Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF
 

Alors que la parution, au format vidéo, du film No Country For Old Man est à nos portes, la question de la pertinence de la trame sonore dans les films s’impose. En effet, le grand gagnant de la soirée des derniers Oscars se veut pour le moins culotté: aucune musique ne ponctue le film. Dans quelle mesure la trame sonore d’un film peut (ou doit?) nous transporter ou nous influencer lors de l’écoute d’un long-métrage de fiction?

Après tout, la musique, sauf en de rares occasions, est extra-diégétique, en ce sens qu’elle n’est généralement pas intégrée au récit. Malgré tout nous acceptons son intégration sans poser la moindre question, telle une habitude. Certaines scènes de cinéma doivent leur potentiel à cette pratique: pensons à toute la mélancolie de Luke Skywalker qui contemple le double coucher de soleil, dans l’épisode 4 de Star Wars (scène tournée en dérision dans Family Guy, précisément à cause de l’utilisation de la musique). Or, ce que le dernier film des frères Coen nous dit, c’est que plusieurs émotions peuvent être véhiculées sans avoir recours à des moyens musicaux, à preuve l’étonnante efficacité du silence dans leur dernier film.

Songeons un instant à ce qu’aurait été Titanic, pour lequel James Cameron souhaitait voir ses trois heures de film se dérouler sans la moindre note… Aujourd’hui, tout le monde peut encore fredonner la mélodie de James Horner! Nul doute sur l’efficacité de son travail, dans ce cas. Mais le silence aurait-il offert davantage?

Cela enlève-t-il de la valeur au travail d’un compositeur comme Ennio Moricone qui, pour The Untouchables, offre beaucoup d’éclat (trop?) à chaque scène du film de De Palma? Certainement pas! Il faut donc chercher la réponse ailleurs…

Une piste: chaque cinéaste utilise des trames sonores différentes pour des films différents, le tout selon un style qui leur est propre. Cela en viendrait donc qu’à signifier qu’au final, chaque film recèle en lui une manière adéquate pour utiliser (ou écarter) la musique. À chaque film son style!

Qu’en pensez-vous?

Yoann Sauvageau


Cet article a été publié le lundi 10 mars 2008 à 1:52 et est classé dans Trame Sonore. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.



Un commentaire



    Diane

    dit (12 mars 2008 à 10:12):

    En effet, la musique est importante pour un film. Cependant, le silence est de mise aussi.
    Par exemple, dans le film: 10,000 ans avant J.-C., quelque fois, on aurait préféré des silences tellement la musique nous laissait indifférent, peut-être que les acteurs y sont pour quelque chose aussi. Aucune émotion ressenties dans ce film…

Laisser un commentaire





Archives



Étiquettes



Nos liens...



Commentaires récents



Articles récents



Auteurs



RSS Flux inconnu


Au sujet de DVDenfrancais.com

Ou nous lire