Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

192_s3_dvdOn compte en cette 18e semaine de parution en 2015 un total de 126 sorties DVD et Blu-ray. C’est 46 de plus que la semaine dernière.

 

Productions québécoises
Quatre productions québécoises en format DVD et Blu-ray cette semaine.

C’est aujourd’hui que parait en format DVD et Blu-ray la troisième et dernière saison de la série 19-2. Rappelons qu’Il s’agit de la s’agit de la seule et unique série télévisée québécoise à être proposée en format Blu-ray. Radio-Canada est l’éditeur de ce titre.

Toujours chez Radio-Canada une autre production d’importance; Unité 9 (saison 3). Bien que filmé en haute définition seule une édition DVD est proposée.

Également mis en marché ce mardi:

De prisons en prisons (2014) de Steve Patry
Guillaume Wagner – Cinglant

 

Nouveautés DVD et Blu-ray
Parmi les nouveautés paraissant simultanément en DVD et en Blu-ray cette semaine les plus importantes sorties sont:

Mr. Turner (2014) de Mike Leigh
Selma (2014) d’Ava DuVernay

 

Productions télévisuelles
Quelques titres se démarquent dans ce segment de marché. Voici nos propositions:

White Collar (Season Six) (DVD)
Broadchurch (Season 2) (DVD)
Masters of Sex (The Complete Second Season) (DVD et Blu-ray)
Mr. Selfridge (Season 3) (DVD et Blu-ray)

 

Rééditions Blu-ray
Du côté des rééditions Blu-ray de titres déjà parus en DVD voici quelques éditions que nous avons sélectionnées:

Adventures of Ford Fairlane, The (1990) de Renny Harlin
Barquero (1970) de Gordon Douglas
Convoy (1978) de Sam Peckinpah

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

inherentvice_bluOn compte en cette 17e semaine de parution en 2015 un total de 74 sorties DVD et Blu-ray. C’est 12 de moins que la semaine dernière.

 

Productions québécoises
Une seule production québécoise en format DVD en ce mardi 28 avril; il s’agit de Les parent (saison 7). Martin Talbot et Pierre Théorêt signe ici la réalisation.

 

Productions étrangères
C’est aujourd’hui que parait en format DVD et Blu-ray la comédie Paddington (2014) de Paul King. Quatre segments ainsi qu’un vidéoclip font partie des suppléments.

 

Nouveautés DVD et Blu-ray
Parmi les nouveautés paraissant simultanément en DVD et en Blu-ray cette semaine les plus importantes sorties sont:

Inherent Vice (2014) de Paul Thomas Anderson
Boy Next Door, The (2015) de Rob Cohen
Gambler, The (2014) de Rupert Wyatt
Wedding Ringer, The (2015) de Jeremy Garelick

 

Rééditions Blu-ray
Du côté des rééditions Blu-ray de titres déjà parus en DVD voici quelques éditions que nous avons sélectionnées:

Companeros (1970) de Sergio Corbucci
Beyond, The (1981) de Lucio Fulci
Wicked Lady, The (1983) de Micheal Winner

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

C’est à la mi-avril 1997 qu’a été lancé DVDenfrancais.com, lors de l’avènement du format DVD en Amérique du Nord. 18 ans plus tard, nous sommes toujours au poste! Ce fut le tout premier site à se consacrer au format DVD dans la langue de Molière.

Nous sommes particulièrement fiers du travail accompli au cours de ces 18 dernières années. Dans un contexte où Internet se rapproche parfois du Far West nous avons fait le choix de respecter de strictes règles journalistiques. Cette rigueur a été reconnue par nos pairs de la presse écrite et parlée (La Presse, Radio-Canada, Les Cahiers du cinéma) ce qui est fort gratifiant considérant qu’il s’agit d’un projet bénévole.

Des remerciements pour vous tous qui nous visitez chaque jour; des lecteurs de la première heure à ceux qui découvrent ce site.

Des mercis aux gens de l’industrie; éditeurs, distributeurs et agences de relations publiques avec qui nous sommes en constant contact.

Et bien sûr un énorme merci à tous ceux qui ont collaboré ou collaborent à ce site. Sans ces contributions DVDenfrancais.com n’existerait tout simplement pas.

Quant à l’avenir de DVDenfrancais.com c’est une année à la fois. Comme mentionné plus haut le site est entièrement réalisé bénévolement et dans nos temps libres. Le maintien des listes, l’écriture des textes et la gestion demandent plusieurs heures par semaine.

