Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

916NopRpBOL._SL1500_On compte en cette 39e semaine de parution en 2014 un total de 104 sorties DVD et Blu-ray. C’est 19 de plus que la semaine dernière. Si le précédent mardi avait été quelques peu terne il en va autrement aujourd’hui.

 

Productions québécoises
Trois productions québécoises en format DVD et Blu-ray cette semaine.

Chez E One Entertainment parait en format DVD et Blu-ray La petite reine (2013). Signé Alexis Durand-Brault ce film a pour principaux interprètes Laurence Leboeuf, Patrice Robitaille et Sébastien Delorme.

Également mis en marché en DVD deux documentaires. Du côté de l’ONF parait Les mots qui dansent (2014) d’Yves Étienne Massicotte tandis que Les films du 3 Mars propose Laylou (2012) de Philippe Lesage.

 

Nouveautés DVD et Blu-ray
Parmi les nouveautés paraissant simultanément en DVD et en Blu-ray cette semaine les plus importantes sorties sont:

Chef (2014) de Jon Favrau
Last of the Unjust, The (2013) de Claude Lanzmann
Transformers: Age of Extinction (2014) de Micheal Bay

 

Productions télévisuelles
Quelques titres se démarquent dans ce segment de marché. Voici nos propositions:

Mentalist, The (The Complete Sixth Season) – DVD
24: Live Another Day (2014) – DVD et Blu-ray
Borgias, The (Season Three – Saison Trois | Uncut) - DVD

 

Rééditions Blu-ray
C’est aujourd’hui qu’arrive en format Blu-ray Once Upon a Time in America (Extended Director’s Cut). C’est cette version qui fut présentée dans le cadre de Canne’s Classics en 2012. Deux éditions sont mises en marché; régulière et de collection.

Également à surveiller:

Sundays and Cybèle (1962) de Serge Bourguignon
Ghost in the Shell (1995) de Mamoru Oshii
Ali: Fear Eats the Soul (1974) de Rainer Werner Fassbinder

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

4kAlors que les services de vidéo en continu, comme Netflix et Youtube, ont été les premiers à proposer du contenu en UHD (improprement nommé 4K par les gens de marketing, mais ce vocable s’étant imposé nous l’utiliserons pour raisons pratiques), et ou même certains téléphones cellulaires sont capables de filmer en 4K, le Blu-ray commence presque à paraître vieillissant avec sa définition pour l’instant limitée à 1080p.

Le consortium Blu-ray est bien conscient de la situation, et, soucieux de permettre aux studios de continuer à vendre des disques en plastiques (tout en récupérant les royautés associées), a commencé à se pencher sur la question. La norme Blu-ray 4k sera officialisée durant le premier semester 2015, et l’arrivée sur le marché des premiers lecteurs et disques pour la saison des fêtes. Les détails techniques semblent assez avancés, et on parle déjà de fréquences d’images plus élevées (jusqu’à 60p), de définition 2160p, et d’un encodage des couleurs basé sur la norme BT.2020, qui autorise un gamut (gamme de couleurs représentables) bien plus grand que l’actuelle norme Bt.709 utilisée en HD, ainsi qu’une dynamique de luminosité élevée (HDR). Le codec proposé est bien entendu H.265/HEVC, le successeur du H.264 utilisé majoritairement sur les Blu-ray actuels, a l’efficience bien plus élevée. Les capacités des disques et leurs taux de transfert vont aussi être augmentés, avec des disques contenant jusqu’à 100 Go de données lus jusqu’à 128Mbps (contre 50Go et 25 Mbps actuellement).

S’il n’y a là rien de bien surprenant, on peut franchement s’interroger sur le potentiel commercial d’un tel format, à l’heure de Netflix et de la consommation de contenu sur toutes sortes de gadgets portables. L’autre question en suspens reste bien entendu celle du contenu, à l’heure ou la plupart des films sont encore produits en 2K.

François Schneider

Sources (en Anglais) : Blu-ray.com, C|net

amazonia_dvdOn compte en cette 38e semaine de parution en 2014 un total de 85 sorties DVD et Blu-ray. C’est 21 de moins que la semaine dernière. Si quelques titres se démarquent ce mardi est quelque peu moyen en terme de qualité.

 

Productions étrangères
Chez TVA Films paraît en format DVD Les conquérants (2013). Cette comédie, signée Xabi Molia, a pour principaux interprètes Mathieu Demy, Denis Podalydès et Christian Crahay.

Les Films Séville proposent pour leur part Amazonia (2013) de Thierry Ragobert. Ce film a notamment été primé au Festival de Venise.

