date de parution
VHS Independence Day 22 novembre 1996
VHS Independence Day (Widescreen Series) 22 novembre 1996
Laserdisc Independence Day 22 janvier 1997
Laserdisc Independence Day (Special Edition: ID4) 1 juillet 1998
Laserdisc Independence Day (DTS) 8 juillet 1998
DVD Independence Day (Five Star Collection) 27 juin 2000
VHS Independence Day (Spanish) 21 mai 2002
D-Theater (D-VHS) Independence Day 6 août 2002
DVD Independence Day (Award Series) 11 février 2003
DVD Independence Day (Full-Screen Edition) 11 février 2003
DVD Independence Day 11 février 2003
DVD Independence Day (Single Disc Widescreen Edition) 11 février 2003
DVD Independence Day (Limited Edition) 11 mai 2004
DVD Independence Day (Two-Disc Collector’s Edition) 1 mai 2006
UMD Independence Day [UMD for PSP] 27 juin 2006
DVD Independence Day (Widescreen 10th Anniversary Edition) 21 novembre 2006
DVD Independence Day (Lenticular Cover Edition) 5 juin 2007
Blu-ray Independence Day 11 mars 2008

Si on fait la somme, Independence Day sur support vidéo de 1996 à 2008 aura paru 18 fois. Cela donne une moyenne de 1,5 parution par année…En encore là on ne compte pas les coffrets thématiques ou ce titre fut inclus (World Destruction Box Set, Men of Action Box set, etc.)Cela relève-t-il de l’abus?   Le cas d’Independence Day n’est pas unique; on pensera aux multiples éditions de Terminator 2 avec l’ami Arnold.  Lorsque la sortie  Blu-ray d’Independence Day fut annoncé, il devenait obscène  de lire certains médias annoncer  cette parution.  Seulement la 18ème  depuis 1996…   Cela devient simplement ridicule et absurde.

Un film aux logiques dangereuses est mis en marché 18 fois. Mais que cela démontre t-il?  D’abord que ce titre est toujours rentable pour la 20th Century Fox. Soyez assurés que chacune des sorties vidéo est savamment calculées; les grands studios ont horreur de perdre des sous.  Cela montre également qu’il y a toujours une clientèle pour ce film.

Mais le plus navrant est que chacune des sorties est entourée d’un certain battage publicitaire qui se fait au détriment d’autres sorties vidéo de film un peu plus en marge. Les  18 éditions d’Independence Day sont finalement assez symptomatiques de la machine hollywoodienne qui n’aime pas laisser place à autre chose; quitte à ressortir un titre à n’en plus finir…

Tags: , , , , , ,


Cet article a été publié le mardi 8 juillet 2008 à 20:08 et est classé dans Analyse. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.



Laisser un commentaire





Archives



Étiquettes



Nos liens...



Commentaires récents



Articles récents



Auteurs



RSS Flux inconnu


Au sujet de DVDenfrancais.com

Ou nous lire