Tout aussi longtemps que le plaisir de produire DVDenfrancais.com sera au rendez-vous, l’aventure se poursuivra!

Mathieu Daoust

agirlswalk_bluOn compte en cette 16e semaine de parution en 2015 un total de 87 sorties DVD et Blu-ray. C’est 21 de plus que la semaine dernière.

 

Productions québécoises
Deux productions québécoises en format DVD et Blu-ray cette semaine.

C’est aujourd’hui que parait en édition Blu-ray + DVD Cirque du Soleil – Le grand concert. Enregistré à l’église Saint-Jean-Baptiste au cours du mois de décembre 2014 la réalisation est assurée par Mario Rouleau et Luc Châtelain. Radio-Canada est l’éditeur de ce titre.

Dans un tout autre genre est mis en marché en par Jacques K Primeau Les Denis Drolet – Comme du monde (2014). Il s’agit bien sûr de la captation de tout dernier spectacle de ce duo d’humoriste.

 

Productions étrangères
Un titre à souligner dans ce segment de marché; Deux jours, une nuit (2014), un drame réalisé par les frères Dardenne. Plus d’une trentaine de prix pour cette oeuvre. Métropole Films est l’éditeur de ce titre.

 

Nouveautés DVD et Blu-ray
Parmi les nouveautés paraissant simultanément en DVD et en Blu-ray cette semaine les plus importantes sorties sont:

Maps to the Stars (2014) de David Cronenberg
Girl Walks Home Alone at Night, A (2014) d’Ana Lily Amirpour

 

Rééditions Blu-ray
Du côté des rééditions Blu-ray de titres déjà parus en DVD voici quelques éditions que nous avons sélectionnées:

Escape From New York (1981) de John Carpenter
River, The (1951) de Jean Renoir
Buona Sera, Mrs. Campbell (1968) de Melvin Frank
Late for Dinner (1991) de W.D. Richter

Tales Of Terror (1962) de Roger Corman

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

goodbyetolanguage_bluOn compte en cette 15e semaine de parution en 2015 un total de 67 sorties DVD et Blu-ray. C’est 44 de moins que la semaine dernière.

 

Productions étrangères
C’est aujourd’hui que parait Adieu au langage (2014) de Jean-Luc Godard. Corécipiendaire du Prix du jury à Cannes ce titre est proposé en deux éditions; DVD et Blu-ray 3D/Blu-ray. En guise de suppléments entrevue, bande-annonce et livret.

 

Nouveautés DVD et Blu-ray
Parmi les nouveautés paraissant simultanément en DVD et en Blu-ray cette semaine les plus importantes sorties sont:

Babadook, The (2014) de Jennifer Kent
Big Eyes (2014) de Tim Burton
Escobar (2014) d’Andrea Di Stefano
I Am Steve McQueen (2014) de Jeff Renfroe
Woman in Black 2: Angel of Death, The (2014) de Tom Harper

 

Rééditions Blu-ray
Du côté des rééditions Blu-ray de titres déjà parus en DVD voici quelques éditions que nous avons sélectionnées:

Class Of 1984 (Collector’s Edition) de Mark L. Lester
Sullivan’s Travels (1941) de Preston Sturges

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

manhattan_season1_bluOn compte en cette 14e semaine de parution en 2015 un total de 107 sorties DVD et Blu-ray. C’est 64 de plus que la semaine dernière.

 

Productions québécoises
Deux productions québécoises cette semaine.

Chez Les Films Séville est proposé en format DVD et Blu-ray Les maitres du suspense (2014). Cette comédie signée Stéphane Lapointe a pour principaux interprètes Michel Côté, Ras Kent et Robin Aubert.

Dans un tout autre genre parait Josée Lavigueur: Maternité Santé ! – Mise en forme pré/postnatale.

 

Productions étrangères
C’est aujourd’hui que nous arrive en format DVD et Blu-ray Winter Sleep (2014), tout dernier récipiendaire de la Palme d’or à Cannes. Mongrel Media est l’éditeur de ce titre.