 

Nouveautés DVD et Blu-ray
Parmi les nouveautés paraissant simultanément en DVD et en Blu-ray cette semaine les plus importantes sorties sont:

God’s Pocket (2014) de John Slattery
Neighbors (2014) de Nicholas Stoller

 

Productions télévisuelles
Quelques titres se démarquent dans ce segment de marché. Voici nos propositions:

100, The (The Complete First Season) – DVD et Blu-ray
Defiance (Season Two) – DVD et Blu-ray
How I Met Your Mother (Season Nine) – DVD
Modern Family (Season 5) – DVD

 

Rééditions Blu-ray
Du côté des rééditions Blu-ray de titres déjà parus en DVD voici quelques éditions que nous avons sélectionnées:

Macbeth (1971) de Roman Polanski
Stagefright (1987) de Michele Soavi

 

Ces titres non disponibles au Québec…
Pour des questions de droits ou de distributions certaines éditions ne sont pas disponibles sur le territoire québécois. Voici deux titres paraissant cette semaine.

Distant Drums (1951) de Raoul Walsh (DVD et Blu-ray)
South of St. Louis (1949) de Ray Enright (DVD et Blu-ray)

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

Fermieres-annie-st-pierre-documentaire_frLe cercle de Fermières a été fondé en 1915 par le ministère de l’agriculture du Québec. Le but premier était de créer un lieu d’échanges pour les « femmes au foyer » issues des milieux agricoles et ruraux (Sous l’évident joug des hommes qui devaient apprécier que leurs femmes prennent part à une activité non intellectuelle (lire dangereuse)). Le cercle de Fermières est tout de même devenu la première association féminine québécoise. L’association avait pour mandat, à son origine, d’éduquer et d’améliorer les conditions de vie des femmes en leur enseignant non seulement les arts textiles mais aussi en leur inculquant des connaissances utilitaires. Dans le film, on nous donne l’exemple de la création d’un jardin ce qui aura permis à de nombreuses familles de découvrir et de consommer d’autres légumes que les pommes de terre. Mais il semble évident qu’avant tout, le cercle de Fermières a surtout traversé les années parce qu’il permettait (et permet encore aujourd’hui) de briser la solitude de nombreuses femmes.

Dans son documentaire, Annie St-Pierre s’attarde avant tout à cet aspect humain des femmes. Cette impression que l’appartenance au cercle leur donne une utilité (ou une place) dans une société où les femmes ont trop longtemps été exclues. C’est possiblement ce qui explique encore aujourd’hui, l’importance des cercles (principalement dans les régions éloignées des grands centres urbains) toujours présents dans 660 municipalités du Québec.

Ce documentaire, est un gros plan, comme un coup de poing sur une réalité qu’on tente parfois de nier. Terriblement touchant, humain et sensible, on aime ces femmes qui semblent étrangement fixés dans un temps qui se serait arrêté dans les années 50. Mais pour ces femmes, cette implication au sein du cercle, semble représenter toute leur vie comme tant de sourires qui se dessinent dans un quotidien souvent difficile. Historiquement, étant très proche de l’Église catholique, le cercle de Fermières n’a jamais été une association reconnue pour son ouverture sur le monde et n’avait pas non plus de perception très visionnaire de l’évolution de la société et en particulier de celle des femmes. (le cercle avait d’ailleurs pris position contre le droit de vote des femmes dans les années 40). On leur inculquait l’importance de consacrer tout leur temps libre à leurs enfants et foyers comme une unique priorité de laquelle la politique aurait pu les faire dériver.

Depuis 100 ans pourtant, des centaines de femmes deviennent membres du cercle de génération en génération, ce qui aura permis qu’une multitude de savoirs aient pu êtres transmis. En ce sens, c’est tout un pan de l’histoire du Québec qui réside dans la mémoire collective de nombreuses femmes. Si rien ne semble avoir évolué tant dans la forme que dans le fond (recettes, broderies, tissages) c’est tout de même un héritage immense et non négligeable qu’on y retrouve de nos jours et qui pourrait éventuellement se perdre. Vous connaissez beaucoup de gens qui sauraient monter les fils d’un métier à tisser ?

Ce film nous trace un portrait réaliste, touchant, empreint d’une grande sensibilité et d’une sincérité infinie. On y fait de belles rencontres, des femmes formidables et hors du temps. Au final, il se produit en nous, une dualité un peu contradictoire entre une triste nostalgie et une grande dose de bonheur bercé par un héritage culturel.

Fermières (2013) est disponible en format DVD depuis le 2 septembre.

Marie-France Latreille

mensonges_s1_dvdOn compte en cette 37e semaine de parution en 2014 un total de 106 sorties DVD et Blu-ray. C’est 15 de plus que la semaine dernière.

 

Productions québécoises
Une semaine particulièrement chargé du côté télé. Pas surprenant non plus; le Gala des Prix Gémeaux c’est tenu il y à peine deux jours. Voici les titres paraissant ce mardi.

• Mensonges (Saison 1)
• Trauma (Saison 5)
• Parent, Les (saison 6)
• Chambres en ville (La série complète – 25e anniversaire)

 

Nouveautés DVD et Blu-ray
Parmi les nouveautés paraissant simultanément en DVD et en Blu-ray cette semaine c’est sans l’ombre d’un doute Godzilla (2014) de Gareth Edwards qui sera le titre le plus populaire. En plus des éditions DVD et Blu-ray est également proposée une édition Blu-ray 3D.