 

Nouveautés DVD et Blu-ray
Parmi les nouveautés paraissant simultanément en DVD et en Blu-ray cette semaine les plus importantes sorties sont:

Son of a Gun (2014) de Julius Avery
20,000 Days on Earth d’Iain Forsyth et Jane Pollard
Most Violent Year, A de J.C. Chandor

 

Productions télévisuelles
Quelques titres se démarquent dans ce segment de marché. Voici nos propositions:

Weeds (The Complete Collection)
Manhattan (Season 1)

 

Rééditions Blu-ray
Du côté des rééditions Blu-ray de titres déjà parus en DVD voici quelques éditions que nous avons sélectionnées:

For the Boys (1991) de Mark Rydell
Journey to the Far Side of the Sun (1969) de Robert Parrish
Invaders from Mars (1986) de Tobe Hooper
Lady from Shanghai, The (1947) d’Orson Welles
Silent Running (1972) de Douglas Trumbull

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

dvd_logo_qc_blogUn recul des sorties DVD et Blu-ray de productions québécoises a l’issu de ce premier trimestre de l’année 2015. En effet seulement 21 titres auront paru au cours de cette période dont deux Blu-ray (Mommy et Tu dors Nicole).

À titre comparatif 28 titres avaient été mis en marché en 2014, 27 en 2013 et 42 en 2012.

La baisse du nombre de sorties n’est pas unique au Québec. On constate un déclin équivalent au niveau nord-américain.

gemma_dvd« Au fin fond de son âme cependant, elle attendait un événement. Comme les matelots en détresse, elle promenait sur la solitude de sa vie des yeux désespérés, cherchant au loin quelques voiles blanches dans les brumes de l’horizon »

Martin (Fabrice Luchini), un homme de lettres, de littérature et de farine, cultive des désirs secrets de création, de chair et de mots. Revenu dans son village normand natal afin de reprendre la boulangerie familiale après un périple parisien dans le milieu universitaire, il vit des heures tranquilles auprès de sa femme et de son fils adolescent. Le jour où un jeune couple d’Anglais tout juste débarqué de Londres s’installe dans une maison voisine, le cours de l’histoire se verra plongé au cœur même de l’abîme littéraire. Saisi par le fait que les nouveaux venus portent le nom de Bovery, Martin, grand amoureux de Flaubert devant l’infini, se verra projeté dans les limbes, quelque part entre l’histoire et une réalité qu’il ne pourra saisir. C’est une véritable passion qui s’emparera de lui, allant jusqu’à lui faire poser des gestes qui auront comme seul but de fusionner le réel et l’histoire de Madame Bovary à celle de la jeune madame Bovery. Quand le désir tourne à l’obsession. « Le désir porte en lui la mort ». Les cartes sont lancées pour mettre en scène une tragique comédie dans ce qu’elle comporte de plus classique.

Avant tout, ce qui est beau dans ce long métrage, c’est l’amour que porte la réalisatrice à ses personnages, un amour sincère, voire charnel qui donne le ton en imposant un visuel quasi érotique à l’ensemble de l’œuvre. La sensibilité de la réalisation est précise bien que parfois, le récit se perd dans une forme de « contemplement » qui ne sert pas toujours à faire évoluer l’histoire. Ceci n’est pas sans rappeler cette manière particulière, un peu lubrique, de filmer les personnages qu’avait Manoel de Oliveira dans des films comme Val Abraham. Un rapport créateur/créature qui s’empare du réalisateur tel qu’énoncé dans les théories d’Alain Bergala. Nonobstant un rapport direct à l’œuvre de Flaubert qui se crée une trame d’une cohérence inégale, l’amour des mots et des grandes œuvres classiques se fraye un chemin assez intéressant qui peut susciter de très belles réflexions chez le spectateur.

Dans l’ensemble, on se retrouve devant une forme de cinéma français plutôt classique, qui ne réinvente rien, nous laissant un peu sur notre faim par moment. Luchini (on aime ou on aime pas) est fidèle à lui-même et nous offre du Luchini dans ce qui existe de plus « Luchinien ». Tout se joue dans le regard qu’il porte à cette jeune femme qui l’a totalement envoûté. Cet envoûtement insaisissable, on le ressent très bien, et c’est ce qui reste à la fin de tout, des jeux de regards et de désirs exprimant une situation qui n’est jamais vraiment claire et à laquelle un humour bien dosé confère une belle harmonie. Lorsque la femme de Martin lui fait remarquer que cette jeune femme (Gemma) est tout ce qui existe de plus banale, il lui répond qu’il considère qu’une femme banale qui ne supporte pas la banalité de sa vie n’est en rien banale. La réplique est très intéressante car dans la forme, c’est ce qui construit le film, une succession d’actes très simples qui se transforment sous la lentille de l’extraordinaire. Un peu comme l’histoire d’un homme d’âge mûr qui tombe sous le charme d’une « jeune » femme et qui tente de chasser la banalité de la situation en le transformant en une quête permutée de littérature transfuge. C’est là que l’assemblage devient intéressant. Gemma Bovery demeure toutefois un film bien senti, fragile et poétique à souhait, un petit élan de passion et de bonheur, qui donne des envies de pétrir longuement et lentement la mie fragile de nos désirs incontrôlables et souvent confus. Comme une odeur obsédante ou languissante de pain chaud qui s’ambre doucement sur la pierre ardente.