Également mis en marché aujourd’hui:

Grand Seduction, The (2013) de Don McKellar
Think Like a Man Too (2014) de Tom Story
Fault in Our Stars, The (2014) de Josh Boone

 

Productions télévisuelles
Quelques titres se démarquent dans ce segment de marché. Voici nos propositions:

Grimm (Season Three) – DVD et Blu-ray
Big Bang Theory (The Complete Seventh Season) – DVD et Blu-ray
Arrow (The Complete Second Season) – DVD et Blu-ray
South Park (The Complete Seventeenth Season) – DVD et
Blu-ray

 

Rééditions Blu-ray
Du côté des rééditions Blu-ray de titres déjà parus en DVD voici quelques éditions que nous avons sélectionnées:

Ghostbusters 1 & 2 (Ghostbusters (1984) / Ghostbusters II (1989)) d’Ivan Reitman
Nutty Professor, The (50th Anniversary) de Jerry Lewis
Bloodsucking Freaks (1976) de Joel M. Reed
Eraserhead (1977) de David Lynch

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

godard_dvdLong métrage d’Éric Morin, La chasse au Godard d’Abbittibbi est un OVNI cinématographique qui débarque dans nos vies comme une bouffée d’air cinématographiquement rafraîchissante. Du cinéma, qui vient nous rappeler subtilement à coups de paysages de dormance et de réflexions spontanées ce que devrait être le cinéma, tant au point de vue stylistique que dans la recherche de sens et dans la construction des idées et du langage. Sublime, intrigant, exalté.

Cette belle bibitte, nous fait voyager entre la nouvelle vague, nostalgie des belles années, et des cinémas d’auteurs d’hier et d’aujourd’hui. Le clivage est dans le ton et la musique. Mais le discours social demeure le même. Comme une démonstration ludique illustrant l’idée que malgré les nouvelles technologies, l’être humain a conservé la même essence, pour le meilleur et pour le pire…

À la fin des années 60, le grand cinéaste Jean-Luc Godard fut de passage au cœur de l’Abitibi. Ce fait « d’Hiver » est pourtant une clé importante de l’histoire de la cinématographie, comme un passage où des échanges inespérés ont pu s’opérer permettant, comme dans une tradition d’oralité de faire voyager des idées nouvelles d’un océan à l’autre. D’une conception de l’exotisme à une autre.

Marie (sublime Sophie Desmarais) rêve de grandes choses, de voyage, de monde, d’univers, et c’est dans sa propre ville que le changement va s’opérer. Par la magie de la vidéo, des rencontres et des idées qui se sont baladées entre l’Europe et le Québec. Années des grandes révolutions étudiantes ainsi que des prises de consciences des travailleurs exploités.

Paysages, paroles, images gravées sur la pellicule, reconstitution d’archives, de publicités comme un clin d’œil à l’intemporelle temporalité. Ce film « traite l’immatériel » pour reprendre les mots utilisés à l’intérieur même du film. Narré à la manière des classiques de L’abbé Maurice Proulx, La chasse au Godard d’Abbittibbi nous entraîne à la fois dans un univers totalement onirique et dessiné. (À la manière d’une bande dessinée). La surréalité de l’assemblage construit comme une suite juxtaposée valse pourtant avec l’hyperréalisme des discours politiques, sociaux, révolutionnaires. La trame sonore éclectique est un récit en elle-même, elle surprend et fait bourlinguer le récit jusqu’à nos jours. Droit au cœur.

« On manque d’âme » comme on manque de liberté, celle de penser, celle de filmer, celle d’être les acteurs de notre propre pays et celle d’intégrer le monde au monde. Au final, on termine le visionnement avec cette certitude que le cinéma contemporain est encore et toujours une diversité de langages qu’on oublie trop souvent d’explorer. La perfection des images prototypes nous a fait perdre l’idée que la beauté du monde se trouve aussi dans ses imperfections. Le cinéma comme la vidéo sont des outils merveilleux. « Le cinéma c’est comme un marteau, un outil que tout le monde devrait utiliser. » Un outil que tout le monde devrait avoir le bonheur d’explorer, parce qu’encore aujourd’hui, il frôle l’existentiel.

À la fois une quête identitaire et cinématographique. Une belle dose de bonheur, de réflexions. Un coup de poing filmique. À voir, à revoir, à « lire » à « relire », à écouter comme à réécouter. Parce qu’au final, les choses n’évoluent pas tant. La chasse au Godard d’Abbittibbi est un langage en soi.

Ce film est disponible en format DVD depuis le 2 septembre 2014.

Marie-France Latreille

attila_dvdOn compte en cette 36e semaine de parution en 2014 un total de 91 sorties DVD et Blu-ray. C’est 7 de moins que la semaine dernière.

 

Productions étrangères
Peu à se mettre sous la dent dans ce créneau. Soulignons toutefois la parution DVD d’Attila Marcel (2013). Cette comédie est une réalisation de Sylvain Chomet. C’est à ce dernier que l’on doit notamment Les triplettes de Belleville.

 

Nouveautés DVD et Blu-ray
Parmi les nouveautés paraissant simultanément en DVD et en Blu-ray cette semaine c’est sans l’ombre d’un doute Captain America: The Winter Soldier (2014) qui sera le titre le plus populaire. Mis en scène par Anthony et Joe Russo c’est la deuxième production la plus rentable de 2014 (tout juste derrière Guardians of the Galaxy). Captain America: The Winter Soldier est offert en format DVD, Blu-ray et Blu-ray 3D.

 

Productions télévisuelles

Quelques titres se démarquent dans ce segment de marché. Voici nos propositions:

Vampire Diaries (The Complete Fifth Season) – DVD et Blu-ray
Supernatural (The Complete Ninth Season) – DVD et Blu-ray
Homeland (Season Three) – DVD et Blu-ray
Marvel’s Agents Of S.H.I.E.L.D. (The Complete First Season) – DVD et Blu-ray

 

Rééditions Blu-ray
Du côté des rééditions Blu-ray de titres déjà parus en DVD voici quelques éditions que nous avons sélectionnées:

Godzilla 2000 (1999) de Takao Okawara
Young Frankenstein (1974) de Mel Brooks
Any Given Sunday (15th Anniversary Edition) d’Oliver Stone
Addams Family, The (1991) de Barry Sonnenfield

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

fornogoodreason_bluOn compte en cette 35e semaine de parution en 2014 un total de 98 sorties DVD et Blu-ray. C’est 15 de plus que la semaine dernière.

 

Productions québécoises
Parmi les productions québécoises paraissant en DVD aujourd’hui deux titres se démarquent. D’abord via Funfilm Distribution parait Chasse au Godard d’Abbittibbi (2013). Ce drame est une réalisation d’Éric Morin.

Chez E One Entertainment est proposé le documentaire Fermières (2013) d’Annie St-Pierre.

Soulignons également la parution, sur le territoire des États-Unis, de Whitewash (2013) d’Emmanuel Hoss-Desmarais. Oscilloscope Laboratories se charge de la distribution de ce titre au pays de l’oncle Sam.

 

Productions étrangères
Peu à se mettre sous la dent dans ce créneau. Le titre le plus intéressant est sans l’ombre d’un doute For No Good Reason (2012). Ce documentaire signé Charlie Paul (Angleterre) porte sur l’artiste Ralph Steadman. Ce titre est offert en format Blu-ray + DVD.

 

Nouveautés DVD et Blu-ray
Parmi les nouveautés paraissant simultanément en DVD et en Blu-ray cette semaine les plus importantes sorties sont:

Draft Day (2014) d’Ivan Reitman
GMO OMG (2013) de Jeremy Seifert

 

Rééditions Blu-ray
Du côté des rééditions Blu-ray de titres déjà parus en DVD voici quelques éditions que nous avons sélectionnées:

Dracula (1979) de John Badham
Firestarter (1984) de Mark L. Lester

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

allthatjazz_crit_bluOn compte en cette 34e semaine de parution en 2014 un total de 93 sorties DVD et Blu-ray. C’est 10 de plus que la semaine dernière.

Productions québécoises
Une seule production québécoise en format DVD aujourd’hui. Il s’agit de La voix de l’ombre (2014) d’Annie Molin Vasseur. TVA Films est l’éditeur de ce titre.

 

Productions étrangères
Via Métropole Films parait en DVD Jeune & jolie (2013) de François Ozon. Ce film fut notamment présenté en compétition officielle à Cannes.

Rares sont les films de la Grèce paraissant en DVD. Soulignons donc la sortie de L (2012), une comédie signée Babis Makridis.

 

Nouveautés DVD et Blu-ray
Parmi les nouveautés paraissant simultanément en DVD et en Blu-ray cette semaine les plus importantes sorties sont:

Belle (2013) d’Amma Asante.
Normal Heart, The (2014) de Ryan Murphy

 

Ces titres non disponibles au Québec…
Pour des questions de droits ou de distributions certaines éditions ne sont pas disponibles sur le territoire québécois. Voici deux titres paraissant cette semaine.

All That Jazz (1979) de Bob Fosse
I’ve Always Loved You (1946) de Frank Borzage
Music from the Big House (2010) de Bruce McDonald
On the Beach (1959) de Stanley Kramer

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

grisgris_dvdOn compte en cette 33e semaine de parution en 2014 un total de 83 sorties DVD et Blu-ray. C’est 14 de moins que la semaine dernière.

 

Productions étrangères
Chez VSC parait Grigris (2013) de Mahamat-Saleh Haroun. Un prix à Cannes pour cette œuvre en plus d’avoir été présenté en compétition officielle.

Sony Pictures Home Entertainment propose pour sa part Only Lovers Left Alive (2013) de Jim Jarmusch. Ce film a également été montré en compétition officielle à Cannes. Tilda Swinton, Tom Hiddleston et Mia Wasikowska tiennent ici les premiers rôles. Offert en DVD et Blu-ray.