Gemma Bovery d’Anne Fontaine est disponible en DVD depuis le 31 mars.

Marie-France Latreille

interstellar_bluOn compte en cette 13e semaine de parution en 2015 un total de 43 sorties DVD et Blu-ray. C’est 21 de moins que la semaine dernière.

 

Productions québécoises
Deux productions télévisuelles en format DVD cette semaine. Il s’agit de Nouvelle adresse (Saison 1) ainsi que Toute la vérité (Saison 5).

 

Productions étrangères
Soulignons la sortie chez Métropole Films de Gemma Bovery (2014). Réalisé par Anne Fontaine ce film a pour principaux interprètes Fabrice Luchini, Gemma Arterton et Jason Flemyng.

 

Nouveautés DVD et Blu-ray
Parmi les nouveautés paraissant simultanément en DVD et en Blu-ray cette semaine les plus importantes sorties sont:

Imitation Game, The (2014) de Morten Tydlum
Interstellar (2014) de Christopher Nolan
Wild (2014) de Jean-Marc Vallée

 

Rééditions Blu-ray
Du côté des rééditions Blu-ray de titres déjà parus en DVD voici quelques éditions que nous avons sélectionnées:

Cover Up (1949) d’Alfred E. Green
Cries & Whispers (1972) d’Ingmar Bergman (non disponible au Québec)
Hoop Dreams (1994) de Steve James

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

On compte en cette 12e semaine de parution en 2015 un total de 64 sorties DVD et Blu-ray. C’est 3 de moins que la semaine dernière. Outre quelques titres majeurs, la sélection est plutôt moyenne.

 

Nouveautés DVD et Blu-ray
The Hobbit: The Battle of the Five Armies (2014) est sans l’ombre d’un doute la plus importante parution en ce mardi. Le film est proposé en trois formats: DVD, Blu-ray et Blu-ray 3D. Une version longue devrait paraitre d’ici quelques mois.

Autre titre qui devrait se tisser en tête des palmarès Into the Woods (2014) de Rob Marshall. Décliné en édition DVD et Blu-ray on trouve en guise de suppléments une piste de commentaires audio ainsi que quelques segments.

Soulignons également la parution d’Unbroken (2014) d’Angelina Jolie.

 

Rééditions Blu-ray
Du côté des rééditions Blu-ray de titres déjà parus en DVD voici quelques éditions que nous avons sélectionnées:

Two Films by Errol Morris (Gates of Heaven (1978) / Vernon, Florida (1984)) d’Errol Morris
At War with the Army (1950) d’Hal Walker
Thin Blue Line, The (1988) d’Errol Morris
Hester Street (1975) de Joan Micklin Silver

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

softskin_bluOn compte en cette 11e semaine de parution en 2015 un total de 68 sorties DVD et Blu-ray. C’est 8 de moins que la semaine dernière.

 

Productions québécoises
Deux productions québécoises en format DVD et Blu-ray cette semaine.

Mommy (2014) est sans l’ombre d’un doute LA sortie à surveiller en ce mardi. Primé à Cannes, César du meilleur film étranger et tout récent récipiendaire de neuf Jutra cette oeuvre de Xavier Dolan a connu une carrière exceptionnelle. Tant des éditions DVD et Blu-ray sont mis en marché par Les Films Séville. En guise de supplément on retrouve une piste de commentaires audio, des séquences rejetées au montage et deux segments.

Également mis en marché ce mardi:

Mémoires vives (Saison 2)

 

Nouveautés DVD et Blu-ray
Parmi les nouveautés paraissant simultanément en DVD et en Blu-ray cette semaine les plus importantes sorties sont:

Annie (2014) de Will Gluck
Exodus: Gods and Kings (2014) de Ridley Scott

 

Rééditions Blu-ray
Du côté des rééditions Blu-ray de titres déjà parus en DVD voici quelques éditions que nous avons sélectionnées:

Aguirre, the Wrath of God (1972) de Werner Herzog
Firepower (1979) de Micheal Winner
Nekromantik 2 (1991) de Jörg Buttgereit
Ride the Pink Horse (1947) de Robert Montgomery

Soft Skin, The (1964) de François Truffaut

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

diplomatie_dvdOn compte en cette 10e semaine de parution en 2015 un total de 76 sorties DVD et Blu-ray. C’est 29 de moins que la semaine dernière. Une semaine plutôt faible en terme de qualité des productions.