 

Nouveautés DVD et Blu-ray
Parmi les nouveautés paraissant simultanément en DVD et en Blu-ray cette semaine les plus importantes sorties sont:

Amazing Spider-Man 2, The (2014) de Marc Webb
Fading Gigolo (2013) de John Turturro
Quiet Ones, The (2014) de John Pogue
Toy Story of Terror (2013) d’Angus Taylor

Également à surveiller du côté télé Boardwalk Empire (Complete Fourth Season).

 

Ces titres non disponibles au Québec…
Pour des questions de droits ou de distributions certaines éditions ne sont pas disponibles sur le territoire québécois. Voici deux titres paraissant cette semaine.

Magnificent Doll (1946) de Frank Borzage (DVD et Blu-ray)
That’s My Man (1947) de Frank Borzage (DVD et Blu-ray)
Tie Me Up! Tie Me Down! (1989) de Pedro Almodovar (Blu-ray)

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

dolby_atmosEn matière de diffusion cinématographique, on assiste depuis des décennies à une course. Celle, technologique, que se livrent les salles de cinéma et les fabricants d’électronique grand public. Après le 4K, dont l’équivalent grand public a pris la forme de téléviseurs et projecteurs Ultra HD disponibles dans tous les bons magasins, c’est au tour du Dolby Atmos de rejoindre le marché grand public sous forme de récepteurs haut de gamme qui seront disponibles à l’automne.

Le Dolby Atmos est une des technologies, avec le DTS MDA, qui permet de dépasser les limites du « surround » traditionnel tel qu’incarné par les systèmes 5.1 et 7.1 qui sont maintenant monnaie courante, en ajoutant des canaux (et les haut-parleurs nécessaires pour les restituer) au plafond et sur le sol, afin de permettre une localisation du son vraiment tridimensionnelle. Comme bien d’autres technologies auparavant, un des objectifs était de proposer quelque chose de nouveau dans des salles de cinéma afin de les différentier de l’expérience disponible chez soi.

Ces technologies, se basant sur un nombre arbitraire de canaux virtuels comportant l’information de position, sont prévues pour redistribuer ces canaux virtuels selon le positionnement des canaux réels disponibles. Ceci permet d’utiliser le même encodage quel que soit le nombre et la position des canaux installés dans une salle de cinéma, moyennant un étalonnage préliminaire. Cet aspect de la technologie la rend intéressante pour les cinémas maison, avec leurs placements de canaux toujours inégaux et souvent pas idéaux. Il était donc naturel que celle-ci trouve son chemin, petit à petit, vers l’électronique grand public, ce qui sera fait cet automne avec la sortie de premiers modèles chez Denon et Onkyo. Les premiers Blu-ray comportant des pistes sonores sont quant à eux prévus pour le début de l’année 2015.

Françcois Schneider

Sources (en anglais) : Dolby, Engadget, Onkyo

locke_bluOn compte en cette 32e semaine de parution en 2014 un total de 97 sorties DVD et Blu-ray. C’est une de plus que la semaine dernière.

 

Productions québécoises
Une seule et unique production québécoise en DVD aujourd’hui. Il s’agit de la cinquième saison de Yamaska. Louise Forest signe ici la réalisation. TVA est l’éditeur de ce titre.

 

Nouveautés DVD et Blu-ray
Parmi les nouveautés paraissant simultanément en DVD et en Blu-ray cette semaine les plus importantes sorties sont:

Locke (2013) de Steven Knight
Muppets Most Wanted (2014) de James Bobin

 

Rééditions Blu-ray
Du côté des rééditions Blu-ray de titres déjà parus en DVD voici quelques éditions que nous avons sélectionnées:

Adventures of Ichabod and Mr. Toad, The (1949) de James Algar et Clyde Geronimi
Bedknobs and Broomsticks (1971) de Robert Stevensen
Love Streams (1984) de John Cassavetes

 

Ces titres non disponibles au Québec…
Pour des questions de droits ou de distributions certaines éditions ne sont pas disponibles sur le territoire québécois. Voici cinq titres paraissant cette semaine.

Nous ne vieillirons pas ensemble (1972) de Maurice Pialat (DVD et Blu-ray)
Children’s Hour, The (1961) de William Wyler (DVD et Blu-ray)
Mr. Majestyk (1974) de Richard Fleischer (DVD et Blu-ray)
Unforgiven, The (1960) De John Huston (DVD et Blu-ray)
Fanie Fourie’s Lobola (2013) de Henk Pretorius (DVD)

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

fullmonty_bluOn compte en cette 31e semaine de parution en 2014 un total de 96 sorties DVD et Blu-ray. C’est 48 de plus que la semaine dernière.
Comme pour mardi dernier l’offre nous parait peu relevée…

 

Nouveautés DVD et Blu-ray
Parmi les nouveautés paraissant simultanément en DVD et en Blu-ray cette semaine les plus importantes sorties sont:

Oculus (2013) de Mike Flanagan
Divergent (2014) de Neil Burger
Need for Speed (2014) de Scott Waugh

 

Productions télévisuelles
Quelques titres à surveiller dans ce segment de marché:

• Un sur 2 (saison 2)
• Californication (The Seventh Season)
• Saint, The (Set 1)
•Community (The Complete Fifth Season)

 

Rééditions Blu-ray
Du côté des rééditions Blu-ray de titres déjà parus en DVD voici quelques éditions que nous avons sélectionnées:

Bloody Moon (1981) de Jesus Franco
Full Monty, The (1997) de Peter Cattaneo

 

Ces titres non disponibles au Québec…
Pour des questions de droits ou de distributions certaines éditions ne sont pas disponibles sur le territoire québécois. Voici un titre paraissant cette semaine.

Bankers of God, The: The Calvi Affair (2002) de Giuseppe Ferrara

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

noah_bluOn compte en cette 30e semaine de parution en 2014 un faible total de 46 sorties DVD et Blu-ray. C’est 27 de moins que la semaine dernière.

On vous le dit tout de suite ce mardi ne passera pas à l’histoire en terme de parutions. En conséquence, nous changeons un peu la formule de cette chronique.

 

Noah (2014)
Signé Darren Aronofsky (Pi, Requiem for a Dream, The Wrestler) ce film a reçu un accueil plutôt mitigé de la critique, faute d’un scénario quelque peu faible. Néanmoins, c’est ce titre qui devrait dominer les palmarès la semaine prochaine. La Paramount propose tant des éditions DVD que Blu-ray de ce film.

 

Under the Skin (2013)
Ce troisième long métrage de Jonathan Glazer a notamment été présenté en compétition officielle à la Mostra de Venise. Mongrel Media, le distributeur de ce titre, a choisi d’offrir tant des éditions DVD que Blu-ray. En guise de supplément; un segment portant sur la réalisation du film.

 

Rééditions Blu-ray
Du côté des rééditions Blu-ray de titres déjà parus en DVD voici quelques éditions que nous avons sélectionnées:

Big Chill, The (1983) de Lawrence Kasdan
Cannibal Holocaust (1980) de Ruggero Deodato
Twin Peaks: The Entire Mystery de David Lynch

 

Ces titres non disponibles au Québec…
Pour des questions de droits ou de distributions certaines éditions ne sont pas disponibles sur le territoire québécois. Voici quelques titres paraissant cette semaine.

Marty (1955) de Delbert Mann (DVD et Blu-ray)
Duel at Diablo (1966) de Ralph Nelson (DVD et Blu-ray)
Paris Blues (1961) de Martin Ritt (DVD et Blu-ray)

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

tryptique_dvdDans Triptyque, Robert Lepage et Pedro Pires nous font voyager entre spiritualité et souvenirs. On y retrouve diverses nostalgies et tout autant de peurs, celle de la jeunesse perdue, l’appréhension de l’âge qui s’accroît, en fait, la peur d’être confronté à nos propres névroses. Peur de la vie et peur des démons qui nous suivent tout au long de notre existence. Lepage le cinéaste, nous a déjà habitué, dans chacun de ses films, à un univers qui frôle celui du sacré (Le confessionnal, Le polygraphe, La face cachée de la lune). Le tout forme une unicité de sens et de textures poétiques musicales et supra sensibles.

Ce nouveau film n’y fait pas exception. Triptyque nous présente trois personnages en quête d’eux-mêmes. Des êtres humains différents et semblables à la fois qui, chacun à leur manière, cherchent un sens à leur vie. Ce perpétuel questionnement qui donne le vertige lors qu’on tente de l’explorer plus en profondeur. De Québec à Montréal en passant par Londres, le tandem de réalisateur tend un fil de fer visuel et émotif entre une libraire amoureuse de la poésie et schizophrène, un neurochirurgien d’origine allemande qui camoufle les tremblements de sa main dans l’alcool et une chanteuse de jazz à fleur de peau.

Tout au long du film, on retrouve cette recherche stylistique, et pluridisciplinaire propre à la grande œuvre de Lepage ainsi que ce mariage habile entre le récit et l’intertextualité. Puis il y a les mots, ceux que Michelle aimerait écrire, ceux que Marie perd momentanément, et ceux que Thomas aimerait avoir le courage de prononcer. Des maux humains qui se juxtaposent en un seul récit dans lequel on voyage, bercé par la minutie de la recherche et de la contemplation. L’histoire s’emboîte comme les hémisphères du cerveau formant un tout cohérent et disjoncté à la fois. Le souffle du créateur, comme la main de Dieu, omniprésente et absente à la fois. Belle et audacieuse transe créative et personnelle qui nous donne un accès quasi encéphalique au processus créatif des réalisateurs.

Ce qui est merveilleux dans cet univers est qu’il se dépeint sans prétention aucune. Si ce n’est celle de tenter de nous livrer quelque chose de sincère. Il y a quelque chose de mystérieux dans les imperfections, une humanité qui détourne de ce qui pourrait être une source de malaise. Des silences, des marteaux piqueurs, des failles… Mais toujours cette volonté d’être ancré dans le réel, comme une promesse de vérité. La grande force de Triptyque se retrouve sans contredit au cœur de cette recherche de l’authenticité. C’est principalement la raison pour laquelle chaque œuvre de Lepage nous rend toujours plus grands. Au final Triptyque se situe entre un carnet de pages blanches rempli de promesses et le son précieux qu’est celle de la voix de notre père qu’on craint toujours un peu d’oublier un jour.