 

Productions québécoises
Deux productions québécoises en format DVD cette semaine.

D’abord chez FunFilm Distribution est proposé Arwad (2013). Dominique Chila et Samer Najari signent la réalisation de ce drame.

Chez Les Films Séville est proposé Love Projet (2014) de Carole Laure.

 

Productions étrangères
Un seul titre se démarque dans ce segment de marché. Il s’agit de Diplomatie (2014) de Volker Schlöndorff. Métropole Films est ici l’éditeur.

 

Nouveautés DVD et Blu-ray
Parmi les nouveautés paraissant simultanément en DVD et en Blu-ray cette semaine les plus importantes sorties sont:

Night at the Museum: Secret of the Tomb (2014) de Shawn Levy
Red Sky (2014) de Mario Van Peebles
Young Ones (2014) de Jake Paltrow

 

Rééditions Blu-ray
Du côté des rééditions Blu-ray de titres déjà parus en DVD voici quelques éditions que nous avons sélectionnées:

Breakfast Club, The (30th Anniversary Edition) de John Hughes
Sound of Music, The (50th Anniversary – 5 Disc Edition) de Robert Wise

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

foxcatcher_bluOn compte en cette 9e semaine de parution en 2015 un total de 105 sorties DVD et Blu-ray. C’est 28 de plus que la semaine dernière.

 

Productions étrangères
Chez K-Films Amérique parait aujourd’hui en DVD « Les combattants (2014) » de Thomas Cailley. Trois Césars ainsi que quatre prix à Cannes pour ce film.

Également mis en marché aujourd’hui en format DVD et Blu-ray « Grace of Monaco (2014) » d’Olivier Dahan.

 

Nouveautés DVD et Blu-ray
Parmi les nouveautés paraissant simultanément en DVD et en Blu-ray cette semaine les plus importantes sorties sont:

Foxcatcher (2014) de Bennett Miller
Captive, The (2014) d’Atom Egoyan

 

Rééditions Blu-ray
Du côté des rééditions Blu-ray de titres déjà parus en DVD voici quelques éditions que nous avons sélectionnées:

On Any Sunday (1971) de Bruce Brown
Black Sunday (1960) de Mario Bava
52 Pick-Up (1986) de
Ten Seconds to Hell (1959) de Robert Aldrich

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

whiplash_On compte en cette 8e semaine de parution en 2015 un total de 77 sorties DVD et Blu-ray. C’est 8 de moins que la semaine dernière.

 

Productions québécoises
Une seule production québécoise en format DVD cette semaine. Il s’agit de « Henri Henri (2014) » de Martin Talbot.

 

Nouveautés DVD et Blu-ray
Parmi les nouveautés paraissant simultanément en DVD et en Blu-ray cette semaine les plus importantes sorties sont:

Whiplash de Damien Chazelle
Big Hero 6 (2014) de Don Hall et Chris Williams

 

Productions télévisuelles
Quelques titres se démarquent dans ce segment de marché. Voici nos propositions:

Sons of Anarchy – Season Seven (DVD et Blu-ray)
Sons of Anarchy – The Complete Series (DVD et Blu-ray)

 

Rééditions Blu-ray
Du côté des rééditions Blu-ray de titres déjà parus en DVD voici quelques éditions que nous avons sélectionnées:

Astronaut’s Wife, The (1999) de Rand Ravich
Cult Of The Damned (1969) de Robert Thorn
Fellini – Satyricon (1969) de Federico Fellini
God Told Me To (1976) de Larry Cohen
Majestic, The (2001) de Frank Darabont

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

henrihenri_dvdComme ce film (où cette fable) de Martin Talbot, sorti en novembre dernier, est un objet atypique et poétique détonnant au cœur du paysage cinématographique québécois, il me semblait aller de soi qu’il fallait également se soustraire aux codes du discours critique habituel pour simplement créer une liste intuitive et positive de ce que le visionnement du film peut apporter à une froide soirée d’hiver. La poésie et le jeu contre la raison. Parce que parfois, on a simplement envie de se laisser bercer sans chercher à tout comprendre. Après tout, même si nous argumentions pendant des heures, on aime ou n’aime pas.