Marie-France Latreille

sabata_bluOn compte en cette 29e semaine de parution en 2014 un total de 73 sorties DVD et Blu-ray. C’est tout juste une de moins que la semaine dernière.

 

Productions québécoise
Une seule production québécoise en format DVD cette semaine. Il d’agit de Triptyque (2013), un drame co réalisé par Robert Lepage et Pedro Pires. En guise de supplément ce titre offre un segment portant sur la réalisation du film et des entrevues avec les réalisateurs et la productrice.

 

Nouveautés DVD et Blu-ray
Parmi les nouveautés paraissant simultanément en DVD et en Blu-ray cette semaine les plus importantes sorties sont:

Transcendence (2014) de Wally Pfister
Zero Theorem, The (2013) de Terry Gilliam

 

Rééditions Blu-ray
Du côté des rééditions Blu-ray de titres déjà parus en DVD voici quelques éditions que nous avons sélectionnées:

Forever Female (1953) d’Irving Rapper
Other Love, The (1947) d’André de Toth

 

Ces titres non disponibles au Québec…
Pour des questions de droits ou de distributions certaines éditions ne sont pas disponibles sur le territoire québécois. Voici quelques titres paraissant cette semaine.

Insomnia (1997) d’Erik Skjoldbjærg (DVD et Blu-ray)
Private Life of Sherlock Holmes, The (1970) de Billy Wilder (DVD et Blu-ray)
Sabata (1969) de Gianfranco Parolini (DVD et Blu-ray)
Scalphunters, The (1968) de Sydney Pollack (DVD et Blu-ray)
Witness for the Prosecution (1957) de Billy Wilder (DVD et Blu-ray)

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

pickpocket_bluOn compte en cette 28e semaine de parution en 2014 un total de 74 sorties DVD et Blu-ray. C’est 9 de moins que la semaine dernière.

 

Productions étrangères
Deux productions à surveiller dans ce segment de marché.

Chez Métropole Films est proposé en format DVD 9 mois ferme (2013). Deux Césars pour cette comédie réalisée par Albert Dupontel.

Pour sa part Mongrel Media offre aujourd’hui, en DVD, Bethlehem (2013) de Yuval Adler. Film primé au Festival de Venise.

 

Nouveautés DVD et Blu-ray
Parmi les nouveautés paraissant simultanément en DVD et en Blu-ray cette semaine les plus importantes sorties sont:

Rio 2 (2014) de Carlos Saldanha
Face of Love, The (2013) d’Arie Posin
Sx_Tape (2013) de Bernard Rose

 

Rééditions Blu-ray
Du côté des rééditions Blu-ray de titres déjà parus en DVD voici quelques éditions que nous avons sélectionnées:

Pickpocket (1959) de Robert Bresson
Arch of Triumph (1948) de Lewis Milestone

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

beauxmalaises_dvdOn compte en cette 27e semaine de parution en 2014 un total de 83 sorties DVD et Blu-ray. C’est 29 de plus que la semaine dernière.

 

Productions québécoises
Deux productions québécoises en format DVD et Blu-ray cette semaine.

D’abord via TVA Films parait en DVD Les beaux malaises. Francis Leclerc signe la réalisation de cette série.

Toujours chez le même éditeur, mais dans un tout autre genre, est offert en DVD Bébé Cardio.

 

Productions étrangères
Trois productions à surveiller dans ce segment de marché.

Chez Mongrel Media est proposé en format DVD et Blu-ray Nymphomaniac: Vol. I (2013) / Nymphomaniac: Vol. II (2013) de Lars von Trier. Notre critique de ce titre est disponible ici.

En format DVD uniquement E one Entertainment lance aujourd’hui Belle et Sébastien (2013), un film d’aventure réalisé par Nicolas Vanier.

Enfin via Sony Pictures Home Entertainment parait en édition combo Blu-ray + DVD The Lunchbox (2013), un drame mis en scène par Ritesh Batra (Inde).

 

Nouveautés DVD et Blu-ray
Parmi les nouveautés paraissant simultanément en DVD et en Blu-ray cette semaine les plus importantes sorties sont:

Bad Words (2013) de Jason Bateman
Jodorowsky’s Dune (2013) de Franck Pavich
Kid Cannabis (2014) de John Stockwell

Et du côté télévision, soulignons les sorties DVD et Blu-ray d’Helix (The Complete First Season).

 

Rééditions Blu-ray
Du côté des rééditions Blu-ray de titres déjà parus en DVD voici quelques éditions que nous avons sélectionnées:

Caught (1949) de Max Ophüls
Lost Moment, The (1947) de Martin Gabel
Point Blank (1967) de John Boorman
Red River (1948) d’Howard Hawks
Time Machine, The (1960) de George Pal

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

autrevie_dvdFidèle à ses habitudes, Emmanuel Mouret nous revient ici avec un nouvel opus tout de désir vêtu. Une parenthèse interdite où la convoitise flirte avec la manipulation des sentiments. Le désir infidèle.