25 raisons positives de voir Henri Henri :

1) Pour l’amour des cornichons
2) Pour la lumière qui brille dans les yeux de Victor Trelles Turgeon
3) Parce que ce n’est PAS le fabuleux destin d’Amélie Poulain
4) Pour les couleurs sursaturées qui rappellent un coucher de soleil un soir de juillet
5) Pour apprendre à suivre les cygnes
6) Pour se permettre de prendre le temps de rêvasser
7) Pour mettre de la chaleur dans notre interminable mois de février
8) Parce que le cinéma manque rudement de légèreté en ce moment
9) Pour apprendre à regarder les choses autrement
10) Pour appréhender la vie sous un angle différent
11) Parce qu’on aime que certains êtres humains refusent les codes normatifs
12) Pour apprivoiser l’attente
13) Pour défragmenter les heures
14) Pour l’amour du cinéma ludique
15) Pour la simplicité et la beauté de l’amour sincère
16) Pour le sucré qui rend le temps plus léger
17) Pour les désirs qui se reflètent sur la peau
18) Pour ces jours où nous oublions d’observer le monde avec notre cœur d’enfant
19) Pour la naïveté, l’absence de prétention cinématographique et la simplicité du jeu
20) Pour la poésie
21) Pour le plaisir des amitiés improbables
22) Pour le temps qui s’inscrit autrement
23) Pour le Phare, le fleuve et la vue panoramique
24) Pour l’esthétisme cinématographique candide et assumé
25) Pour rencontrer Henri Henri tout simplement.

Henri Henri du réalisateur Martin Talbot sera disponible en DVD le 24 février

Marie-France Latreille

birdman_bluOn compte en cette 7e semaine de parution en 2015 un total de 85 sorties DVD et Blu-ray. C’est cinq de moins que la semaine dernière. Disons-le de suite; c’est une semaine extrêmement faste en terme de qualité.

Nouveautés DVD et Blu-ray
C’est aujourd’hui que parait en format DVD et Blu-ray Birdman (2014) d’Alejandro González Iñárritu. C’est l’un des grands favoris de la prochaine soirée des Oscars avec neuf nominations. La Twentieth Century Fox est l’éditeur de ce titre. La fiche du Blu-ray peut-être consulté via ce lien.

Autre prétendant aux Oscars paraissant également en format DVD et Blu-ray The Theory Of Everything (2014). Signé James Marsh cette production a récolté cinq nominations. Parmi les suppléments une piste de commentaires audio animée par le réalisateur, des séquences rejetées au montage et un segment. Ce titre est mis en marché par E One Entertainment.

A ne pas manquer non plus l’excellent documentaire Life Itself (2014) portant sur la vie et la carrière du critique Roger Ebert. VSC est le distributeur de ce titre.

Parmi les nouveautés paraissant simultanément en DVD et en Blu-ray cette semaine les plus importantes sorties sont:

Perfect Wave, The (2014) de Bruce Macdonald
Interview, The (2014) d’Evan Goldberg et Seth Rogen
Homesman, The (2014) de Tommy Lee Jones
St. Vincent (2014) de Theodore Melfi<

 

Productions télévisuelles
Via la HBO est offert en ce mardi la quatrième saison de la série Game of Thrones. Il est juste de rappeler et souligner que la HBO offre presque toujours des doublages en français pour presque toutes ses séries. Cette 4e saison de Game of Thrones ne fait pas exception.

Mentionnons également la sortie de la saison 3 de Borgen. E One Entertainment est ici le distributeur.

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

CES 2015 : la vie après 4K

10 février 2015

Ultra HDSi les vendeurs de téléviseurs étaient toujours aussi soucieux que l’an dernier de vendre la technologie 4K ou Ultra HD, il semble évident cette année qu’en absence d’une différenciation plus marquée avec la HD que l’on connaît, il sera très difficile de convaincre les ménages d’investir dans de nouveaux téléviseurs. Le risque était en effet grand de se faire voler la vedette par les milliers de montres intelligentes qui étaient cette année présentées au Consumer Electronics Show 2015.

L’élément de différentiation qui sera le plus crucial pour faire adopter le norme UHD n’est pas la définition (celle de la Haute Définition étant généralement largement suffisante pour des yeux non bioniques à moins d’être collé sur l’écran), mais bien la plage dynamique, c’est à dire la luminosité maximale représentable. En effet, si dans la réalité la luminance maximale d’une scène peut aller jusqu’à plusieurs centaines de millions de nits (nom de la mesure de luminance, 1 nit = 1 cd/m²) pour le soleil, ou dizaines de milliers pour le cas d’une piste de neige ensoleillée, la plupart des téléviseurs ne peuvent monter que jusqu’à quelques centaines, la norme établie en HD étant que le blanc doit avoir une luminance de 100 nits.

Plusieurs produits tournaient autour de la technologie HDR (High Dynamic Range), la formule la plus intéressante étant sans aucun doute la solution de Dolby, Dolby Vision, qui a le mérite de couvrir aussi bien les besoins de la production que de la reproduction. La technologie HDR permet d’augmenter considérablement le ratio de contraste et la plage de luminosité représentable, afin d’offrir une image nettement plus convaincante, obligeant l’oeil à s’adapter selon la zone sur laquelle se porte l’attention, avec une luminance maximale de 4000 nits (soit, pour les amateurs de photographie, une plage dynamique de 19 diaphragmes). C’est là un facteur de différentiation majeur, bien plus que de porter la définition d’image à 4K, chiffre magique que l’on essaie de nous vendre depuis un moment déjà.

On notera aussi les annonces dans ce sens d’une « UHD alliance », formée par les principaux fournisseurs de contenu (studios Hollywoodiens), de téléviseurs, et de technologie (dont Dolby), dont le message le plus clair est que l’UHD n’est pas juste une affaire de définition d’image, mais qu’elle offre bien d’autres avantages, au premier rand desquels… la HDR, suivi de près par un ensemble de couleurs représentables plus important (Wide Color Gamut), offert aussi bien par la norme Rec.2020 que par Dolby Vision. On peut enfin espérer que, plutôt que de se faire des niches de contenus propriétaires (comme notamment Sony s’est rendu coupable) pour vendre des téléviseurs « 4K », les fournisseurs vont enfin s’attacher à nous proposer un format réellement différent de la HD habituelle, et du contenu qui bénéficie de tous les avantages du nouveau format.

François Schneider

Sources (en Anglais) : Digital Trends, The Verge, Dolby, UHD Alliance

olivek_dvdOn compte en cette 6e semaine de parution en 2015 un total de 90 sorties DVD et Blu-ray. C’est 15 de plus que la semaine dernière.

 

Productions québécoises
Une seule production québécoise en format DVD cette semaine. Il s’agit de Ceci n’est pas un polar (2014) de Patrick Gazé. Roy Dupuis, Christine Beaulieu et Sylvie Boucher tiennent ici les premiers rôles. En guise de suppléments sont offerts des séquences rejetées au montage et un court-métrage (Mon nom est Victor Gazon de Patrick Gazé).

 

Productions étrangères
C’est aujourd’hui que parait en format DVD et Blu-ray Force Majeure (2014) de Ruben Östlund. Ce film a notamment été primé au Festival de Cannes (Prix du jury; Un certain regard). Le fiche du Blu-ray.

Chez Criterion soulignons les sorties DVD et Blu-ray de Don’t Look Now (1973) de Nicolas Roeg.

 

Nouveautés DVD et Blu-ray
Parmi les nouveautés paraissant simultanément en DVD et en Blu-ray cette semaine les plus importantes sorties sont:

Laggies (2014) de Lynn Shelton
Nightcrawler (2014) de Dan Gilroy
Olive Kitteridge (2014) de Lisa Cholodenko

 

Ces titres non disponibles au Québec…
Pour des questions de droits ou de distributions certaines éditions ne sont pas disponibles sur le territoire québécois. Voici un titre paraissant cette semaine.

Day in the Country, A (1936) de Jean Renoir

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 

brasserieromantique_dvdBrasserie Romantique (Brasserie Romantiek) est le premier long métrage de Joël Vanhoebrouck d’après un scénario de Jean-Claude van Rijckeghem et Pat Van Beirs. Un film qui tombe à point au cœur d’un hiver noir où les jours se perdent dans la solitude infinie des nuits glacées. Si Brasserie Romantique se veut un film de « St-Valentin » il outrepasse de manière assumée toute cette rhétorique des codes roses bonbons que l’industrie de la comédie romantique se plait à nous servir ad nauseam sur un lit de caramel au beurre salé. Vanhoebrouck détruit les codes, il les assassine. Le réalisateur aborde le thème de l’amour dans une vision quasi existentialiste, dans ce qu’elle a de plus viscéral, mais avant tout, dans ce qu’elle nous apporte de plus laid, comme une malédiction qui n’a d’égal que la cruauté des êtres humains et leur égoïsme exacerbé.