À la suite d’un malaise sur scène, Aurore, une grande pianiste classique promue à une carrière extraordinaire, décide de prendre ses distances avec la musique. Elle trouvera refuge dans la maison de son père décédé peu de temps auparavant. De féeriques paysages du sud de la France contribueront à semer des éclats de magie tout au long de ce long métrage. Aurore qui, jusqu’à présent, n’avait vécu que pour la musique, y sacrifiant tout le reste, rencontre Jean, un électricien venu installer un système d’alarme dans sa maison. Le coup de foudre, ou coup de désir, sera fulgurant. Foudroyant certes, mais surtout illicite, car Jean partage sa vie depuis toujours avec Dolorès, sa compagne et complice à qui il voue des sentiments sincères faute de n’avoir jamais éprouvé un véritable amour à son égard. Dans l’absolu, c’est contre des parcelles d’infini que les nouveaux amants devront se battre, en dansant sur les ailes du désir, quitte à s’y brûler. Entre celle avec qui on partage sa vie et à qui on ne souhaite aucun mal et celle que l’on aime, le choix peut s’avérer plus difficile qu’on le croit. Les subtilités de ces nuances sont au cœur même du film et lui confèrent une touche empreinte de mystère et de questionnements.

Mouret sait assurément créer des univers feutrés, des petites bulles hors du monde où les personnages semblent défier la tendance taboue des sentiments pour se les approprier et se donner le droit de les vivre (oui, les personnages de Mouret succombent). Ils vont se donner le droit d’aimer, mais surtout s’accorder le droit de prendre des risques. Si le désir est un sentiment exponentiel que l’humain a tendance à réfuter (parce que tellement plus simple), les personnages de Mouret, quant à eux, exultent. On assiste ici à une ode au charme euphorique de l’envie et de la convoitise, mais également à la démonstration que de se lancer dans « une autre vie » peut parfois tuer le fantasme à tout jamais… Sauf que de quitter sa cage n’est jamais un choix évident non plus.

Il y a une certaine forme d’abandon au destin dans la cinématographie d’Emmanuel Mouret qui n’est pas sans rappeler celle de Rohmer, où les personnages quelque peu résignés, se laissent envahir par le désir et deviennent étrangement des marionnettes bercées par le destin. Sauf qu’ici, le destin fait place à la manipulation subtile de Dolorès, la conjointe de Jean. Sa grande compréhension des êtres humains ainsi que sa force tranquille en font une rivale de taille qui saura tirer les ficelles de cette histoire d’amour, à la manière d’un champion d’échec qui sait voir venir les coups plusieurs tours à l’avance. Elle fera la preuve que le meilleur moyen d’éloigner celui qu’elle aime de sa nouvelle flamme sera justement de faire en sorte qu’ils se rapprochent encore plus. Jamais soumise, elle misera le tout pour le tout quitte à faire abstraction d’elle-même le temps de jouer toutes ses cartes. Mais même lorsqu’on croit parfois dominer le jeu, on est forcé de réaliser qu’on ne contrôle jamais complètement tous les éléments, car tout aussi cruel que l’on puisse l’être, la vie se charge de nous rappeler qu’elle peut l’être encore plus. L’art des silences et des non-dits est savamment maîtrisé et il en résulte une douceur filmique qui vient alléger cette éternelle douleur qu’est celle d’aimer ou de ne pas l’être.

Une autre vie est un entremêlement de sentiments complexes et de temporalités diverses, habilement orchestré, tout en douceur et en humanité, une fresque où les désirs se figent dans le plâtre humide, se fixant à jamais sur le mur des histoires d’amour du septième art.

Une autre vie est disponible en DVD au Québec depuis le 10 juin.

Marie-France Latreille

LikeFatherLikeSon_DVD_FlatOn compte en cette 26e semaine de parution en 2014 un faible total de 54 sorties DVD et Blu-ray. C’est 19 de moins que la semaine dernière.

Vraiment peu de choses à se mettre sous la dent bien que deux titres se distinguent.

D’abord chez E One Entertainment parait Les garçons et Guillaume, à table! (2013) de Guillaume Gallienne. Cette comédie a notamment été prime deux fois à Cannes en plus de remporter cinq César. Vous pouvez lire notre critique du film ici.

Chez Mongrel Media arrive en format DVD Like Father, Like Son (2013) du cinéaste japonais Hirokazu Koreeda. Prix du jury à Cannes pour cette oeuvre. Ce DVD offrira un doublage en français.

 

Rééditions Blu-ray
Du côté des rééditions Blu-ray de titres déjà parus en DVD voici quelques éditions que nous avons sélectionnées:

So This Is New York (1948) de Richard Fleischer
Operation Petticoat (1959) de Blake Edwards
Good Sam (1948) de Leo McCarey
Cry-Baby (1990) de John Waters

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 


Archives



Mots-clés



Nos liens...



Commentaires récents



Articles récents



Auteurs



RSS Le blogue DVD – DVDenfrancais.com


Au sujet de DVDenfrancais.com

Ou nous lire