La Brasserie Romantique est un restaurant réputé qui détient une précieuse « toque » décernée par le guide « Gault & Millau ». Le restaurant, anciennement une brasserie de quartier a été reprise par Pascaline et Angelo, le frère et la sœur, à la suite du décès de leur père. Ils en ont fait un endroit respecté y consacrant presque les vingt dernières années de leur vie au prix d’une jolie abnégation de leurs rêves. L’action se déroule pratiquement en temps réel, le soir de la St-Valentin. Le restaurant affiche complet et le menu « romantique » exclusivement réservé aux gens en couple est dégoulinant de merveilleux clichés (tartare de saumon en forme de cœur, huîtres sauce au Champagne gratinées, framboises cerises de terre…) qui détonnent au cœur de l’ambiance grise, pluvieuse, froide et explosive que le réalisateur a su créer. Dès les premiers instants, la tension s’installe, nous savons que quelque chose va irrémédiablement éclater dans ce crescendo caricatural axé sur le désespoir humain. Pour exploser ça explosera. Les bons vins, le chocolat et les bons sentiments ne seront d’aucun secours face à la cruauté véritable de la vie.

Trêve de mièvrerie, ici, les personnages sont en quête d’eux-mêmes, de ce qui manque à leur existence. Manques pour lesquels les semblants d’amours inventés et les joutes de paraître ne peuvent jamais vraiment compenser. Les regrets, les désirs, tout ce qu’on remet toujours dans les mains des jours à venir, des années durant, en se disant que peut-être… Vanhoebrouck dessine de manière brute et rationnelle, sans aucune trame musicale, un mal d’exister, une philosophie de l’instinctif, de l’animal, du primitif, dans une orchestration relativement maîtrisée et plutôt bien sentie, malgré les longueurs et les nombreuses répétitions qui n’amènent pas toujours quelque chose au récit. On appréciera tout de même l’humour et l’irrévérence de ce huis clos culinaire « composé » à la manière d’un menu gastronomique. Au final, nous réalisons combien de malentendus peuvent être créés par de simples prises de vues différentes relativisant une même histoire comme les différents versants de la vie ou d’un même déni. Des Himalaya de souvenirs qu’on se construit pour éviter de faire face à notre propre musique. Des mots prononcés trop mal ou simplement trop tard. Noir, cinglant.

À déconseiller à ceux qui croient que l’amour véritable se cache dans le fond d’une boîte de chocolat Laura Secord achetée à rabais (par obligation) à la pharmacie au coin de la rue ou dans un soutien gorge en fourrure rouge choisi par la secrétaire de l’être soit disant aimé le soir de la St-Valentin. À voir pour tous ceux qui ont envie de découvrir le cinéma sans prétention d’un réalisateur prometteur qui semble comprendre l’intrinsèque de ce que devrait être le cinéma dans son absolu.

Brasserie Romantique prend l’affiche au Québec le 6 février

Marie-France Latreille

porcorosso_bluOn compte en cette 5e semaine de parution en 2015 un total de 75 sorties DVD et Blu-ray. C’est une de plus que la semaine dernière.

 

Productions québécoises
Une seule production québécoise en format DVD. Il s’agit de la saison 1 de la série La théorie du K.O. Unidisc est l’éditeur de ce titre.

 

Nouveautés DVD et Blu-ray
Parmi les nouveautés paraissant simultanément en DVD et en Blu-ray cette semaine les plus importantes sorties sont:

John Wick (2014) de Chad Stahelski et David Leitch
Dracula Untold (2014) de Gary Shore
Ouija (2014) de Stiles White

 

Rééditions Blu-ray
Du côté des rééditions Blu-ray de titres déjà parus en DVD voici quelques éditions que nous avons sélectionnées:

Porco Rosso (1992) d’Hayao Miyazaki
Pom Poko (1994) d’Isao Takahata
Tales from Earthsea (2006) de Goro Miyazaki
At the Earth’s Core (1976) de Kevin Connor
Diner (1982) de Barry Levinson

 

La liste complète des sorties se trouve à cette adresse.

 


Archives



Étiquettes



Nos liens...



Commentaires récents



Articles récents



Auteurs



RSS Le blogue DVD – DVDenfrancais.com


Au sujet de DVDenfrancais.com

Ou nous lire